Quelques astuces pour dresser son chat et bien l’éduquer

2 août 2019 -

dresser un chat

Oui, il est possible de dresser son chat ou chaton. Bien que d’un naturel très indépendant, les chats se prêtent volontiers au dressage et peuvent apprendre à respecter certaines règles. Soyons toutefois réalistes, un chat ne deviendra jamais aussi docile qu’un chien et vous ne pourrez pas lui faire faire tout ce qui vous passe par la tête.

Néanmoins, son intelligence lui permet d’apprendre à être propre, à cohabiter pacifiquement avec vos plantes, à épargner votre sofa et surtout, à ne pas miauler au beau milieu de la nuit.

Dresser son chat ne vient pas systématiquement à l’esprit des amoureux des félins. Pourtant, il est non seulement possible, mais surtout facile, de rendre son chat doux comme un agneau, ou presque… Voici quelques conseils pour éduquer votre chaton.

Pourquoi éduquer son chat ?

Rappel d’histoire : il fut une époque pendant laquelle Felis catus passait ses journées à courir, pelage au vent, dans les vastes steppes d’Afrique. Mais, 2000 ans avant Jésus-Christ, les chats se sont détournés de leurs vies de prédateurs sauvages au profit de l’aventure en jungle urbaine. Aujourd’hui, votre chat évolue dans un environnement où cohabitent plusieurs êtres-vivants et il se doit de se plier aux règles de la vie en société.

En effet, avoir un chat qui laisse ses excréments n’importe où dans l’habitat, n’est pas envisageable. S’il passe son temps à dépouiller vos belles plantes de leur feuillage, là aussi, cela risque de vous irriter quelque peu. Et que dire de vos pauvres voisins ? Du soir jusqu’à l’aube, ils n’arrivent pas à fermer l’œil à cause des miaulements intempestifs de votre compagnon à poils.

Dresser son chat, ou plutôt l’éduquer, lui permet d’apprendre à interagir de façon harmonieuse avec les éléments qui l’entourent. Bien sûr, il reste un félin, indépendant, autonome mais, en lui apprenant certains comportements, vous pourrez entretenir avec lui des relations plus saines. Pas de colères, pas de crises de nerfs. Votre chat sera heureux, vous aurez l’esprit tranquille et tout le monde en tirera le meilleur des bénéfices.

Comment dresser son chat ?

Si vous souhaitez éduquer votre chat, ou même lui apprendre des tours simples, vous devrez vous armer de patience et vous montrer malin !

Toujours avoir une friandise à portée de mains

Comme dans toute forme d’éducation, plus tôt vous commencez, mieux ce sera. Si vous l’avez eu très jeune, l’éducation n’en sera que plus rapide.

Les chats sont d’un naturel très indépendant, ne vous attendez pas à ce que votre minou cherche à vous plaire. Pour motiver son chat à adopter un comportement particulier, il n’y a pas des milliers de solutions. Vous devrez recourir à une forme de corruption !

Croquettes, thon émietté, morceaux de bœuf séché… Tout ce qui peut mettre l’eau à la bouche de votre félin est le bienvenu. Il vous faudra donc vous équiper de friandises alléchantes !

Tout miser sur les récompenses

Pour dresser son chat, l’éducation positive est, et reste la seule option viable. Si vous avez déjà eu l’occasion de vivre avec un chien, vous savez à quel point les punitions sont contre-productives.

Avec les chats, c’est encore pire. Ces fiers félins ne se laisseraient marcher dessus pour rien au monde. Soit ils persévéreront dans leurs actions, soit ils iront à la recherche d’un nouveau foyer.

Utiliser le réflexe de Pavlov à bon escient

Avec le clicker training, il est désormais facile d’utiliser le conditionnement répondant.

Concrètement, si votre chat fait ses besoins dans sa litière, faites sonner le clicker et donnez-lui sa friandise préférée. S’il se fait les griffes sur son arbre à chat, actionnez le clicker et ensuite remettez-lui une friandise.

A la longue, votre chat incorporera dans son esprit que le bruit du clicker équivaut à une friandise. Il parviendra aussi à identifier ses « bons » comportements, ceux qui lui valent un pur moment de délice gustatif.

Vous n’aurez plus qu’à utiliser le clicker à bon escient pour lui apprendre ce qu’il doit faire et surtout ce qu’il ne doit pas faire.

5 « ordres » à apprendre à son chat

Une fois les principes du dressage établis, il est grand temps de passer à la phase pratique. Pour que la cohabitation avec votre chat se passe bien, il y a 5 ordres à retenir, et qui vous seront d’un grand secours.

