Chat agressif et méchant – Que faire face à un comportement agressif ?

12 septembre 2019 -

chat agressif

Chaque félin a un caractère unique et une personnalité qui lui est propre. Cela est largement influencé par la manière dont s’est déroulé son sevrage, l’éducation qu’il a reçu dès son plus jeune âge et par ses expériences passées. Le chat qui est l’animal de compagnie le plus présent dans les foyers, est en général docile et affectueux. Cependant, si celui-ci fait face à des dangers imminents, a subit des abus ou encore n’a pas pu bénéficier d’un apprentissage adéquat plus jeune, il peut, alors, se transformer en un chat agressif, voire « méchant ».

L’agressivité chez cet animal correspond souvent à des problèmes bien établis et il y a forcément une solution pour remédier à ce comportement. Nous vous invitons à suivre notre guide, ci-dessous, qui nous l’espérons vous aidera à trouver les bonnes réponses pour votre animal.

Pourquoi mon chat est-il agressif ?

De nombreuses raisons peuvent pousser votre félin à se montrer « méchant » envers vous ou envers d’autres animaux. En déterminant la raison de son agressivité et de ses attaques, vous pourrez alors adopter le bon comportement.

1) Séparation brusque avec sa mère (sevrage trop tôt)

Si votre chaton a été séparé trop prématurément de sa mère, avant ses 3 mois révolus, il pourra présenter, adulte, des problèmes de comportements : peur, agressivité, problèmes de propreté, hyperémotivité, hyperactivité,…

En effet, sa mère est là pour lui enseigner une bonne éducation et une bonne stabilité psychologique. Elle va l’aider à grandir, va le sevrer progressivement en respectant le rythme de la nature, va lui apprendre à chasser, à être propre. Elle va lui apprendre la Vie. S’il est privé de sa mère trop tôt, il pourra plus tard développer un comportement agressif. Patience et nouvelle éducation pourront l’aider à calmer cette agressivité.

2) Sentiment de peur ou de surprise

Ce n’est pas parce que le chat est domestiqué par l’homme qu’il en perd, pour autant, son instinct sauvage. S’il détecte dans vos actes un danger, une peur quelconque, il utilise immédiatement ses moyens de défense à votre égard. C’est d’ailleurs un comportement que l’on retrouve chez des chats battus et maltraités par leurs maîtres. En parallèle, un élément de surprise ou un geste très brusque peut aussi éveiller, en lui, une certaine agressivité, surtout s’il est de nature émotive, sensible, voire hyper-réactive.

3) Défense de son territoire

Le chat adopte une posture méfiante, hostile envers les êtres qui ne lui sont pas familiers, hommes comme animaux. Cette animosité est la résultante d’un caractère fort du félin qui défend toujours son territoire. Il emploie les méthodes nécessaires pour signifier aux envahisseurs qu’il est, ici, chez lui et que nul autre n’est autorisé à pénétrer dans son territoire. Cela se comprend aisément.

4) Mauvaise entente avec d’autres animaux

Comme pour nous autres humains, les relations entre animaux peuvent s’avérer parfois conflictuelles… Même si l’entente entre vos compagnons (chats, chiens, lapins…) peut s’améliorer après un certain d’adaptation, il arrive parfois que la cohabitation soit très difficile, voire impossible et que cela se traduise par des signes d’agressivité chez votre félin. La patience finira par calmer les choses.

5) Caractère naturellement dominant

On dit que le chat est roi, et cela se vérifie chez certains matous. Un chat peut être naturellement dominant, mais son comportement sera aussi une conséquence directe de son éducation. Il est important d’adopter les bons gestes face à une attitude trop agressive, trop dominante de la part de votre animal. En effet, plus vous céderez à ces caprices, plus il sera exigeant. Placez les limites pour ne pas vous laisser envahir.

6) Une douleur interne ou une maladie

Le chat peut parfois devenir agressif lorsqu’il souffre et tous n’expriment pas leurs douleurs par des miaulements. Certains vont chercher à s’isoler,, dans une attitude de repli. Mais, si votre adorable félin se transforme en un chat méchant et agressif du jour au lendemain, n’hésitez pas à demander conseil à un vétérinaire, car il se peut qu’il souffre d’hyperthyroïdie, d’arthrose ou autre… Soyez attentif à son attitude et aux symptômes visibles.

7) L’instinct de prédation

Chasseur par nature, il arrive que ce caractère primaire prenne le dessus et pousse l’animal à des crises mineures d’agressivité. Il n’hésite pas à mordre les mollets des humains par exemple, ou les temps de jeux se transforment en un réel combat sans merci. Un conseil, dites-lui « stop » ou « non » immédiatement, et surtout, n’utilisez jamais vos mains, vos pieds,… pour jouer avec lui.

