Tout savoir avant d'adopter un chat

Vous avez lu notre guide et souhaitez adopter ?

LE GUIDE DE L'ADOPTION
5 étapes à suivre avant d'adopter un chat

Quand on aime les animaux, et plus spécifiquement les chats, il est tout naturel de vouloir un jour en adopter un, pour lui offrir un nouveau foyer aimant. Nous sommes les premiers à comprendre cette démarche ! Cependant, force est de constater que beaucoup de nouveaux adoptants ne sont pas parfaitement préparés à accueillir un chat à la maison. On compare souvent l'adoption d'un animal à celle d'un enfant, et en effet, les responsabilités sont très similaires ! Adopter un chat ne se fait pas sur un coup de tête, mais doit-être un acte réfléchi. Notre guide d'une adoption responsable en 5 étapes vous permettra de déterminer si vous êtes prêts à accueillir un nouveau chat chez vous, et si c'est le cas, d'assurer son bonheur au quotidien !

Étape 1 - Suis-je prêt à adopter ?

Avant même de vous lancer dans cette nouvelle aventure qu'est l'adoption, posez-vous les bonnes questions !

Depuis combien de temps souhaitez-vous adopter et pour quelles raisons ? Avez-vous les moyens financiers pour couvrir les frais (alimentation, vétérinaire...) ? Disposez-vous de suffisamment de temps et avez-vous assez d'espace à la maison ?

Étape 2 - Je souhaite adopter, par où commencer ?

Vous avez déjà fait tout le travail de réflexion de l'étape 1 et vous en êtes arrivé à la conclusion suivante : vous êtes prêt à adopter ! Mais... par où commencer ?

Que vous ayez de l'expérience avec les chats ou que vous soyez totalement novice avec les animaux, il est important de bien préparer son adoption. Découvrez ainsi dans l'étape 2 quel profil de chat conviendra à votre mode de vie, où pourrez-vous l'adopter et sous quelles conditions.

Étape 3 - Quels accessoires sont indispensables ?

Un chat ne peut être heureux qui si vous répondez parfaitement à ses besoins quotidiens (alimentaire, hygiène, confort, etc...). Si votre maison ou appartement est bien équipé, et que vous consacrez suffisamment de temps à votre félin tous les jours, votre matou aura de fortes chances de se plaire dans son nouveau cocon !

Entre arbre à chat, panier, jouets en tout genre ou accessoires de transport, découvrez l'équipement indispensable à avoir si vous adoptez un chat.

Étape 4 - Comment gérer les premiers jours à la maison ?

Après une longue attente, votre félin arrive enfin à la maison ! Fort heureusement, vous êtes déjà prêt (étape 1), documenté (étape 2) et équipé (étape 3) pour accueillir au mieux votre chat ! Cependant, les premiers jours à la maison peuvent être légèrement perturbants, pour lui comme pour vous...

Découvrez comment aider votre chat à prendre ses marques et à s'acclimater à sa nouvelle vie ! Si vous avez d'autres animaux, cette section sera particulièrement utile pour introduire votre nouveau compagnon aux autres chats, chiens ou animaux de votre domicile.

Étape 5 - Quelles démarches suivre après l'adoption ?

Afin d'assurer la santé de votre animal de compagnie et respecter la réglementation Française, il est de votre devoir de suivre certaines démarches après l'adoption de votre chat. Certaines sont administratives (identification), d'autres sanitaires (vétérinaire, stérilisation, vaccins...).

Ces étapes sont indispensables, autant pour votre chat que pour vous ! Découvrez les démarches à réaliser après avoir adopté votre félin, et pourquoi elles sont si importantes.

ÉTAPE 1
Suis-je prêt à adopter ?

Vous souhaitez adopter un chat ? Avant de prendre votre décision, il est important de savoir tout ce que cela implique, et de déterminer si votre situation vous le permet. Un chat apporte en effet beaucoup de bonheur, mais également des responsabilités importantes. Prenez le temps de peser le pour et le contre, vous éviterez ainsi de regretter votre choix par la suite !

Ne pas se précipiter

Vous avez vu un documentaire sur les chats et ils vous ont fait craquer ? La chatte de votre voisine a eu une portée et vous ne pouvez pas résister devant ces adorables chatons ? Il est vrai que nos petits félins domestiques ont tout pour nous faire fondre, et la tentation est grande d'en adopter un sur un coup de tête.

