Vétérinaire

Vous souhaitez devenir vétérinaire ?

Devenir vétérinaire, beaucoup d'enfants en ont rêvé. Il est vrai que la perspective de travailler au contact des animaux et de veiller à leur santé est enthousiasmante ! Mais comment concrétiser ce rêve une fois devenu adulte ? Quelles études permettent d'accéder à cette profession ? Et comment savoir si vous êtes fait pour ce métier passionnant et exigeant ? Nous vous dévoilons tout ce que vous devez savoir si vous avez envie de devenir vétérinaire !

Niveau d'études

Bac +7

Lieu d'exercice

En clinique ou chez le client.

Salaire moyen

Entre 1500€ et 6000€ (très variable selon le lieu d'exercice et la spécialisation).

Qu'est-ce qu'un vétérinaire ?

Le vétérinaire est le spécialiste de la santé animale. Sa mission principale : prendre soin de tous les animaux qui vivent au contact des humains, du plus petit au plus gros, et ce tout au long de leur vie. Un hamster qui s'est blessé la patte ? Un chat qui tousse ? Une vache qui doit vêler ? Un éléphant qui a une maladie de peau ?

Dans tous ces cas, c'est le vétérinaire qui devra poser un diagnostic, accomplir les gestes médicaux, prescrire des médicaments et éventuellement opérer. On peut donc dire que le vétérinaire est un super-médecin pour animaux. Mais son action ne s'arrête pas là. Il joue également un rôle dans les domaines de la santé humaine et de la protection de l'environnement.

La profession de vétérinaire appartient à la catégorie des professions réglementées. Cela signifie qu'on ne peut l'exercer qu'après l'obtention d'un diplôme d'état, et en suivant un code de déontologie. Celui-ci regroupe les devoirs du vétérinaire et les règles auxquelles il est soumis. Tous les vétérinaires sont sous l'autorité de l'Ordre des vétérinaires.

Le rôle de cette instance est de vérifier qu'ils remplissent bien leurs obligations, et de les sanctionner si ce n'est pas le cas. La plupart des vétérinaires ont un statut libéral. C'est notamment le cas de tous ceux qui possèdent leur propre cabinet. Toutefois, il existe également des vétérinaires salariés, dans les cliniques et dans l'industrie, et des fonctionnaires.

Le rôle du vétérinaire

Le rôle premier du vétérinaire est de s'assurer de la bonne santé des animaux qui vivent au contact des humains. Il peut s'agir d'animaux de compagnie, d'animaux d'élevage, ou encore des pensionnaires de fermes pédagogiques, de centres équestres, de parcs animaliers ou zoologiques... Le vétérinaire va les accompagner dans toutes les étapes de leur vie :

  • La conception et la naissance. Le vétérinaire assure le suivi gynécologique des femelles. Il procède à des inséminations artificielles, à des fécondations in vitro et à des transferts embryonnaires. Il réalise les échographies et le suivi de la gestation. Il peut également être amené à intervenir au moment de la naissance, qu'elle se fasse par la voie naturelle ou par césarienne. Enfin, il a un rôle de conseil pour la sélection génétique des reproducteurs dans les programmes d'élevage.
  • Les soins de base : Le vétérinaire assure tous les gestes basiques indispensables à la bonne santé des animaux : vaccination, stérilisation, bilans de santé. Il donne également des conseils dans le domaine de l'alimentation. Les vétérinaires comportementalistes peuvent guider les propriétaires qui font face à des problèmes dans la relation avec leur animal.
  • Les maladies et les blessures : Quand un animal est malade ou souffre de blessures suite à un accident, c'est le vétérinaire qui intervient. Il doit alors examiner l'animal, poser un diagnostic, réaliser des soins et mettre en place un traitement. Il peut également être amené à pratiquer des actes chirurgicaux.
  • La fin de vie : Lorsqu'un animal est arrivé en fin de vie, le vétérinaire est parfois sollicité pour pratiquer une euthanasie afin de lui éviter des souffrances inutiles.

Le rôle de médecin animalier est généralement la facette du métier qui incite les étudiants à vouloir devenir vétérinaire. Cependant, le métier présente également des facettes très différentes.

En effet, il y a des vétérinaires partout où il y a un contact entre l'humain et l'animal, ou des produits animaux. C'est le cas de l'industrie agroalimentaire, de l'industrie pharmaceutique, des laboratoires de recherche... Certains professionnels de la santé animale sont également des agents de la fonction publique, et s'occupent de la sécurité sanitaire et environnementale des élevages.

