Angora Turc : une race de chat ancienne, originaire de Turquie

26 janvier 2021 -

Soyez prévoyant, assurez votre chat...

Devis gratuit et sans engagement, en 1 minute.

angora turc

L’Angora Turc est un chat de race ancienne, connu depuis des milliers d’années. Originaire de Turquie, il a conquis l’Europe, puis l’Amérique. C’est un chat élégant et gracieux, à la magnifique fourrure longue / mi-longue, le plus souvent d’un blanc immaculé. Il est l’ancêtre de la plupart des races à poil long que vous connaissez. Facile à vivre, à la fois affectueux et vif, c’est véritablement un compagnon idéal pour les familles !

Race de chat angora turc

Carte d’identité de l’Angora Turc

Poil : mi-long, long
Taille : petit
Robe : toutes couleurs sauf chocolat, fauve, cannelle et lilas (robe blanche très prisée), tous patrons sauf colourpoint
Origine : Turquie
Prix moyen : 1000-1 200 €

Race de chat très ancienne. Élégant, agile et souple. Chat indépendant qui apprécie la vie au grand air. Aime particulièrement l’eau.

Historique de la race

L’Angora Turc est une race ancienne, dont on trouve des traces dans l’Antiquité. Il s’agit d’une race naturelle, ce qui signifie qu’elle est apparue sans intervention humaine, même si elle a connu des modifications par la suite. Ce chat est à l’origine du gène des poils longs présent aujourd’hui chez de nombreuses autres races.

Une race ancienne venue de Turquie

L’angora Turc était déjà connu en Orient il y a plus de 2 000 ans. On en trouve notamment une description dans les mémoires d’Octave Auguste, premier empereur de Rome. Pendant l’Antiquité, de nombreux marchands en possédaient, et en faisaient un symbole de richesse et d’élégance. Ils furent probablement à l’origine de l’arrivée en Europe de ce chat à poil long, alors que le continent n’abritait auparavant que des chats à poil court. On l’y baptisa « Angora », puisqu’il était originaire d’Ankara, actuelle capitale de la Turquie, qui était à cette époque appelée Angora.

L’origine des races de chats à poils longs

Au début du XVIIe siècle, l’explorateur italien Pietro della Valle fit la première description moderne de la race. Elle fut rapidement importée en Europe, où elle commença à faire l’objet d’un programme d’élevage. L’Angora Turc gagna rapidement le cœur des membres de l’aristocratie, notamment celui des rois de France, qui en possédaient plusieurs couples.

On raconte que Marie-Antoinette envoya ses chats en Amérique avant d’être arrêtée. Ces Angoras Turcs seraient à l’origine de la race Maine Coon. On considère d’ailleurs aujourd’hui que l’Angora Turc est l’ancêtre de toutes les races des chats à poil mi-long et long que l’on trouve en Europe et en Amérique. Il a ainsi donné naissance au Persan, mais aussi au Sibérien et au Norvégien, ou encore au Ragdoll.

Déclin et renouveau de la race

L’Angora connut également un grand succès en Angleterre. Au XIXe siècle, il y fut croisé avec le British Shorthair pour donner naissance au Persan. Ce dernier le supplanta bientôt, à tel point que la race Angora Turc commença rapidement à décliner. Elle faillit même disparaître après la Seconde Guerre Mondiale.

Le zoo d’Ankara accueillit alors plusieurs individus afin de préserver la race. Cela permit à des éleveurs européens et américains d’importer à nouveau des Angoras Turcs, qui connurent à nouveau une belle popularité à partir des années 1970. La race fut reconnue au Royaume-Uni en 1973. Elle reste aujourd’hui relativement rare. Le zoo d’Ankara poursuit son travail de conservation de la race, et continue de fournir des reproducteurs à des élevages dans le monde entier.

Caractéristiques physiques de l’Angora Turc

L’Angora Turc est un chat de taille moyenne, particulièrement élégant et gracieux. L’élégance de l’animal est d’ailleurs la qualité la plus recherchée par le standard. Il est remarquable par son abondante fourrure mi-longue, brillante, vaporeuse et soyeuse.

La tête

La tête de l’Angora Turc est plutôt petite en comparaison avec son corps. Vue de face, elle a la forme d’un triangle adouci, dont un museau légèrement arrondi marque la pointe inférieure. Chez le mâle adulte, la tête peut être plus large.