Pourtant, il est important de ne pas prendre une telle décision à la légère. Adopter un chat, ce n'est pas acheter une peluche ; c'est s'engager à prendre soin d'un être vivant et sensible durant de nombreuses années (entre 12 et 15 ans). Votre situation vous permet-elle de rendre un animal heureux ? Il est absolument nécessaire de prendre le temps de se poser cette question, et de mûrir votre décision.

Est-ce que ma situation me le permet ?

Nous l'avons dit, adopter un chat est une décision qui doit être mûrement réfléchie. En effet, afin  de créer une relation harmonieuse avec votre félin et lui apporter tout ce dont il a besoin au quotidien, pendant plusieurs années, vous devez prendre en compte les éléments suivants :

  • Votre situation familiale. Votre mari a peur des félins ? L'un des membres du foyer est allergique aux chats ? Ces éléments doivent être pris en compte pour déterminer si votre situation est compatible avec la présence d'un chat dans votre foyer.
  • Votre mode de vie. Un chat a besoin d'une présence quotidienne, et de suffisamment d'espace pour pouvoir se dépenser physiquement et explorer son environnement. Si vous voyagez beaucoup ou que vous vivez dans un tout petit appartement sans espace extérieur, cela peut s'avérer problématique.
  • Votre situation financière. Entretenir un chat représente un budget annuel de plusieurs centaines d'euros. Il est important d'avoir cette information en tête avant de prendre votre décision. Pouvez-vous et voulez-vous consacrer ce montant à votre animal de compagnie ?
  • Votre disponibilité. À la différence du chien, le chat est souvent vu comme un animal indépendant, qui ne recherche pas la présence des humains. Pourtant, il s'agit d'une fausse croyance. Un chat a absolument besoin que ses maîtres lui accordent un temps de jeu et de câlins chaque jour. Avez-vous de la place dans votre emploi du temps pour lui consacrer ce moment ?
  • Vos projets d'avenir. Avant de décider d'adopter un chat, il est nécessaire de se projeter plusieurs années dans l'avenir. En effet, l'espérance de vie de nos petits félins varie entre une dizaine et une quinzaine d'années selon les races, et certains individus atteignent l'âge de vingt ans. Pensez-vous que votre situation dans quelques années sera toujours compatible avec le bonheur de votre chat ?

Suis-je assez documenté sur les besoins du chat et ce que cela implique ?

Si vous n'avez jamais eu de chat, vous n'avez peut-être pas totalement conscience de l’investissement que cela peut représenter, aussi bien en temps que d'un point de vue financier. Découvrez les tâches que vous devrez réaliser tous les jours et le budget à prévoir en amont.

Au quotidien

Pour que votre chat soit heureux et en bonne santé, vous devrez vous en occuper au quotidien. Cela implique d'être suffisamment disponible pour lui consacrer un moment chaque jour, afin de répondre à ses différents besoins :

  • Le nourrir. Un chat a besoin de manger et de boire, mais aussi d'un coin repas d'une propreté irréprochable, avec des gamelles nettoyées quotidiennement.
  • Nettoyer sa litière. Si vous ne voulez pas que votre chat délaisse sa litière et fasse ses besoins en dehors, il faut qu'elle soit toujours propre. Pour cela, il est nécessaire de retirer les déjections chaque jour, de changer la litière une à deux fois par semaine, et de désinfecter le bac une fois par semaine.
  • Le brosser. Tout au long de l'année, il est indispensable de brosser régulièrement votre chat afin d'éliminer les poils morts. En général, un chat a besoin d'être brossé une fois par semaine en temps normal, et au moins deux fois en période de mue. Toutefois, certaines races nécessitent un brossage quotidien.
  • Jouer avec lui et le câliner. Si un chat est généralement plus indépendant qu'un chien, il a quand même besoin de partager du temps avec vous. Tous les jours, vous devrez consacrer au moins une vingtaine de minutes pour jouer avec lui, le caresser et bâtir une vraie relation de confiance !