Les différentes spécialisations du vétérinaire

Les missions du vétérinaire étant extrêmement variées, il lui est impossible d'être un expert dans tous ces domaines. C'est pourquoi la dernière année d'études est consacrée à la spécialisation dans un domaine particulier.

De plus, une fois le diplôme obtenu, certains experts de la santé animale décident de se spécialiser encore. Ils peuvent se concentrer sur un type d'animaux en particulier, ou une activité ciblée. Notons également que tous les vétérinaires ne sont pas praticiens. Cela signifie qu'ils ne travaillent pas tous au contact direct des animaux, mais peuvent également intervenir dans l'industrie ou le domaine de la santé publique.

1) Le vétérinaire spécialisé dans les animaux de compagnie (ou vétérinaire de ville)

C'est le vétérinaire le plus connu de tous ceux qui partagent leur logement avec un compagnon à poils, à plumes ou à écailles ! Un vétérinaire sur deux appartient à cette catégorie. Le vétérinaire pour animaux de compagnie est l'équivalent du médecin généraliste des humains.

Il travaille le plus souvent dans une clinique vétérinaire, ou possède son propre cabinet. Il y accueille tous nos petits compagnons pour des consultations de routine, mais également pour les urgences. Les missions du vétérinaire de ville sont très diversifiées.

Il peut décider de se spécialiser dans le suivi de certains animaux. Certains vétérinaires s'occupent par exemple spécifiquement des chats, des chiens, ou encore des nouveaux animaux de compagnie (NAC).

2) Le vétérinaire rural

Si les animaux qui partagent notre quotidien ont besoin de soins, il en va de même pour les animaux d'élevage présents dans les fermes. Vaches, chèvres, moutons... le vétérinaire rural s'occupe de tous ces animaux.

Contrairement au vétérinaire de ville, il consulte le plus souvent directement sur place dans les fermes. Il se déplace donc avec tout son matériel, dans un véhicule équipé en véritable hôpital mobile. On l'appelle si un animal est malade ou blessé. Il doit alors poser un diagnostic, soigner l'animal et éventuellement l'opérer sur place. Il prescrit ensuite le traitement adapté.

Les éleveurs peuvent également lui demander conseil pour tout ce qui touche aux conditions d'élevage. Il est ainsi amené à les conseiller sur l'alimentation des animaux , la prévention des maladies, et la conception des bâtiments d'élevage. Enfin, il peut réaliser des inséminations artificielles, des transferts embryonnaires, des échographies. Il est présent lors de certaines mises bas afin d'assister l'éleveur.
Une facette moins connue du métier de vétérinaire rural est son rôle dans la certification des élevages et le contrôle sanitaire des abattoirs.

Dans certaines régions rurales, il peut être compliqué de consulter un vétérinaire pour animaux de compagnie près de chez soi. Le vétérinaire rural est alors amené à remplir ce rôle également. On lui donne alors le nom de vétérinaire mixte.

3) Le vétérinaire équin

Tous les vétérinaires ruraux peuvent être amenés à s'occuper de chevaux, mais certains décident de se spécialiser dans ce domaine. Le vétérinaire équin s'occupe de tous les équidés : chevaux, ânes, mulets... Il intervient dans les fermes, les centres équestres, les écuries de chevaux de course.

Une partie importante de son travail est le suivi des gestations, de l'insémination à la naissance des poulains. Sa présence à cette étape peut s'avérer cruciale pour préserver la vie du petit et de la jument. La formation et l'expérience du vétérinaire équin font également de lui un véritable expert du comportement des chevaux.

4) Le vétérinaire spécialisé en faune sauvage

C'est sans doute la spécialisation vétérinaire qui fait le plus rêver, mais c'est aussi la plus rare et sélective. Le vétérinaire spécialisé en faune sauvage s'occupe des pensionnaires des parcs zoologiques et des parcs naturels. Il est ainsi amené à prendre soin de toutes sortes d'animaux sauvages et exotiques. Il effectue auprès d'eux les mêmes missions que les vétérinaires de ville ou ruraux.

Mais il a aussi un rôle de conseil pour l'aménagement des lieux de vie, et il est spécialiste du comportement des animaux sauvages en captivité. Le vétérinaire spécialisé en faune sauvage est également très impliqué dans les programmes de conservation des espèces.

