Skip to content
Menu
Profile-de-Chat-5

Vieux chat : comment prendre soin de son chat âgé ?

30 octobre 2019 -

Partagez l'article avec vos amis ! 🐈❤️

Lorsque votre petit félin devient grand et commence à prendre de l’âge, il est important d’adopter les bons réflexes pour préserver sa santé et ainsi, favoriser son bien-être tout au long de sa vie. On parle en général de “vieux chat” ou “chat senior” dès l’âge de 8-11 ans, même si nos compagnons à poils peuvent vivre jusqu’à 20 ans. 

En vieillissant, le système immunitaire du chat aura tendance à être plus fragile et celui-ci sera donc plus vulnérable à toutes sortes de maladies. Entre infections virales, maladies rénales, hyperthyroïdie et même diabète, votre animal de compagnie aura besoin de toute votre attention. Découvrez donc les meilleures astuces pour subvenir aux besoins d’un chat âgé et l’aider à vieillir dans des conditions optimales !

L’alimentation d’un chat âgé

Après 7-9 ans de vie, les habitudes nutritionnelles d’un chat doivent être régulièrement surveillées et lorsque ce dernier prend de l’âge, les efforts physiques diminuent d’autant  (surtout pour un chat d’appartement). Cela a pour conséquence un métabolisme plus lent et, donc, des besoins nutritionnels différents, réadaptés selon son âge. L’alimentation devra être plus équilibrée et l’apport en calories plus faible.

Ainsi, pour éviter une possible obésité du chat, avec les conséquences que cela induit, il faut à tout prix adapter l’alimentation du chat senior à son degré d’activité. Les aliments riches en protéines et faibles en matières grasses sont donc ceux qu’il faudra privilégier. De plus, les chats seniors ont également besoin d’aliments contenant des vitamines et des minéraux. Ces derniers renforcent leur système immunitaire et préservent leurs articulations malgré le vieillissement.

Si votre chat est un amoureux des croquettes, privilégiez les croquettes sèches faites spécialement pour les chats âgés. Celles-ci ne contiennent pas beaucoup de sucres et minimisent donc la formation de plaques dentaires. En ce qui concerne les viandes rouges, elles ne doivent pas être consommées régulièrement par les chats âgés. L’idéal serait de les remplacer par du poisson ou du poulet, qui réduisent par la même occasion le risque d’infection parasitaire.

Si vous n’êtes pas sûr de vous, faites appel à votre vétérinaire pour avoir les bons conseils nutritionnels. Celui-ci saura vous guider car il prendra en considération différents aspects concernant votre animal : sa corpulence, son activité, son mode de vie, son état de santé général. Attention, certaines préparations industrielles sont beaucoup trop riches pour les chats et peuvent engendrer de gros problèmes de santé, sur le long terme. Il est donc important d’être vigilant et de bien vérifier les ingrédients présents dans ces aliments avant de les acheter.

Enfin, n’oubliez pas de toujours mettre de l’eau à la disposition de vos chats seniors. Ces derniers ont tendance à avoir très soif et à se déshydrater rapidement. Les fontaines à eau sont des outils pratiques et efficace pour combler la soif de vos matous.

La toilette du vieux chat

Même si les chats sont réputés pour être des animaux propres et indépendants en ce qui concerne leur toilette, certains peuvent avoir quelques difficultés à prendre soin de leur hygiène au quotidien, au fur et à mesure qu’ils vieillissent.

L’inspection des dents

Lorsqu’un chat commence à prendre de l’âge, vérifier l’état de ses dents et de ses gencives régulièrement devient primordial. En effet, l’apparition des plaques dentaires chez les vieux chats est un phénomène très fréquent. Celles-ci se transforment généralement en tartre, provoquant des inflammations, des gingivites douloureuses et des caries qui peuvent rendre l’alimentation de l’animal très difficile.