Les coûts

Avoir un chat implique certaines dépenses, au moment de l'adoption, mais aussi tout au long de la vie de l'animal :

  • Frais d'adoption : entre 80 et 200 € dans un refuge (plus pour un chat de race).
  • Dépenses de santé : 60 à 80 € par an pour la vaccination (le double la première année), 150 € par an pour les traitements vermifuges et les dispositifs antipuces, 30 à 50 € pour une visite chez le vétérinaire.
  • Assurance pour chat : entre 7 et 20 € par mois, en fonction de la couverture choisie.
  • Nourriture : entre 25 et 40 € par mois pour une alimentation mixte de qualité.
  • Litière : 15 à 20 € par mois.
  • Accessoires : bac à litière, gamelles et distributeurs d'eau, coussin, caisse de transport, arbre à chat, jouets... (prix très variable en fonction des modèles choisis).
  • Dépenses annexes : frais de toilettage, consultations d'un comportementaliste, prestations de pet-sitting...

Ne jamais offrir un chat en “cadeau”

Vous l'avez compris, il est nécessaire de prendre de nombreux éléments en compte avant de décider d'adopter un chat. C'est pourquoi il ne faut jamais offrir un chat à quelqu'un. On peut être tenté de faire ce geste, par exemple pour tenir compagnie à une personne âgée. Mais vivre avec un chat représente une responsabilité importante, que l'on ne peut pas décider d'imposer à quelqu'un. Seule la personne qui devra s'occuper du chat est à même de décider si elle en est capable, et bien sûr si elle en a envie !

ÉTAPE 2
J'ai décidé d'adopter un chat, par où commencer ?

Vous avez pris votre décision : un chat va rejoindre votre foyer. Vous devez maintenant déterminer quel type de chat vous souhaitez adopter : chaton, chat adulte, chat de race ou de gouttière ? En fonction de votre choix, vous pourrez décider vers qui vous tourner pour cette adoption.

Quel profil de chat adopter ?

Vous avez décidé d'adopter un chat. Maintenant, il vous reste à déterminer précisément vers quel type de chat vous tourner. Souhaitez-vous adopter un chaton, ou un chat adulte vous conviendrait-il mieux ? Avez-vous plutôt envie d'un chat calme et câlin, ou d'un chat actif ?

Choisir un chat adulte, ou un chaton ?

Lorsqu'on songe à adopter un chat, on pense souvent spontanément à choisir un chaton. Pourtant, les refuges sont remplis de chats adultes qui ne demandent qu'un foyer aimant pour les accueillir ! Les éleveurs se séparent aussi parfois des individus devenus trop âgés pour être utilisés comme reproducteurs. Mais quelle solution conviendrait le mieux à votre famille : un chaton, ou un chat plus âgé ?

Adopter un chaton comporte des avantages, mais aussi des inconvénients. Côté positif, un chaton est plus facile à éduquer qu'un adulte et vous pourrez également le voir grandir. S'il y a déjà d'autres animaux à la maison, ils accepteront généralement plus facilement un chaton. Mais avoir un petit chat à la maison n'est pas toujours facile ! Il a encore tout à apprendre, et risque de causer pas mal de dégâts. De plus, il a encore une santé fragile, et les risques d'accident sont plus élevés. Enfin, un chaton va beaucoup évoluer en grandissant. Son comportement et ses besoins vont changer, et ne seront peut-être plus adaptés à votre mode de vie.

Si vous décidez d'adopter un chat adulte, le gros avantage est que vous connaîtrez déjà son caractère. Autre point positif, un adulte sait déjà se servir de sa litière et se montre généralement plus calme et respectueux des règles de la famille qu'un chaton. Contrairement aux idées reçues, un chat adulte ne mettra pas forcément plus de temps à s'attacher à vous, et même au contraire, pourrait bien vous surprendre par son caractère attachant.

Cependant, dans certains cas, il arrive que des chats adultes mettent plus longtemps à créer un lien avec vous et à vous donner leur confiance, surtout s'ils ont subi des traumatismes en plus de l'abandon. Même dans ces cas là, si vous êtes aux petits soins et patient avec eux, il s'intégreront très sûrement à leur nouvelle famille.

Quel type de caractère recherchez-vous ?

