Skip to content
Menu
Profile-de-Chat-5

Comment punir un chat efficacement ? Adoptez les bons réflexes !

28 août 2019 -

Partagez l'article avec vos amis ! 🐈❤️

Adorable boule de poils, le chat est un être aussi mignon qu’il peut être diabolique, surtout lorsqu’il a ses petits moments de folie à la maison ! Meubles griffés, rideaux arrachés, déchets dans la maison, votre félin peut être étrangement créatif pour faire des bêtises et vous rendre fou ! La question qui se pose alors est la suivante : « comment punir un chat efficacement ? ».

Contrairement aux idées reçues, l’éducation d’un chat est tout à fait possible, et ce, quel que soit son âge. Ce qu’il faut, c’est adopter des méthodes intelligentes qui permettent de corriger son attitude et ses actions. Découvrez donc quelques conseils pour améliorer son comportement à la maison.

La psychologie du chat : punition VS récompense

La punition est-elle efficace sur le chat ?

L’erreur que l’on commet souvent est de penser que les animaux domestiques s’éduquent de la même manière. Chaque espèce animale possède des caractères propres, c’est pourquoi les réactions sont différentes face aux punitions. Par exemple, les chiens sont des animaux très sociables qui démontrent une réelle envie de plaire à leurs propriétaires. De ce fait, lorsqu’ils font des bêtises à la maison, ils sont beaucoup plus réceptifs aux punitions que d’autres animaux.

En parallèle, les chats sont des animaux plus indépendants et hédonistes, dans la mesure où ils répondent davantage aux actions positives (récompenses) qu’aux situations négatives (punitions). Ces dernières ont d’ailleurs tendance à créer du stress chez les félins, et peuvent, à répétition, avoir un impact sur le bien-être de votre animal, qui percevra votre maison comme un environnement hostile.

Bien évidemment, si votre chat dépasse les limites, le réprimander peut s’avérer nécessaire, à condition de le faire de manière appropriée.

La récompense pour éduquer le chat

Comme évoqué précédemment, un chat répondra bien plus favorablement à une récompense qu’à une punition. Pour parfaire l’éducation de votre matou, il faudra donc l’encourager lorsqu’il réalisera des actions positives. Pour faire passer le message, les récompenses sous forme de caresses, mots doux et friandises seront donc appropriées.

Le timing doit être parfait et la récompense devra être donnée au moment de la bonne action. Si c’est une récompense alimentaire, optez pour une autre friandise que celle que vous donneriez habituellement. L’idée est de rompre avec son quotidien et de rendre la récompense unique et motivante. Plus l’éducation de votre chat sera réalisée tôt, plus elle est sera efficace et naturelle pour celui-ci.

Comment punir son chat ?

Evidemment, avant que votre chat ne se comporte comme un petit ange à la maison, celui-ci passera par des phases d’apprentissage, et tel un enfant, il sera amené à faire de nombreuses bêtises chez vous. Afin que votre félin apprenne de ces situations, il est important de le réprimander intelligemment.

1. Punir son chat au bon moment

Suite à une bêtise de votre chat, le point le plus important à respecter est de le punir sur le fait accompli ! Il faut savoir que le chat n’a aucune notion de ce qui est interdit ou non. Ainsi, si vous punissez votre animal de compagnie au moment de l’acte, il associera son mauvais comportement à une situation négative. Ainsi, il sera moins enclin à récidiver.

2. Élever la voix et se montrer ferme

Les chats sont parfois de fortes têtes, c’est pourquoi vous devez rester ferme lorsque vous vous adressez à eux. Même si cela peut en faire rire certains, dire « Non » à voix haute est la manière la plus simple et la plus efficace pour se faire entendre par son chat. Ce son net et fort aura pour objectif de le surprendre et, par le ton employé, d’asseoir votre désaccord avec son action.

Il est également possible de taper fort dans vos mains pour le surprendre en flagrant délit. Il est important de mettre des limites à son chat dès son plus jeune âge.