5) Le vétérinaire en laboratoire d'analyses

Dans chaque département, il existe un laboratoire d'analyses vétérinaires. Ces établissements emploient bien entendu des vétérinaires. Ils travaillent pour les vétérinaires de ville ou ruraux, pour les éleveurs, pour l'industrie agroalimentaire ou encore pour les pouvoirs publics. La spécificité du vétérinaire de laboratoire est qu'il ne travaille pas au contact direct des animaux.

6) Les autres types de vétérinaires

Le métier présente encore de nombreuses facettes. Certains professionnels interviennent dans des domaines très particuliers, comme les centres de recherche. D'autres sont des fonctionnaires d'état qui sont rarement en contact avec des animaux, et s'occupent plutôt de sécurité sanitaire. Citons entre autres les spécialités suivantes :

  • le vétérinaire-conseil en élevage : il chapeaute le travail des vétérinaires ruraux dans les élevages, et surveille notamment les zoonoses (épidémies animales) ;
  • le vétérinaire inspecteur de la santé publique vétérinaire : il s'assure de l'hygiène de tous les établissements où des denrées alimentaires sont manipulées, et de la qualité sanitaire de ces dernières ;
  • le vétérinaire dans l'industrie pharmaceutique : il a un rôle crucial tout au long du développement et de la mise au point des traitements destinés aux animaux ;
  • le vétérinaire dans l'industrie agroalimentaire : il intervient dans les usines qui produisent de l'alimentation animale, mais aussi dans celles qui fabriquent de la nourriture à destination des humains.

Journée type du vétérinaire pour chat

Le déroulement de la journée d'un vétérinaire félin dépend des conditions dans lesquelles il travaille. La journée type que nous allons décrire ici est celle d'un professionnel travaillant en cabinet ou en clinique vétérinaire.

Le travail du vétérinaire commence souvent tôt le matin, bien avant l'ouverture de la clinique au public. Sa première tâche est de s'occuper des urgences arrivées pendant la nuit. Il est temps ensuite d'examiner tous les chats en convalescence qui ont passé la nuit à la clinique. Dans la plupart des établissements, les vétérinaires procèdent dès le matin aux opérations prévues pour la journée. Cela leur permet de surveiller les animaux opérés pendant tout l'après-midi, et d'intervenir rapidement en cas de problème.

Après les opérations, le vétérinaire enchaîne les consultations. Il effectue ainsi des examens de routine, des vaccins, des stérilisations... Il reçoit des chats blessés ou malades, pose un diagnostic, effectue des soins et prescrit un traitement. Malheureusement, il est aussi amené à accueillir des chats en fin de vie qui doivent être euthanasiés. Il est important de se souvenir que ce professionnel de la santé animale est également amené à traiter des urgences ! Tout au long de la journée, son planning peut donc être bouleversé.

En fin de journée, le vétérinaire examine à nouveau tous les animaux qui vont passer la nuit sur place. Si besoin, il en envoie certains dans une clinique d'urgence pour un suivi plus intense durant la nuit. Il s'occupe également des tâches administratives.
Une fois rentré chez lui, le vétérinaire n'en a pas toujours fini avec sa journée de travail ! S'il est vétérinaire de garde, il doit être disponible pour répondre à des appels d'urgence au cours de la nuit. Il devra alors analyser rapidement la situation, afin de déterminer si la situation nécessite une intervention immédiate.

Dans ce cas, il pourra être amené à recevoir l'animal dans son cabinet, ou à se rendre au domicile du propriétaire. Dans certaines grosses cliniques, un vétérinaire peut rester sur place toute la nuit afin de traiter les urgences et de s'assurer du suivi des chats déjà hospitalisés. Vous savez maintenant comment se passe une nuit chez le vétérinaire !

La journée d'un vétérinaire est bien remplie. Pour tenir le rythme, il est absolument nécessaire d'avoir une excellente santé, et de savoir se ménager des plages de détente et de repos.

Avantages du métier

Le métier de vétérinaire présente de nombreux avantages. Notons que nous considérons ici le cas des vétérinaires praticiens, et plus particulièrement des vétérinaires de ville spécialisés dans les chats.

  • C'est un métier passionnant, dans lequel la formation continue tout au long de sa carrière.
  • Le contact avec les animaux est quotidien, ainsi que les relations avec leurs maîtres.
  • Le sentiment d'être utile est très important.
  • En tant que praticien libéral, on peut choisir son rythme de travail.
  • Il est possible de se réorienter vers de postes plus administratifs si on le désire.
  • Le salaire peut être élevé.