Même si tous les chats présentent des traits de caractère communs, on remarque des différences de comportement très importantes d'un individu à l'autre. Certains sont câlins et recherchent la compagnie constante des humains, tandis que d'autres sont beaucoup plus indépendants. Il existe des chats très calmes qui aiment par-dessus tout dormir, mais aussi de véritables boules d'énergie, qui courent et sautent partout.

Si vous décidez d'adopter un chat adulte, le refuge ou la famille d'accueil saura vous indiquer le caractère de chacun des pensionnaires. Cela peut s'avérer un peu plus délicat dans le cas de l'adoption d'un chaton, dont la personnalité n'est pas encore vraiment fixée. Cependant, les associations ou éleveurs pourront vous conseiller, en se basant sur leur expérience et sur le comportement des parents.

Dans le cas où vous faites le choix d'adopter un adulte, il est également nécessaire de tenir compte de ses conditions de vie passées. En effet, un chat qui a eu l'habitude de passer ses journées à l'extérieur dans un grand jardin aura beaucoup de mal à s'adapter à une vie dans un appartement sans espace extérieur. De même, un individu qui a vécu toute sa vie dans le calme, seul avec une personne âgée, ne sera peut-être pas le compagnon idéal pour une famille nombreuse !

À quel âge adopter un chaton ?

À la naissance, le chaton est extrêmement vulnérable et totalement dépendant de sa mère. Elle le nourrit, le tient au chaud et l'aide à faire ses besoins. Il ne faut donc jamais séparer un chaton de sa mère durant les premières semaines de vie. Le sevrage ne peut pas commencer avant l'âge de six semaines. Un chaton ne doit donc pas être adopté avant l'âge de deux mois au minimum. Dans l'idéal, il faut le laisser vivre auprès de sa mère un mois de plus, soit 3 mois, pour qu'elle ait le temps de commencer sa socialisation.

Il arrive malheureusement que des chatons soient séparés de leur mère trop jeunes, suite à un abandon ou un accident. Ils ont alors besoin de soins adaptés le plus vite possible pour avoir une chance de survivre. Si vous trouvez un chaton dans cette situation, emmenez-le chez le vétérinaire, qui vous conseillera sur les soins à lui prodiguer. Si vous n'êtes pas suffisamment disponible pour vous en charger ou que vous ne vous en sentez capable, le mieux est de confier le chaton à une association.

Pourquoi faire le choix d'adopter en association ?

Nous vous conseillons de vous tourner vers les associations pour adopter votre chat. En effet, quoi de plus beau que de donner un nouveau foyer à un animal abandonné ? Adopter en refuge, c'est également libérer une place pour de nouveaux arrivants. En effet, chaque année en France, des dizaines de milliers de chats sont malheureusement abandonnés. Choisir une association pour adopter votre chat, c'est contribuer au combat des militants de la cause animale, afin que les droits de nos petits compagnons soient mieux respectés !

Où adopter un chat de race ?

Si vous faites le choix d'adopter un chat de race, il est très fortement recommandé de choisir un éleveur répertorié par le LOOF. Cela vous garantit le respect du standard de la race. Mais surtout, cela témoigne de la bonne qualité de l'élevage, et du fait que les animaux y sont traités avec amour et respect.

N'achetez surtout jamais un chat de race par le biais d'annonces. En effet, des éleveurs clandestins utilisent ce moyen pour vendre des chats élevés dans des conditions déplorables. En achetant un de ces chats, non seulement vous risquez d'avoir un animal malade, mais surtout vous entretenez un trafic parfois cruel et illégal !

ÉTAPE 3
Les équipements indispensables

Vous avez enfin adopté votre compagnon, et vous n'attendez plus que son arrivée à la maison ? C'est le moment de vous procurer les équipements, accessoires et produits indispensables pour assurer l'alimentation et l'hygiène de votre chat. Vous devrez également assurer son confort, lui permettre de jouer, et être capable de le transporter en toute sécurité.

L'alimentation

Afin que votre chat soit en bonne santé tout au long de sa vie, il est nécessaire de lui offrir une alimentation de qualité. L'idéal est d'opter pour des croquettes de gamme premium. Elles contiennent une grande proportion de protéines animales de qualité (+40%), peu de glucides, et des acides gras indispensables à la bonne santé de l'animal. Il est conseillé de compléter cette nourriture sèche par des pâtées, elles aussi de la gamme premium. Une alimentation mixte permet une meilleure hydratation et assimilation des nutriments, tout en variant les repas.