Vue de profil, elle présente deux lignes droites. La première correspond au crâne et au front, et va du dessus du crâne jusqu’aux yeux. La seconde, qui forme un angle très ouvert avec la première, va des yeux jusqu’au bout du nez. Il ne doit pas y avoir de cassure entre les deux lignes, mais seulement une légère inflexion.

Les yeux

L’angora Turc a de grands yeux en forme d’amande, placés légèrement de biais. Ils peuvent prendre toutes les couleurs, et beaucoup d’individus de cette race ont les yeux vairons. Dans ce cas, les yeux sont de deux couleurs différentes, par exemple un bleu et un vert. Les premiers Angoras Turcs qui furent ramenés de Turquie avaient soit les yeux bleus, soit les yeux vairons, avec un œil bleu et un œil vert ou orange. Les couleurs se sont diversifiées par la suite.

Les oreilles

La tête de l’Angora Turc est surmontée de grandes oreilles placées bien haut, larges à la base, et qui montent verticalement. Leur extrémité est légèrement pointue. On observe un plumet de poils à l’intérieur de l’oreille, et un lynx tip (plumet à la pointe de l’oreille) chez certains individus. Les oreilles peuvent être plus écartées chez le mâle adulte.

Le corps

L’Angora Turc fait partie des chats dits de type foreign, aux côtés de l’Abyssin, du Somali, du Bleu Russe et du Nebelung. Cela signifie qu’il a un corps long, fin et élégant, mais bien musclé. Ce corps est globalement rectangulaire, avec des hanches de la même largeur que les épaules. La poitrine est étroite.

L’ossature est fine, recouverte d’une musculature ferme. Le cou, plutôt long, est fin et gracieux. La fourrure développée de l’Angora Turc peut lui donner l’air plus imposant qu’il ne l’est réellement. Le poids peut varier de 2,5 à 5 kg, pour une taille au garrot de 21 à 23 cm. Les mâles sont généralement plus massifs que les femelles.

Les pattes

Les pattes de l’Angora Turc sont bien proportionnées avec le corps. Celles à l’arrière sont légèrement plus longues que les pattes avant. Les pieds sont petits et délicats, de forme ovale. La plupart des individus présentent des touffes de poils entre les doigts.

La queue

L’angora Turc a une magnifique queue longue et bien fournie, qui s’effile légèrement à l’extrémité. Il la porte la plupart du temps très haut, en panache, comme une plume d’autruche.

Les poils

Le pelage de l’Angora Turc est long / mi-long, avec une texture soyeuse et fine, et une absence de sous-poil. Elle se caractérise par son aspect vaporeux et brillant. À partir de l’âge d’un an, le poil devient plus long et dense sur certaines zones du corps : la collerette, les pattes, le ventre et la queue. Il faut attendre que le chat atteigne deux ou trois ans pour que le pelage ait son aspect définitif. Les poils peuvent être légèrement ondulés sous le ventre.

La robe et le patron

Les premiers Angoras Turcs étaient tous blancs. Les standards ont peu à peu évolué pour accepter d’autres couleurs, au fur et à mesure qu’elles étaient développées par les programmes d’élevage. Aujourd’hui, le standard du LOOF accepte un grand nombre de couleurs, à l’exception du chocolat, du lilas, du cinnamon et du fawn, soit tous les dégradés de marron. Les seuls patrons exclus du standard sont le colourpoint, le mink et le sépia.

Les Angoras Turcs blancs aux yeux bleus restent aujourd’hui souvent plébiscités dans les expositions félines, mais on peut aussi y croiser des individus noirs, gris, ou encore roux. De nombreux élevages proposent également des chatons Angoras Turcs tigrés, et d’autres dits « isabelle », ce qui correspond à un pelage tricolore noir, blanc et roux.

Les chatons blancs peuvent avoir une tache grise sur la tête à la naissance. Celle-ci disparaît progressivement durant la croissance.

angora turc

Comportement et caractère de l’Angora Turc

L’Angora Turc est généralement décrit par les maîtres et par ceux qui en font l’élevage comme un chat facile à vivre. Il serait à la fois calme et joueur, très attaché à son maître, et d’une grande intelligence. Rappelons toutefois que chaque chat est unique ! Son caractère et son comportement dépendent de nombreux facteurs :

  • l’héritage génétique transmis par ses parents ;
  • sa relation avec sa mère dans ses premiers mois de vie ;
  • la qualité de sa sociabilisation au sein de l’élevage ;
  • son éducation ;
  • ses conditions de vie ;
  • sa santé ;
  • la qualité de sa relation avec son maître et les autres membres du foyer…

Si vous décidez d’adopter un Angora Turc, vous n’avez donc aucune certitude qu’il correspondra à la description que nous allons faire ici !