Inconvénients du métier

Eh oui, le métier parfait n'existe malheureusement pas ! Si devenir vétérinaire présente de nombreux avantages, il y a aussi des inconvénients liés à cette profession.

  • Les études sont longues et très sélectives.
  • C'est un métier exigeant sur le plan physique, dans lequel on est amené à passer de longues heures debout et à manipuler des animaux lourds.
  • Le risque d'être mordu ou griffé au cours des soins est réel.
  • La gestion des urgences demande une grande disponibilité et une flexibilité de l'emploi du temps.
  • Il est fréquent d'être confronté à des situations difficiles, et de devoir annoncer de mauvaises nouvelles aux propriétaires.
  • Si on opte pour le statut libéral, les obligations administratives peuvent être lourdes.

Suis-je fait pour ce métier ?

La première condition pour devenir vétérinaire est bien entendu d'aimer les animaux ! Mais il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un métier dans lequel le contact humain est également primordial. En effet, ce professionnel travaille avec les animaux, mais également avec leurs maîtres ! Il est indispensable de faire preuve de pédagogie, d'empathie et de patience pour les aider à faire face aux situations parfois douloureuses.

Une bonne condition physique est également nécessaire si l'on souhaite se lancer dans une formation de vétérinaire. En effet, ce métier implique de manipuler des animaux parfois lourds, et pas toujours coopératifs. Avoir suffisamment de force permet d'accomplir ces gestes en toute sécurité pour les humains et les animaux. De plus, pratiquer des opérations nécessite de posséder une bonne vue et une grande dextérité manuelle. Il est aussi nécessaire de savoir garder son calme et son sang-froid pour faire face aux situations d'urgence.

Devenir vétérinaire, c'est aussi bien souvent accepter la possibilité de devoir travailler à des horaires inhabituels. En effet, c'est un métier dans lequel il est nécessaire d'assurer une prise en charge immédiate des urgences. Cela se fait par le biais des astreintes, ou gardes. Le vétérinaire de garde doit être disponible la nuit, le week-end et les jours fériés afin de répondre aux urgences.

Formation vétérinaire

Pour devenir vétérinaire, il faut obtenir un diplôme de l'enseignement supérieur qui nécessite au minimum sept années d'études après le baccalauréat. Il est fortement recommandé de choisir la filière scientifique au lycée si on veut mettre toutes les chances de son côté. Le cursus se décompose ensuite en trois phases :

  • deux années de classes préparatoires au concours d'entrée national, ou de cursus universitaire ;
  • quatre années de formation initiale dans une école vétérinaire (il en existe quatre en France, situées respectivement à Maison-Alfort, Toulouse, Lyon et Nantes) ;
  • une année d'approfondissement dans l'un des domaines suivants : animaux de production, animaux de compagnie, équidés, santé publique vétérinaire, recherche ou industrie .

Lors de ses dernières années d'étude, le futur vétérinaire prépare une thèse qu'il soutient à l'issue de la septième année. Il obtient alors le titre de docteur vétérinaire. Il a ensuite la possibilité de se spécialiser en suivant une ou plusieurs années d'études supplémentaires dans un domaine particulier : ophtalmologie, dermatologie, chirurgie, comportement...

Notons qu'à partir de 2021, une filière d'admission en école vétérinaire sera ouverte immédiatement après l'obtention du baccalauréat, par l’intermédiaire de Parcoursup et d'un concours dédié.

Comment préparer son concours au métier de vétérinaire ?

L'accès aux écoles vétérinaires est soumis à un concours. Le nombre de places ouvertes chaque année est limité : en 2019, seuls 636 élèves ont été admis. Les voies d'accès au concours sont au nombre de cinq, chacune de ces filières ouvrant un nombre limité de places.

La voie royale pour accéder à ce concours est celle des classes préparatoires. Près de 75 % des places en école vétérinaire sont réservées aux étudiants issus de cette filière. La préparation au concours y est intensive, et les professeurs sont là pour guider les étudiants dans leurs études.

Mais il est également possible de devenir vétérinaire sans passer par cette voie. En effet, une partie des places en école vétérinaire sont aussi réservées aux élèves titulaires d'un DEUG en sciences de la vie. Certaines universités proposent donc des préparations spécifiques au concours.

Comment devenir vétérinaire spécialiste félin

Il n'existe pas de formation spécifique pour devenir vétérinaire spécialisé dans les chats. Le vétérinaire félin est en fait un expert travaillant avec tous les animaux de compagnie. Afin de se spécialiser, il doit continuer à se former par lui-même pour devenir un expert de la morphologie et des pathologies félines.