Une dernière méthode peut être utilisée et consiste à surprendre votre chat en l’aspergeant d’eau à l’aide d’un vaporisateur ou d’un petit jet. Vous pouvez également jeter à coté de lui un objet mou (chaussette, balle en mousse…). L’idée est bien évidemment de ne pas traumatiser ou blesser votre chat par ces actions, mais seulement de créer un effet de surprise désagréable pour le dissuader dans le futur.

3. Corriger son chat grâce à la cataire

Cette dernière solution n’est pas spécialement viable sur le long terme, mais peut vous aider à désamorcer des situations délicates et à calmer votre chat, si celui-ci est stressé ou agressif. L’idée est simple : utiliser de la cataire (ou herbe à chat) pour procurer un effet euphorisant à votre chat, calmer ses ardeurs et stopper ses bêtises. La cataire est bien évidemment inoffensive pour votre félin.

Saupoudrez donc le plancher de cataire et attendez que votre chat la renifle. L’effet relaxant / euphorisant est quasi immédiat et devrait durer 5 à 15 min. Cette solution peut être mise en place pour aider à corriger des comportements agressifs ou instinctifs comme le marquage urinaire, qui sont difficiles à corriger chez les chats. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, l’aide d’un vétérinaire comportementaliste est toutefois de circonstance.

Les gestes à absolument éviter

Bien que la punition s’avère nécessaire dans certains cas, il y a tout de même des limites à ne pas dépasser. Il est important de bien saisir la subtilité de certains gestes quand vous éduquez votre chat.

1. Crier sur son chat

Quand vous souhaitez arrêter les bêtises de votre chat, un « non » ferme à voix haute est de rigueur. Cependant, cela ne signifie pas pour autant « crier » sur son chat, car cela peut s’avérer contre-productif et générer beaucoup de stress chez votre félin.

2. Imposer trop d’interdits

Le chat est un être indépendant, il est donc têtu de nature et ne réagira pas favorablement si vous imposez « trop d’interdits ». Certes, votre chat peut intégrer plusieurs changements de comportement, mais ne vous attendez pas à ce qu’il accomplisse toutes vos exigences. Il faut voir l’éducation d’un chat comme un conditionnement, et vos attentes devront donc être maîtrisées, en adéquation avec ses capacités.

3. Ne pas donner d’attention à son chat

Bien qu’il soit indépendant, le chat apprécie généralement le contact humain. Si vous souhaitez améliorer vos relations, l’éducation passe par les jeux. Punir votre chat en ne lui consacrant aucun intérêt, aucunes caresses ou attentions peut créer un réel mal-être chez lui, voire une forme de dépression.

4. Ne pas nourrir son chat

Le chat est un chasseur, il est donc capable de se nourrir par ses propres moyens. Mais la chasse ne procure pas un festin adapté pour une bonne santé. Ne pas nourrir son chat en guise de punition est inefficace pour corriger son comportement et met en danger la vie de votre chat.

5. L’usage de la violence

Si les autres gestes à éviter méritent d’être étudiés de près, la violence n’est sujette à aucune subtilité. Comme pour l’éducation d’un enfant, la violence est à bannir dans l’éducation de votre chat. C’est à proscrire, quelle que soit la gravité des bêtises ou des mauvais comportements.

Comment punir un chat – En résumé :

L’éducation de votre chat est très importante et il est essentiel de prendre le temps d’enseigner à votre félin comment se comporter à la maison. Plutôt que de le réprimander lorsqu’il commet une erreur, soyez encourageant et récompensez ses bonnes actions ! Bien entendu, si celui-ci dépasse les limites, faites-lui comprendre que vous n’approuvez pas son comportement, toujours dans le respect de votre animal. A terme, vos efforts finiront par payer, et ce petit monstre se transformera en un abordable matou !

Partagez l'article avec vos amis ! 🐈❤️

Rechercher

Catégories

Soyez les premiers à lire nos articles ! 🐱

Donnez-nous votre avis sur cet article !

Laissez un commentaire





Voir tous les arbres à chat sur