Ces problèmes liés au vieillissement sont généralement détectés assez vite du fait de la mauvaise haleine que dégage le chat. Dans ce cas-là, un détartrage ou une extraction dentaire peuvent s’imposer, selon l’avis de votre vétérinaire. 

Le nettoyage des yeux et des oreilles

Tout comme les dents, les yeux et les oreilles d’un vieux chat doivent souvent être inspectés et entretenus. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une lotion spéciale, conseillée par votre vétérinaire ou tout simplement du sérum physiologique. Pensez également à débarrasser votre chat des petites salissures qui s’accumulent au coin de ses yeux, à l’aide d’un coton tige.

Pour ce qui est des oreilles, vous devrez surtout nettoyer leur partie interne avec une lotion adéquate. Assurez-vous également qu’il n’y ait pas d’écoulement au niveau du conduit auditif. Ce genre de problème arrive souvent avec le vieillissement, surtout en cas d’infection. Petit conseil : n’hésitez pas à utiliser une torche pour y voir plus clair. 

L’entretien des griffes et des coussinets 

En raison de la baisse d’activité du chat âgé, ses griffes sont de moins en moins utilisées et deviennent donc plus longues. De ce fait, le chat peut lui-même se blesser ou souffrir d’infections des coussinets. Il est indispensable de les couper régulièrement avec un coupe-griffe pour chat adapté, pour éviter ce désagrément. Un griffoir pour chat peut être un accessoire utile pour que votre chat garde des griffes en bonne santé. Observez également régulièrement les coussinets de votre félin en vérifiant qu’aucun petit objet ne s’y soit glissé.

Le brossage des poils

Il est normal qu’un chat senior ait plus de mal à faire sa toilette tout seul. En effet, ses poils se ternissent et des pellicules peuvent apparaître avec le temps. Si celui-ci est en difficulté, habituez-le à un nettoyage régulier. N’oubliez pas également de le brosser assez souvent à l’aide d’une brosse pour chat adaptée afin d’éliminer les poils morts. Cela vous permettra, par la même occasion, d’examiner l’état de sa peau et de détecter rapidement une quelconque maladie cutanée. 

Les besoins du chat dans sa litière

Parmi les changements de comportement les plus fréquents chez les vieux chats, on trouve aussi les problèmes liés à leurs besoins dans la litière. En effet, il peut arriver que votre vieux chat fasse ses besoins en dehors de sa caisse de litière et cela peut, malheureusement, devenir très vite une fâcheuse habitude.

Pour remédier à ce problème, il est conseillé de choisir un grand bac à litière qui ne soit pas très haut pour faciliter l’accès au chat. Changer sa litière aussi souvent que possible est également primordial.

Dans le cas où votre chat ait déjà pris l’habitude de faire ses besoins à l’extérieur, essayez de l’empêcher de sortir quelque temps pour qu’il change de routine. Mettez à sa disposition un bac à litière à l’intérieur de la maison et celui-ci retrouvera vite ses bonnes manières.

Si, malgré tout, quelques accidents se produisent de temps à autre, soyez indulgent avec lui, il ne le fait pas pour vous ennuyer. C’est simplement un « vieux monsieur » ou une « vieille dame ».

Veiller au bien-être du chat

Assurer le bien-être chez votre est primordial si vous souhaitez le garder en bonne santé, car un chat heureux et peu stressé a plus de chance de vivre longtemps qu’un animal vivant dans des conditions non-optimales.

L’activité physique

Vous remarquerez qu’à partir d’un certain âge, les chats seniors préféreront faire la sieste plutôt que de sautiller dans tous les sens. Naturellement, leur vieillissement engendre une certaine “flemme”, une démotivation et un besoin accru de sommeil. Cela dit, les laisser somnoler toute la journée ne leur rend pas service.