Le meilleur moyen pour cela est d'effectuer des stages auprès de confrères déjà installés. L'avantage de se spécialiser ainsi, c'est que cela permet d'acquérir une plus grande connaissance de l'animal, et des maladies et troubles spécifiques à l'espèce. Les vétérinaires félins expliquent également que les propriétaires de chats ont souvent avec leur animal une relation très spéciale.

Bien connaître cette relation permet d'apporter la meilleure réponse possible aux propriétaires inquiets. C'est le praticien qui décide lui-même de se présenter comme spécialiste félin. Il peut alors exercer au sein d'une clinique vétérinaire dans laquelle ses collègues s'occupent aussi d'autres animaux. Il peut également décider d'ouvrir son propre cabinet afin d'y accueillir uniquement les chats et leurs propriétaires.

Salaire, perspectives de carrière et d'évolution

Vous vous demandez combien gagne un vétérinaire ? Cela dépend de la structure dans laquelle il travaille. Pour un vétérinaire salarié débutant, le salaire se situe autour de 2 000 € brut mensuel. Cela peut sembler faible au regard du niveau d'études exigé. Fort heureusement, ce salaire peut progresser rapidement avec l'expérience et en se spécialisant.

Pour les vétérinaires installés en libéral, le salaire est beaucoup plus variable. Il dépend de leur volume de travail et des tarifs qu'ils pratiquent. Un vétérinaire félin spécialisé, par exemple, pourra demander des honoraires plus élevés qu'un vétérinaire de ville classique. Le salaire d'un vétérinaire libéral varie entre 1 500 € et 6 000 € net par mois, en fonction de son ancienneté, de sa localisation et de sa spécialité.

Les possibilités d’évolution de carrière sont très diverses. La première consiste à se spécialiser, en devenant par exemple vétérinaire félin, ou vétérinaire pour NAC (nouveaux animaux de compagnie). Il est également possible pour un vétérinaire salarié de se mettre à son compte, en s'associant éventuellement avec un ou plusieurs confrères au sein d'un cabinet.

Certains professionnels de la santé animale prennent également la direction d'une clinique vétérinaire. Dans ce cas, le salaire est bien évidemment très élevé. Notons que les vétérinaires employés dans l'industrie pharmaceutique ou agroalimentaire peuvent aussi prétendre à des salaires importants. Leur expertise est, en effet, très recherchée dans ce type d'entreprises.

Questions courantes sur le métier de vétérinaire

Vous avez sans doute déjà trouvé dans cet article la réponse à beaucoup des questions que vous pouvez vous poser si vous envisagez de devenir vétérinaire. Mais peut-être avez-vous encore quelques interrogations ? Nous allons répondre ici à quelques-unes des questions les plus fréquentes concernant le métier de vétérinaire.

Quelle est la différence entre vétérinaire et assistant / auxiliaire vétérinaire ?

L'assistant vétérinaire est le bras droit du docteur vétérinaire. Il travaille à ses côtés au cabinet, où il exécute un grand nombre de missions indispensables. Une partie de sa fonction est d'assurer les tâches administratives : gestion des rendez-vous, accueil téléphonique et physique des clients, commandes de matériel... Il assure aussi l'entretien du matériel et des lieux d’accueil des animaux. Le vétérinaire fait appel à lui afin de l'assister lors des opérations et des soins.

Il existe deux diplômes officiels d'auxiliaire vétérinaire. Le premier s'obtient dans le cadre d'un contrat de professionnalisation en alternance. Il donne le titre d'auxiliaire vétérinaire qualifié (AVQ). Cette filière est réservée aux jeunes de moins de 26 ans titulaires d'un CAP.

Le diplôme d'auxiliaire spécialisé vétérinaire (AVS), quant à lui, s'obtient à l'issue d'une formation de deux ans. Il existe également des formations privées, mais elles ne sont pas reconnues par tous les vétérinaires. Découvrez le métier d'assistant vétérinaire.

Comment devenir vétérinaire comportementaliste ?

Le vétérinaire comportementaliste est un vétérinaire pour animaux de compagnie qui a suivi une formation complémentaire. Celle-ci se fait après l'obtention du diplôme, et au bout de quelques années de pratique. Elle se compose de six semaines de formation réparties sur deux ans, et de stages pratiques.

Attention, tous les comportementalistes ne sont pas vétérinaires. Seuls ceux qui ont la double casquette sont habilités à prescrire des traitements s'ils découvrent une pathologie derrière les problèmes de comportement de l'animal.