Pour s'alimenter et boire, votre chat aura besoin de gamelles. Ne les choisissez pas en plastique, leur odeur risquerait d'incommoder votre félin à l'odorat développé ! Le verre, la céramique ou l'acier inoxydable sont bien plus adaptés.

Vous pouvez également proposer à votre compagnon un pot d'herbe à chat. Il s'agit de jeunes pousses de céréales, que votre compagnon consommera afin d'améliorer sa digestion et de favoriser la régurgitation des boules de poils. Il ne faut pas confondre l'herbe à chat et l'herbe-aux-chats, ou cataire. Cette dernière est un euphorisant naturel chez le chat. Vous pouvez lui en donner de petites quantités pour l'aider à se détendre en cas de stress, ou tout simplement pour le rendre heureux ! Il est également possible de faire plaisir à votre chat en lui offrant de temps à autre des friandises naturelles.

En plus de ces équipements de base indispensables, vous pouvez opter pour des accessoires supplémentaires. Si votre chat a du mal à boire suffisamment, une fontaine à eau peut vous aider à régler le problème. Pour conserver l'alimentation sèche à l'abri de l'humidité, une boîte à croquettes s'avérera utile. Si vous n'êtes pas disponible pour fractionner les repas de votre chat, vous pouvez opter pour un distributeur de croquettes.

L'hygiène

Votre chat aura besoin d'une litière pour faire ses besoins. Vous avez le choix : un simple bac ouvert, une caisse fermée, ou même une maison de toilette. Vous devrez également choisir une bonne litière : absorbante, douce et non poussiéreuse. L'idéal est d'opter pour une litière végétale (pour des raisons écologiques).

Vous devrez également vous équiper d'une brosse pour chat, afin de pouvoir le débarrasser du poil mort chaque semaine. Cela permettra d'éviter qu'il en avale de trop grandes quantités lors de sa toilette. Vous aurez également besoin d'un coupe-griffes. En effet, les griffes des chats poussent vite et en permanence. Un chat d'intérieur ne parvient pas toujours à les user suffisamment, et il est alors nécessaire de les épointer régulièrement.

Les chats sont de bons hôtes pour les vers intestinaux. Il est donc indispensable de vermifuger votre compagnon à l'aide d'un produit adapté, tous les six mois s'il reste à l'intérieur et tous les trois mois s'il sort. Il convient également de protéger votre compagnon contre les puces et les tiques. Vous pouvez opter pour un collier anti-puces, ou pour un traitement administré à l'aide de pipettes.

Si votre chat est stressé ou encore qu'il ne s'entend pas bien avec vos autres animaux, vous pouvez utiliser des phéromones de synthèse de type Feliway. Autre option pour aider votre félin à s'apaiser : les fleurs de Bach naturelles.

Les accessoires de confort pour le chat

Vous le savez, les chats sont de gros dormeurs ! Pour que votre compagnon puisse faire sa sieste confortablement, offrez-lui un panier garni d'un coussin confortable.

Votre chat aura également besoin d'un arbre à chat. Cet accessoire assure différentes fonctions. Il permet à l'animal de se dépenser en grimpant et en sautant, et de faire ses griffes. Mais il lui offre également des cachettes, et des plateformes en hauteur sur lesquelles il peut faire sa sieste en toute sécurité, ou observer son environnement.

En fonction de l'âge de votre chat et de son énergie, vous pouvez opter pour un arbre à chat simple ou beaucoup plus complexe, avec de multiples plateformes et accessoires. En complément de l'arbre à chat, il est intéressant de proposer à votre chat un ou plusieurs griffoirs. Il pourra ainsi user ses griffes sans abîmer votre mobilier.

Les jeux

Nos petits félins domestiques ont besoin de jouer pour exprimer leur instinct de chasseur, et pour entretenir leur complicité avec vous. Il existe de nombreux jouets, qui permettent au chat de s'amuser seul, ou avec l'intervention d'un humain. Jeux avec friandises, jeux de cache-cache, balles, souris en peluche...