Un chat facile à vivre

L’Angora Turc est un chat au caractère doux, qui se montre câlin et affectueux. Il est très proche de son maître, qu’il suit volontiers partout où il va. Il peut même avoir un côté un peu « pot de colle », et a besoin que ses maîtres soient assez présents. Cependant, certains propriétaires le décrivent aussi comme indépendant. Cela prouve bien que chaque chat a sa propre personnalité !

L’angora Turc est plus calme que la plupart des autres chats orientaux, mais il sait tout de même se montrer vif et joueur. De nature enjouée, il apporte de la joie dans la maison ! Il adore qu’on s’occupe de lui, et sollicite régulièrement l’attention de son entourage en miaulant discrètement d’une voix douce.

Il apprécie généralement la compagnie des enfants, avec lesquels il peut jouer pendant de longues heures ! Sociable, il s’entend très bien avec les autres chats, et même avec les chiens, à condition d’avoir commencé à en côtoyer lorsqu’il était chaton. L’Angora Turc aime la vie au grand air, mais il s’adapte aussi très bien à la vie en appartement à condition de s’y sentir bien avec ses maîtres.

Un explorateur vif et curieux

L’Angora Turc est un chat curieux et agile, très sportif, qui se faufile facilement partout. Il saute et grimpe extrêmement bien, et apprécie les endroits en hauteur. Pensez à sécuriser les fenêtres, sinon il risque fort d’en sauter pour aller explorer le voisinage ! Toutefois, il est attaché à ses maîtres, et ne s’éloigne jamais bien longtemps.

Contrairement à beaucoup de chats, l’Angora Turc aime l’eau s’il y a été habitué depuis son plus jeune âge. Vous le retrouverez peut-être en train de barboter dans la baignoire ou dans la mini-piscine des enfants ! Très intelligent, il apprend facilement à ouvrir les portes, et à se glisser dans les pièces qui lui sont interdites.

La grande intelligence de l’Angora Turc le rend plutôt facile à éduquer, puisqu’il comprend rapidement les attentes de ses maîtres. Il peut même apprendre des tours, et apprécie l’agility pour chats, qui lui permet d’exercer à la fois ses capacités physiques et intellectuelles. Toutefois, il a tendance à se montrer têtu : il doit donc être éduqué avec fermeté, mais toujours dans la douceur et la bienveillance.

Santé de l’Angora Turc

Comme les autres chats de races non créées par l’homme, l’Angora Turc a une santé robuste. Son espérance de vie dépasse les 15 ans. On ne lui connaît aucune maladie héréditaire. Historiquement, les croisements entre chats blancs aux yeux bleus entraînaient un taux important de surdité. Pour cette raison, les éleveurs ont développé de nouvelles couleurs. Ils ont depuis fait un important travail de sélection génétique, afin d’obtenir des Angoras Turcs blancs sans problèmes de surdité.

L’Angora Turc doit évidemment être vacciné contre les maladies fréquentes chez les chats : leucose, typhus et coryza. Les premières injections ont lieu dès que le chaton atteint l’âge de 9 semaines. Un premier rappel est effectué à trois mois, les rappels suivants devant être faits tous les ans. Le chat doit également être vermifugé deux à quatre fois par an en fonction de son mode de vie. Il doit faire l’objet d’une surveillance vétérinaire annuelle.

angora turc

Comment prendre soin de son félin ?

L’Angora Turc ne demande pas de soins spécifiques par rapport aux autres chats. Son magnifique pelage est facile à entretenir malgré sa longueur. Comme tous les chats, il doit être bien nourri, et disposer de tous les équipements nécessaires pour entretenir sa santé physique et psychique. Enfin, il a besoin de beaucoup d’attention et d’amour !

Le toilettage

En raison de la quasi-absence de sous-poil, le pelage de l’Angora Turc s’emmêle très peu. Malgré sa longueur, il est donc très facile à entretenir. Un brossage hebdomadaire est suffisant en temps normal, que ce soit en hiver ou en été. En revanche, mieux vaut brosser votre Angora Turc quotidiennement en période de mue. Cela lui évitera d’avaler beaucoup de poils, qui risqueraient de créer trop de boules de poils dans son estomac et de perturber sa digestion.