8) Abus de caresses, non respect de son espace

La plupart des chats adorent les caresses. Pourtant, de trop longues sessions de câlins et d’attentions peuvent devenir lassantes, irritantes pour lui, et l’amener à devenir agressif vis-à-vis de vous. Si vous avez été attentif, vous remarquerez que votre chat vous a prévenu par le biais de signes très précis, tels que la queue qui balance, les pupilles dilatées, les oreilles en arrière. Il n’attaque jamais sans raison et il est important d’apprendre à connaitre votre chat et à respecter son espace, ses besoins et ses envies.

9) Retour à l’état sauvage

Les chats dits « sauvages » qui n’ont jamais vécu à proximité des humains peuvent être beaucoup plus agressifs que leurs congénères, les chats d’appartement ou domestiques. Si vous vous retrouvez face à un chat sauvage, gardez vos distances et ne montrez aucun signe de menace, sous peine d’en subir les conséquences. Ces félins peuvent toutefois être adoptés par des personnes expérimentées, et ainsi, favoriser leur socialisation. C’est, d’ailleurs, bien souvent eux qui vous adoptent. Ils viennent tourner autour de votre maison, de plus en plus près à chaque jour qui passe, et, un jour, ils entrent… Et une nouvelle relation prend naissance.

10) Ennui ou frustration

Laisser un chat dans une pièce close, sans ouverture, va finir par l’irriter, surtout s’il n’y a aucun jeu, aucun moyen de se défouler. Dès votre arrivée à la maison, votre félin va évacuer sur vous tout le stress et l’irritabilité emmagasinés dans la journée. Pensez donc à prévoir des espaces de repos, de jeux et si votre habitat le permet, des temps à l’extérieur pour qu’il puisse se défouler.

Reconnaître les signes d’un chat agressif

Un chat agressif émet des signaux pour avertir son opposant avant d’attaquer. Il suffit d’observer ces différents signes :

  • La tête enfoncée dans les épaules
  • Accroupi, le poil hérissé
  • Un regard menaçant avec des pupilles dilatées (totalement ou partiellement)
  • La queue sous son ventre et enroulée autour du corps
  • Les griffes ressorties, quelques coups de coups de patte
  • Sifflements ou crachats avec la bouche ouverte

Quand il décide de passer à l’attaque, quelques signes précurseurs peuvent vous indiquer qu’il vaut mieux fuir :

  • Grogne, miaule, et mugit
  • Affronte son opposant en avançant
  • Pupilles entièrement closes
  • Tout le corps hérissé, même la queue
  • Arrière de l’oreille droite tourné vers l’avant
  • Regard fixe
  • Queue tendue touchant pratiquement le sol
  • Pattes arrière durcies, le dos cambré, la tête vers le bas
  • Droit dans ses bottes, posture raide

Mon chat est agressif et m’attaque, que faire ?

En cas d’attaque imminente d’un chat, il convient de vous protéger et d’opter pour la fuite, car malgré leurs petits gabarits, les félins en colère peuvent être redoutables. Ses griffes acérées, ses dents pointues peuvent faire des dégâts et les blessures peuvent s’infecter;

1) Dissuader le chat et fuir

Un bruit sonore, brutal amène en général le félin à abandonner son désir d’agression. Vous pouvez frapper des mains, cogner des objets l’un contre l’autre ou faire retentir une cloche. Cette méthode est à utiliser en cas de certitude d’une attaque imminente du félin contre un animal ou une personne. Positionnez-vous de manière à ce qu’il ait, à proximité, un moyen d’échappatoire. Qu’il ne se sente pas acculé.

En cas d’attaque, utilisez tout objet à votre disposition, allant du sac à la veste, pour vous protéger au mieux. Le bras sert à protéger les zones sensibles, notamment le cou ou le visage. Quittez le plus rapidement possible la pièce où se trouve l’animal.

Fort heureusement, ce cas de figure arrive rarement. Le chat est plutôt un animal peureux et il attaque rarement sans raison.

2) Immobiliser le félin (solution non recommandée…)

Cette option n’est pas conseillée, mais peut s’avérer irrémédiable dans certaines situations. Si vous avez à proximité un objet pouvant envelopper le félin en colère (couverture ou grand draps), jetez-le sur lui et enveloppez fermement celui-ci pour éviter ses morsures et griffures (sans lui faire de mal, cela va de soi).

3) S’interposer entre deux chats (solution à éviter!)

Si vous constatez que deux chats sont prêts à en découdre, ne vous interposez surtout pas directement car cela serait la pire erreur à faire ! Vous seriez alors à la merci des attaques de deux chats au lieu d’un. Ils se battent pour marquer leur territoire mais aussi pour gagner le coeur de la femelle convoitée. En général, le retour au calme se fait naturellement, sans votre intervention, mais surveillez tout de même car ils pourraient fortement se blesser.