N'hésitez pas à proposer plusieurs jouets à votre chat, cela lui fournira différentes stimulations, entretenant sa bonne santé physique et sa vivacité d'esprit ! Si vous avez l'esprit créatif, vous pouvez également réaliser quelques jouets simple en suivant des tutos DIY. Enfin, si vous avez de la place et que le cœur vous en dit, il est même possible d'installer un parcours mural pour votre petit félin ou encore une roue pour chat.

Le transport et les déplacements

Afin de transporter votre chat en toute sécurité, une caisse ou un sac de transport s'avère indispensable. Pour les balades en ville, chez le vétérinaire ou en vacances, prévoyez un harnais qui permet de le retenir tout en douceur !

Si votre chat s'éloigne souvent de votre domicile, un collier GPS est un véritable atout pour ne pas le perdre ! Vous pouvez même choisir d'installer sur le collier une caméra embarquée, afin de vivre les aventures de votre chat comme si vous étiez à ses côtés. Une chatière est également un accessoire très utile pour vous éviter de devoir sans cesse aller ouvrir la porte à votre compagnon.

ÉTAPE 4
Les premiers jours à la maison

Le grand jour est arrivé et votre chat a enfin rejoint votre famille. C'est un grand bouleversement pour lui comme pour vous. Vous allez devoir apprendre à vous connaître, et fixer des règles de vie commune afin que la cohabitation se passe bien.

Laissez-lui le temps de prendre ses marques

En arrivant chez vous, votre chat va sûrement se sentir complètement désorienté. En effet, c’est un animal territorial, qui n'aime généralement pas se retrouver dans des lieux nouveaux. Ne vous inquiétez pas, il va rapidement apprivoiser ce nouvel environnement, et bientôt c'est vous qui habiterez chez votre chat ! En attendant, vous pouvez l'aider à découvrir le logement et ses habitants progressivement, afin de limiter son stress.

Dans un premier temps, il est préférable de ne lui donner accès qu'à une partie de la maison. Pensez à maintenir les portes fermées. Tout doucement, il va prendre ses marques et explorer chaque recoin. Lorsque vous sentirez qu'il est prêt à en découvrir plus, ouvrez une porte. Laissez-lui à nouveau le temps de s'approprier cette zone, puis donnez-lui à nouveau accès à un espace supplémentaire.

Si vous avez déjà des animaux, il est indispensable que la rencontre se fasse en douceur. Dans un premier temps, isolez votre chat, et donnez le temps à chacun de s'habituer à l'odeur de l'autre. Vous pouvez également créer un premier contact indirect, par le biais d'un plaid ou autre objet imprégné de l'odeur des animaux. Une fois qu'ils se sentiront plus à l'aise, vous pourrez alors faire en sorte que les deux animaux se voient. Puis vous les mettrez en présence l'un de l'autre, en étant prêt à intervenir à tout moment. Les phéromones de remplacement de type Feliway peuvent grandement faciliter les choses, en diminuant le niveau de stress de votre chat.

Créez progressivement une relation avec lui

Le chat est un animal qui a conservé plus de traits sauvages que le chien. Il est donc parfois plus délicat de créer une relation avec lui, surtout s'il est adulte et si la vie lui a donné des raisons de se méfier des humains. Si votre chat ne se montre pas amical dans un premier temps, vous allez devoir vous armer de patience, et l'apprivoiser progressivement. Adoptez une attitude calme et rassurante en sa présence. Ne l'ignorez pas, mais ne le fixez pas non plus de façon trop insistante. Le but est qu'il se sente suffisamment en confiance pour venir vers vous de lui-même. Il ne faut jamais essayer de le forcer à accepter un contact physique qu'il n'a pas lui-même sollicité.

Le jeu peut être une bonne façon d'entrer en relation. Petit à petit, votre chat se montrera plus amical, et commencera à se frotter à vos jambes. Avant de le toucher, tendez-lui votre main et laissez-le vous renifler. S'il se montre toujours amical, vous pourrez commencer tout doucement à le caresser, en restant attentif à ses réactions. De jour en jour, la relation deviendra plus naturelle, et bientôt c'est lui qui viendra vous chercher pour jouer ou se faire câliner !