En effet, l’obésité et l’arthrite sont les problèmes de santé les plus fréquents chez les vieux chats. Ces deux affections se développent surtout lorsque leur activité est restreinte. Pour éviter cela, il est recommandé de jouer avec son chat au moins 15 minutes par jour. Vous pouvez l’aider à dépenser son énergie par plusieurs moyens : jouets suspendus, gamelles installées en hauteur ou plateformes de jeu (arbres à chat). Tout est permis à partir du moment où votre animal de compagnie joue et pratique une activité physique.

De plus, faire de l’exercice participe à leur renforcement musculaire et articulaire et fera énormément de bien à leur moral. Comme pour l’humain, cela leur évitera de nombreux autres problèmes de santé tels que des soucis cardiaques ou circulatoires.

Le confort et le cadre rassurant

Même si une activité physique est primordiale, le calme et le repos sont des éléments dont les chats âgés ont extrêmement besoin. Pour cela, il est nécessaire de leur offrir les meilleures conditions possibles pour dormir et pouvoir se réveiller en pleine forme.

Pour commencer, leur panier doit se trouver dans une pièce isolée et avec peu de bruit autour, dans la mesure du possible. Il faudra également penser à installer des accessoires confortables comme des oreillers, plaids ou couvertures, voire carrément leur installer un nid douillet à coté d’un radiateur. Un vieux chat aime la chaleur et apprécie un lieu confortable.

Le plus important est surtout d’éviter toute source de stress à votre vieux chat. En effet, avec l’âge, ce dernier a besoin d’une routine installée : calme, tranquillité, confort, repos. Tout changement brutal est à bannir, évitant ainsi chez lui d’importantes perturbations.

Problèmes de santé à surveiller

Si votre chat est à un âge avancé de vieillissement, des contrôles plus fréquents chez le vétérinaire deviennent indispensables. Effectivement, nous vous conseillons de l’y emmener au moins deux fois par an, voire davantage en cas d’urgence.

Lors de ces rendez-vous, pensez à lui signaler tout changement de comportement que vous aurez remarqué. L’agressivité, le manque de sommeil ou d’appétit, la soif excessive, les problèmes de peau ou même la dépression, sont des signes qui doivent attirer votre attention. 

Le vétérinaire sera, alors, en mesure de poser un diagnostic plus juste et adapter les traitements en fonction des manifestations observées ou des maladies dont votre chat souffre.

Nous n’insisterons jamais assez sur le fait de ne pas négliger les troubles liés à l’alimentation de votre animal car ceux-ci peuvent être à l’origine d’une gastrite, d’une insuffisance rénale, d’une maladie du foie et, en cas d’obésité, de diabète.

Une assurance santé pour votre vieux chat

Votre chat étant un membre à part entière de votre famille, il est important de le couvrir en cas de problème de santé, au même titre que vous. L’assurance pour chat est donc fortement conseillée car elle vous permettra d’assurer des visites plus fréquentes chez le vétérinaire, d’être remboursé lorsque des traitements s’imposent et de ne pas être surpris par les frais médicaux qui peuvent rapidement être extrêmement élevés (selon la condition de votre félin).

Il existe de nombreuses assurances spécialisées pour chats sur le marché, cependant, il est très difficile d’en trouver une qui acceptera votre matou après ses 10 ans (car celui-ci commence à vieillir et est donc plus fragile). Agria est la seule assurance (à notre connaissance) qui prend en charge votre félin, peu importe son âge !

En résumé, un vieux chat est un chat plus fragile, plus vulnérable, plus sujet aux maladies. La dégénérescence cérébrale peut également engendrer un comportement inhabituel. De ce fait, au-delà des vaccins annuels, un bilan de santé complet est vivement conseillé. Une prise de sang et une analyse d’urine permettront de réaliser des bilans thyroïdien, métabolique et cardiaque levant le doute sur tout problème potentiellement grave.

Partagez l'article avec vos amis ! 🐈❤️

Rechercher

Catégories

Soyez les premiers à lire nos articles ! 🐱

Donnez-nous votre avis sur cet article !

Laissez un commentaire





Voir tous les arbres à chat sur