Une astuce est d’asperger les félins avec de l’eau. Cela pourra mettre fin à la bagarre.

Les solutions médicales face à un chat agressif

Feliway est un produit recommandé pour apaiser les troubles hormonaux du chat. Grâce aux phéromones artificielles, les diffuseurs Feliway servent de leurres olfactifs. Cette solution valide le progrès de la médecine dans la compréhension des comportements des félins domestiques. Ces recherches de chercheurs français ont débouché sur la fabrication de phéromones apaisantes pour chats. Ces solutions sont cependant temporaires et le problème initial doit toutefois être traité.

Castrer ou stériliser son chat aide celui-ci à réduire ses comportements agressifs. Les hormones sont la cause principale de l’agressivité du chat. Une visite chez le vétérinaire pour cette opération permettra donc à votre chat d’adopter des comportements plus dociles.

Les bonnes pratiques et les gestes à éviter face à un chat agressif

1) Ne croisez pas le regard d’un chat agressif . En effet, certains félins peuvent considérer le contact visuel direct et soutenu comme une menace. Si votre chat se montre agressif, détournez le regard de sa vision périphérique.

2) Mettez une distance de sécurité entre vous et cet animal agressif. Le félin, qui peut se sentir coincé, risque de vous attaquer. Mettez une bonne distance entre vous pour éviter les problèmes.

3) Quittez la pièce ou allez à l’extérieur en laissant le félin seul dans la pièce qu’il occupe. Même si les intentions sont bonnes, donner de la nourriture au chat lors d’une crise sera totalement contre-productif.

4) Ignorez l’animal pour atténuer son agressivité. L’option à privilégier en cas d’agressivité du chat domestique ou sauvage consiste à l’ignorer, ce qui lui donne du temps et de l’espace pour se calmer.

5) Ne punissez jamais votre chat quand il est agressif. Ceux qui le font renforcent l’agressivité du chat qui se montrera encore plus féroce et cela pourrait empirer par la suite. Préférez l’éducation positive pour éduquer votre chat.

6) Rendez-vous chez un vétérinaire pour des visites médicales et/ou pour traiter d’éventuelles maladies. Celui-ci pourra d’ailleurs vous donner des conseils avisés concernant le comportement de votre animal et vous aidera à trouver la bonne solution.

7) Consultez un comportementaliste félin si la situation ne s’améliore pas. Celui-ci pourra vous aider à faire passer les périodes d’agressivité de votre chat par des techniques qu’il maîtrise. En effet, grâce à sa formation, complète, il décèlera des attitudes que vous n’aviez pas remarquées, des détails parfois et saura trouver le bon moyen pour que l’atmosphère se calme à la maison.

Comment bien rééduquer un chat agressif ?

Si votre chat ne présente aucun souci de santé, ses réactions agressives sont alors liées à un problème comportemental. Le meilleur moyen de transformer votre « chat méchant » en un « félin sociable » est alors de regagner sa confiance, peu à peu. Apprenez à le connaitre, analysez son comportement et tentez de vous rapprocher de lui, en respectant ses besoins et son espace.

Réservez des temps de jeu avec votre animal de compagnie chaque jour, progressivement, selon son propre rythme. Les chats en ont besoin pour évacuer la tension et demeurer actif. Achetez des jouets à attraper et à mordre pour l’aider à dépenser son énergie. Faites balancer une ficelle à son nez ou servez-vous d’une lumière laser. Des séances courtes dans la journée suffisent pour le jeu (à condition que votre chat accepte de partager ces moments avec vous).

Les phéromones artificielles pour chat (Feliway) peuvent aider à apaiser votre félin. Cependant, n’oubliez pas que ces produits ne sont que des solutions temporaires et que le problème que rencontre votre chat devra dans tous les cas être traité de façon plus approfondi.

Enfin, offrez des récompenses chaque fois que votre matou est calme. S’il les accepte, faites-lui des câlins et rapprochez-vous de lui. Laissez une friandise quand vous le caressez. S’il repousse vos câlins, une friandise qu’il aime devrait suffire à le calmer. Progressivement, votre animal de compagnie acceptera friandises et caresses. S’il est excité lorsque vous vous approchez de lui, attendez qu’il se calme avant de procéder de la sorte.

Nous espérons que ce guide vous aidera à dompter ces petits félins qui, parfois, peuvent nous causer bien des soucis ! Cependant, avec le temps et les bons réflexes, nous sommes certains que vous arriverez à renforcer vos liens avec vos compagnons à quatre pattes !

Catégories 🐈

Suivez-nous ! 😻

Soyez les premiers à lire nos articles !

À propos 💬

Vous souhaitez en savoir plus sur Le Monde des Chats et son projet ?

Découvrir

Rechercher 🔎

À lire absolument... 📢