Entretenez des liens forts

Une fois la relation bien installée, il faut l'entretenir ! Vous devez être prêt à consacrer du temps à votre chat. Partagez chaque jour un moment de jeu avec lui. Câlinez-le le plus souvent possible lorsqu'il vous sollicite. N'élevez pas la voix en sa présence : un chat déteste qu'on le punisse, cela a pour effet de le rendre craintif et risque de détériorer fortement votre relation. Préférez une éducation positive, basée sur les récompenses.

Pour renforcer la relation, vous pouvez essayer de lui apprendre quelques tours en utilisant un clicker. Certains chats réagissent bien lorsqu'on leur met un harnais pour les emmener en balade (souvent après les avoir habitué progressivement à cet accessoire). Si votre compagnon est très dynamique, pourquoi ne pas tenter des activités comme l'agility pour chat ?

Décryptez le langage du chat

Afin de créer une relation harmonieuse, il est indispensable de savoir interpréter le langage corporel du chat. Contrairement à un chien, le chat n'est pas aussi expressif et son langage corporel peut parfois être plus subtil. Voilà les principaux signes à reconnaître pour mieux comprendre votre nouveau compagnon !

Les signes d'un chat heureux

Le signe le plus connu qu'un chat est heureux est le ronronnement. Un animal qui va bien va faire sa toilette avec application, et montrer de l'enthousiasme au moment des repas. Il se promène avec la queue bien dressée, vient se frotter à vos jambes, et vous montre ses fesses ou son ventre lorsque vous êtes prêt de lui. De façon générale, il recherche votre contact et sollicite les jeux et les câlins. Il peut miauler avec une voix aiguë. S'il a accès à l'extérieur, il est possible qu'il vous rapporte des proies. Ce geste, pas toujours apprécié à sa juste valeur par les humains, est un véritable signe d'amour de la part du chat !

Reconnaître un chat que l'on dérange

Si vous essayez d'imposer à votre chat un contact qu'il ne désire pas, les premiers signes de son mécontentement peuvent être discrets. Il baisse la queue, et ses oreilles se couchent vers l'arrière. Son poil peut se hérisser. Si vous tentez de le maintenir, il se débat, parfois violemment. Il est important de ne pas ignorer ces signes. Dans le cas contraire, l'instinct de chasseur du chat peut reprendre le contrôle, et il risque de se montrer agressif, en cherchant à vous griffer.

Identifier un problème de santé chez votre chat

Le chat n'exprime pas sa souffrance de façon évidente. Il a plutôt tendance à la masquer, et un chat malade peut chercher à se cacher et à éviter le contact. Si votre chat tousse, éternue souvent, a de la fièvre ou de la diarrhée, n'hésitez pas à le conduire chez le vétérinaire. D'autres signes doivent attirer votre attention : des miaulements répétés, un ronronnement beaucoup plus marqué que d'ordinaire et anormal, un refus de s'alimenter... De façon générale, tout changement de comportement soudain chez votre chat doit vous alerter. Surveillez bien l'apparition d'éventuels symptômes, et n'hésitez pas à consulter un vétérinaire au moindre doute.

ÉTAPE 5
Quelles démarches suivre après l'adoption ?

Ça y est, votre chat est devenu un membre de la famille. Mais avez-vous pensé à lui donner un nom ? Il est également temps de programmer une visite chez le vétérinaire et de penser à souscrire à une assurance santé. Enfin, n'oubliez pas de lui prodiguer régulièrement les soins nécessaires à son bien-être !

Trouver un nom pour son chat

Grâce à la magie d'Internet, vous n'aurez que l'embarras du choix pour trouver l'inspiration et donner un nom à votre chat ! Si vous avez de jeunes enfants, pensez à choisir un nom assez court et facile à prononcer. De plus, votre chat s'habituera plus facilement à un nom de deux syllabes au maximum.

Choisissez un nom qui vous plaît vraiment ! Il sera très difficile de le changer par la suite si vous vous en lassez. Enfin, si vous avez un chat de race que vous souhaitez inscrire au LOOF, sachez que son nom doit impérativement commencer par la lettre officielle de son année de naissance.

Prévoir une visite chez le vétérinaire

Il est toujours bon de prévoir une visite chez le vétérinaire afin de faire le point sur la situation de votre chat. Si vous avez adopté un chat en refuge ou auprès d'un éleveur, l'identification et la stérilisation ont normalement déjà été effectuées. Si ce n'est pas le cas, il faut s'en occuper au plus vite.