Quelle que soit la période, vous pouvez bien entendu brosser votre chat aussi souvent que vous le souhaitez ! En effet, le brossage présente plusieurs avantages pour votre chat :

  • aide à éliminer le poil mort ;
  • lutte contre l’apparition des nœuds ;
  • stimule la microcirculation sanguine, ce qui contribue à la beauté et à la santé du poil ;
  • détend le chat, et augmente son bien-être ;
  • constitue également un moment de complicité très agréable entre vous !

L’alimentation

Pour nourrir votre Angora Turc, optez sans hésiter pour des croquettes de gamme premium, riches en protéines animales de qualité supérieure. Cette alimentation apportera à votre chat tous les nutriments essentiels à sa santé.

Vous pouvez également compléter les repas de votre compagnon en lui proposant des pâtées. Cette alimentation mixte permet une meilleure hydratation du chat et une meilleure digestion. Veillez toujours à ce que votre chat ait de l’eau fraîche à sa disposition. Pour cela, vous pouvez vous équiper d’une fontaine à eau.

L’activité physique

L’Angora Turc est un chat sportif, qui a besoin de mouvement pour rester en forme ! S’il ne peut pas sortir à volonté et escalader les arbres ou les murs, il est indispensable de mettre à sa disposition un arbre à chat. Il en existe aujourd’hui de toutes les formes et à tous les prix.

Certains présentent de nombreuses plateformes, d’autres des cachettes, d’autres encore des cordages… L’Angora Turc étant très actif, l’idéal est d’opter pour un arbre à chat de grande taille, qui lui offrira de nombreuses possibilités de sauter et de grimper.

Si vous ne désirez pas vous équiper d’un arbre à chat, vous pouvez également aménager un parcours le long des murs. En disposant des meubles de différentes hauteurs et des étagères, vous permettrez au chat de se déplacer en hauteur, en faisant appel à sa force et à son agilité pour passer d’un support à l’autre.

Le jeu

Le jeu est indispensable à l’équilibre de votre chat. Il fait partie de son quotidien dès ses toutes premières semaines de vie. Les chatons sont extrêmement joueurs, mais le besoin de jouer persiste chez les chats adultes et même chez les félins plus âgés. L’Angora Turc étant curieux de nature et particulièrement intelligent, n’hésitez pas à lui proposer des jouets de type cache-cache, ou des jouets interactifs d’intelligence.

Surtout, passez du temps à jouer avec lui, en particulier s’il reste beaucoup à l’intérieur. Cela renforcera vos liens, tout en lui permettant de faire de l’activité physique. De plus, vous passerez vous aussi un agréable moment de détente !

Comment adopter ou acheter un Angora Turc ?

Si vous souhaitez acheter un chaton Angora Turc, choisissez un élevage répertorié par le club de race dont vous trouverez les coordonnées sur le site du LOOF. N’hésitez pas à vous rendre sur place. Cela vous permettra de visiter l’élevage, et d’observer le chaton évoluer dans son milieu familier.

Prenez le temps d’échanger avec l’éleveur, afin de vérifier avec lui que le caractère du chaton correspond bien à votre mode de vie et à la composition de votre foyer. Faites-lui confiance : les éleveurs sérieux connaissent extrêmement bien leurs animaux, et ont à cœur de les confier à une personne avec laquelle ils seront heureux !

Le prix d’un chaton ou chat Angora Turc

Le prix d’un chaton Angora Turc se situe généralement autour de 1 000 euros. Pour un chat d’exception destiné à participer à des expositions félines ou pour un reproducteur, le prix moyen est de 1250 euros. Sachez qu’il existe une excellente solution pour adopter un Angora Turc à moindre coût, tout en participant au bien-être animal : adopter un reproducteur retraité.

Cela ne signifie pas forcément que l’animal est âgé ! En effet, les chattes ne sont utilisées pour porter des chatons que pendant leurs cinq à sept premières années de vie. Certaines chattes peuvent même prendre leur retraite plus tôt, notamment si les mises bas ne se passent pas bien.

Si des éleveurs font le choix de conserver tous leurs chats, d’autres cherchent des familles de confiance pour leur confier les animaux qui ne sont plus aptes pour la reproduction. Il vous en coûtera alors seulement quelques centaines d’euros pour offrir un foyer aimant à un magnifique Angora Turc !