1) Reconnaître son nom

C’est le B.A.BA de la vie avec des animaux. Votre chat doit être capable de réagir à son nom. Cela vous permettra de le faire sortir de sa cachette, de le nourrir à des heures fixes et même de l’amener chez le vétérinaire.

Heureusement, cet exercice de dressage est aussi le plus facile : il suffit de l’appeler par son nom à chaque fois que vous interagissez avec lui.

Quand vous le servez, le caressez ou lui faites des reproches, donnez-vous la peine de prononcer distinctement son nom. S’il se montre récalcitrant lorsque vous l’appelez, soudoyez-le en lui faisant miroiter des croquettes. Secouez sa boîte de friandises en l’appelant à haute et intelligible voix. Il ne pourra pas vous résister bien longtemps…

2) Respecter les plantes

Ce n’est pas parce que vous vivez avec un chat que vous devez faire une croix sur votre rêve de potager maison. Les chats raffolent des plantes de toutes espèces car les fibres végétales leur permettent de conserver un excellent transit intestinal. Attention, tout de même, à certaines plantes très toxiques pour eux. Nous avons réalisé un article à ce sujet et vous invitons à le consulter !

Certes, votre félin adore les plantes, vos plantes mais ce n’est pas une raison pour les croquer et les abîmer. Il n’est pas question d’accepter son attitude.

La solution est toute trouvée : installez un gros pot d’herbe à chats dans la maison. Grâce à la népétalactone contenue dans cette plante, votre chat ne pourra pas y résister très longtemps. En effet, l’odeur qu’elle dégage est particulièrement attirante pour nos matous. De ce fait, ils se détourneront immédiatement des autres végétaux et n’auront plus d’yeux que pour cette plante, excellente au demeurant pour leurs intestins.

3) Pas touche au mobilier !

Peu de mots peuvent décrire précisément ce que l’on ressent à la vue de son canapé tout neuf et fraîchement éventré par son chat. Pour éviter cette situation fort désagréable et bien irritante, il faut bien le dire, le plus simple reste d’investir dans un griffoir. Pour le rendre encore plus attractif pour votre chat, imprégnez-le d’herbe aux chats (cataire et autres, à ne pas confondre avec l’herbe à chat alimentaire), ou de Feliway.

Et si, malgré cela, votre matou persiste à se faire les griffes sur vos meubles, et sur votre canapé, aspergez-le de quelques gouttes d’eau fraîche à l’aide d’un vaporisateur. A la longue, il finira par comprendre que les meubles, c’est « non » et le griffoir, c’est « oui ».

4) Eviter les miaulements nocturnes

La nuit est faite pour dormir, du moins pour vous, humain. Votre chat, animal plutôt nocturne, n’en a peut-être pas conscience. Si votre chat prend l’habitude de miauler à des heures indues, c’est souvent parce qu’il a faim, qu’il veut jouer ou que vous vous occupiez de lui.

Dans le premier cas, retardez son heure de repas du soir ou installez un distributeur de croquettes qui fera le travail pour vous, et dans le second cas, faites l’effort de jouer avec lui en soirée ou offrez-lui une peluche.

Et si, malgré tout, votre chat continue à miauler la nuit, ne réagissez pas. Il finira par comprendre que ses miaulements sont inutiles et cessera de lui-même.

5) Donner la patte

Un ordre inutile, nous en convenons, mais tellement craquant lorsque votre chat s’exécute. Une fois votre chat assis, touchez l’articulation de son coude. Par réflexe, sa patte va se lever et ira se loger dans la paume de votre main idéalement placée. Dites « patte » et donnez-lui une friandise. Répétez l’opération autant de fois que nécessaire.

Mais, point trop n’en faut non plus. La modération et la patience sont les meilleures armes pour que votre cher animal vous obéisse au doigt et à l’oeil, enfin presque !

Soyez toujours respectueux envers lui ! Tout ce que vous mettrez en oeuvre pour son éducation doit se faire de manière ferme et douce à la fois, selon les situations rencontrées. Adaptez-vous à lui et à ses besoins et tout se passera merveilleusement bien. Et parlez-lui souvent, les chats (pas tous) y sont très sensibles.

Catégories 🐈

Suivez-nous ! 😻

Soyez les premiers à lire nos articles !

À propos 💬

Vous souhaitez en savoir plus sur Le Monde des Chats et son projet ?

Découvrir

Rechercher 🔎

À lire absolument... 📢