Combien d'années d'études faut-il pour être vétérinaire ?

L'obtention du diplôme de vétérinaire nécessite au minimum sept années d'études après le baccalauréat. Rappelons qu'il est absolument obligatoire d'être titulaire de ce diplôme pour pouvoir exercer en tant que vétérinaire.

Y a-t-il une moyenne minimale à avoir à l'école ?

C'est une question que se posent beaucoup de jeunes passionnés d'animaux : combien de moyenne faut-il pour avoir une chance de devenir vétérinaire ? Il est difficile de donner une réponse chiffrée à cette question.

Cela dépend notamment de la filière choisie pour préparer le concours d'entrée à l'école vétérinaire. Si vous choisissez la voie royale des classes préparatoires, mieux vaut avoir une moyenne élevée au lycée, en particulier dans les matières scientifiques. En effet, l'admission dans ces classes se fait sur dossier. Les notes sont bien sûr prises en compte, de même que les appréciations des professeurs.

Si votre moyenne au lycée n'est pas suffisamment élevée pour vous ouvrir cette voie, vous pouvez décider de passer un DEUG en sciences de la vie. En effet, l'admission en fac est uniquement soumise à l'obtention du bac, quelles que soient vos notes. Au cours de ces deux années d'études, vous aurez l'occasion d'apprendre de nouvelles méthodes de travail. Cela déterminera vos chances de réussir le concours d'entrée.

Combien coûte une consultation chez le vétérinaire ?

Le prix d'une consultation chez le vétérinaire peut être très variable d'un professionnel à l'autre. En effet, les vétérinaires sont autorisés à pratiquer des honoraires libres. Cela signifie que leurs tarifs ne sont pas encadrés par la loi, et qu'ils peuvent les fixer comme bon leur semble. Le prix d'un acte peut donc varier du simple au triple en fonction du praticien ! Cependant, la plupart des vétérinaires pratiquent des tarifs homogènes. On peut constater les prix suivants pour les soins de base :

  • consultation simple : 30 à 50 € ;
  • vaccination : 120 € la première année, 60 € les années suivantes ;
  • stérilisation : 100 à 120 € pour un mâle et 150 à 180 € pour une femelle ;
  • consultation d'un vétérinaire comportementaliste : environ 90 €.

En cas de maladie ou d'accident, les tarifs pratiqués sont plus élevés. On considère que ces dépenses supplémentaires peuvent représenter 75 % de frais de santé d'un animal sur l'ensemble de sa vie. Voilà une estimation des tarifs auxquels vous pouvez vous attendre :

  • analyses en laboratoire : 50 € à 100 € ;
  • traitement d'une gastro-entérite : 80 € ;
  • traitement d'une otite : 90 € ;
  • ablation d'un kyste : 190 € ;
  • ablation d'une tumeur : 600 € ;
  • réduction d'une fracture simple:200 à 500 € ;
  • hospitalisation en clinique vétérinaire : 10 à 50 € par jour.

Où trouver un vétérinaire pour chat ?

Tous les vétérinaires pour animaux de compagnie sont capables de prendre soin de nos petits félins ! Toutefois, certains se sont spécialisés, afin d'avoir un niveau d'expertise plus important. Il peut être utile de s'adresser à un spécialiste si le vétérinaire généraliste peine à poser un diagnostic. Il en va de même si votre chat souffre d'une pathologie spécifique.

S'il est déjà suivi par un professionnel, celui-ci vous enverra chez un confrère spécialisé quand il l'estimera nécessaire. Dans le cas où vous souhaitez trouver vous-même un spécialiste, vous pouvez vous adresser aux cliniques vétérinaires des environs.

Certaines ont parmi leurs effectifs des praticiens spécialisés dans les différentes espèces. Si vous avez acheté un chat de race dans un élevage situé près de votre domicile, adressez-vous à l'éleveur pour obtenir les coordonnées du vétérinaire qui suit ses animaux. L'avantage est que vous aurez alors à faire à un professionnel qui connaît bien les spécificités de la race.

TOUTES LES FICHES MÉTIER

Rechercher 🔎

À propos 💬

Vous souhaitez en savoir plus sur Le Monde des Chats et son projet ?

Découvrir

Suivez-nous ! 😻

Soyez les premiers à lire nos articles !

À lire absolument... 📢

Vous êtes passionné par les chats et recherchez un lieu de partage ? Rejoignez-nous !