L'identification

L'identification est obligatoire en France sous peine d'une amende. En plus de vous éviter tout problème aux yeux de la loi, elle permettra de retrouver votre chat beaucoup plus facilement si vous le perdez. Celui-ci pourra ainsi être identifié par des vétérinaires ou autres professionnels de la santé animale.

La stérilisation

La stérilisation n'est pas obligatoire, mais elle est fortement recommandée. En effet, un chat non stérilisé passera par plusieurs périodes de chaleurs tout au long de l'année. Pendant celles-ci, son instinct le poussera à se reproduire et son comportement peut s’avérer difficile à gérer au quotidien : miaulements intempestifs, marquage urinaire... Au-delà de ses mauvaises habitudes, un chat en chaleur se mettra beaucoup plus facilement en danger qu'un félin stérilisé et le risque qu'il se blesse sera ainsi plus important. En effet, chez un mâle, la tension sexuelle peut le pousser à se battre avec ses congénères et parfois, très violemment.

En parallèle, si votre chatte n'est pas stérilisée et qu'elle a accès à l'extérieur, le risque d'avoir une portée de chatons est très fort. Si cela arrive, vous vous retrouverez alors avec une chatte gestante à gérer et sa future portée, pouvant aller de trois à huit chatons. Il sera alors de votre devoir de vous en occuper et leur trouver une nouvelle famille, si vous ne pouvez pas les garder.

Enfin, chaque année, de nombreux chats naissent dans la rue ou sont abandonnés parce que la stérilisation du père et de la mère n'a pas été réalisée en amont. Si vous aimez les félins et que vous souhaitez réaliser des actions pour la cause animale à votre échelle, commencez par faire stériliser vos chats.

Les vaccins

Si vous avez adopté en refuge ou chez un éleveur, votre chat a normalement déjà reçu ses premiers vaccins. Cependant, les chatons doivent avoir des rappels au cours de leur première année de vie, et par la suite. Ne les négligez surtout pas, ils sont indispensables pour protéger vos animaux contre des maladies courantes chez le chat, mais qui peuvent avoir de graves conséquences sur leur santé.

Si vous avez recueilli un chat pour lequel vous ne disposez pas de certificat de vaccination, il est urgent de consulter un vétérinaire, afin qu'il procède au plus vite aux premières injections. Si vous souhaitez pouvoir vous rendre à l'étranger avec votre chat, certains vaccins sont obligatoires, dont celui contre la rage.

Souscrire une assurance pour son chat

Les frais vétérinaires pour un chat en mauvaise santé peuvent être élevés, de plusieurs centaines à plusieurs milliers d'euros. Vous avez donc tout intérêt à souscrire une assurance santé pour chat. Selon la formule choisie, l'assurance prendra en charge tout ou partie des frais vétérinaires, incluant les opérations chirurgicales, et les hospitalisations. Le tarif est généralement peu élevé, entre sept et vingt euros par mois selon le type de couverture. Vous rentrerez très vite dans vos frais si votre chat tombe malade ou a un accident. Il existe des comparateurs d'assurances pour chats en ligne pour vous aider à trouver la bonne.

S'occuper de l'hygiène et la santé du chat

Enfin, n'oubliez pas que la meilleure façon d'avoir un chat en bonne santé, c'est encore la prévention ! Pensez à lui donner les traitements vermifuges deux à quatre fois par an, et à le traiter contre les puces. Brossez-le régulièrement afin d'éviter qu'il avale trop de poils morts en faisant sa toilette. Cela permettra aussi de prévenir l'apparition des maladies de peau. Emmenez-le chez le vétérinaire au moins une fois par an, afin d'effectuer les rappels de vaccins et de contrôler son état général. Fournissez-lui une alimentation de qualité, et donnez-lui la possibilité de se dépenser. Et surtout, surtout, partagez avec lui des moments de jeu et de tendresse. Un chat heureux est avant tout un chat aimé !

FÉLICITATIONS ! VOUS ÊTES PRÊT À ADOPTER !

Vous êtes passionné par les chats et recherchez un lieu de partage ? Rejoignez-nous !