Comment choisir une assurance pour chat ou autres animaux ?

6 janvier 2020 -

Assurance pour chat
VOIR LE SOMMAIRE Afficher

S’il vous était possible d’assurer à votre félin une longue et heureuse vie, ne le feriez-vous pas ? C’est cet acte que vous posez en souscrivant à une assurance pour chat.

Derrière leurs actions intrépides, les chats sont, malgré tout, des animaux fragiles qu’un simple accident peut handicaper à vie et qu’une maladie peut « clouer au lit » (façon de parler, bien sûr). Sachez qu’il est tout à fait possible pour vous de fournir à votre animal une mutuelle santé à hauteur. C’est là tout l’intérêt de l’assurance chat. Nous allons vous décrire tout cela ci-dessous.

Qu’est-ce qu’une assurance chat ?

Une assurance chat permet aux propriétaires d’animaux d’être assurés que leurs chats recevront toujours une assistance sur mesure, en cas de besoin. Travaillant de concert avec les vétérinaires, elle prend en charge le remboursement partiel ou complet des frais médicaux de votre ami à poils.

Est-ce que votre félin a besoin d’être castré ? Il est possible de bénéficier d’une prise en charge de sa chirurgie. Suite à une chute depuis la cime d’un arbre, votre chat s’est brisé la patte arrière. Encore une fois, une mutuelle pour animaux peut supporter la charge financière des examens médicaux et des soins requis.

Avec une mutuelle pour chat, vaccins, vermifuges et autres frais médicaux sont pris en charge par les compagnies d’assurance. Dorénavant, quand votre matou rencontrera un quelconque souci, vous ne serez plus seul. En effet, toute une équipe présentant de nombreuses compétences, se dévouera pour protéger votre petite boule de poils. Qui aurait pu croire qu’un contrat serait source d’autant de bien-être ?

Est-il obligatoire d’assurer son chat ?

La réponse est un « non » ferme. Il n’y a aucune obligation à souscrire une mutuelle pour votre animal. Seule l’assurance responsabilité civile est obligatoire, la souscription à une mutuelle pour chat se fait selon le bon vouloir du maître.

Selon l’article 1243 du code civil, en tant que propriétaire d’un chat, vous êtes tenu responsable de tous les dégâts causés par ce dernier. Même si le 16 février 2016, l’article 515-14 a reconnu à tous les animaux de compagnie le statut « d’êtres sensibles », cela ne signifie pas pour autant qu’ils soient pénalement responsables.

Si votre matou dérobe du poisson sur un étal, c’est votre responsabilité qui est en jeu. S’il casse les vases en céramique de votre voisine, vous devrez en assurer le remboursement.

Attention à ne pas confondre la responsabilité civile et l’assurance chat. En effet, la première est obligatoire et couvre les dommages causés à autrui par votre félin, tandis que la seconde est facultative et assure la prise en charge des frais vétérinaires de votre matou.

En France, les chiffres sont sans appel… Seuls 390 000 chats sur l’ensemble de l’hexagone bénéficient d’une mutuelle pour animaux. Quand on sait que 13 millions de félins vivent en France (étude Facco – 2016), le chiffre cité en amont semble, de fait, extrêmement bas. 3 % des matous français disposent, donc, d’une assurance pour animaux (étude SantéVet 2018). C’est fort dommage lorsque l’on sait à quel point une mutuelle santé est bénéfique et utile, à la fois au chat et au propriétaire.

Pourquoi assurer son chat ?

Simplement parce qu’une mutuelle chat reste le meilleur moyen de protéger son chat des intempéries de la vie. Tout comme les humains, les chats ne sont jamais à l’abri d’accidents ou de maladies. Plutôt que de vous en remettre à la chance, misez donc sur la prévention.

1) Économiser de l’argent

Pourquoi avez-vous souscrit une assurance auto ? Pourquoi avez-vous choisi de prendre une assurance-vie ? Plus évident encore, pourquoi avez-vous offert une assurance santé à tous les membres de votre famille ? Tout simplement parce qu’une mutuelle permet de réduire considérablement les frais du quotidien.

Votre chat faisant partie de la famille, il n’échappe ou ne doit pas échapper à pas cette règle. En échange de cotisations mensuelles, trimestrielles ou annuelles, votre félin bénéficiera d’une assistance santé premium.

En cas d’accidents, les mutuelles chats rembourseront entre 60 et 100 % des frais engagés pour le remettre sur pied. Au vu des tarifs pratiqués par les cliniques vétérinaires, pareille garantie est la bienvenue. Ne coûtant que 3 à 20 € par mois, une mutuelle pour animaux assure la prise en charge des examens médicaux, des hospitalisations, des vaccins, de la lutte contre les parasites, etc. pour un plafond annuel minimal de 2 000 €.

Faites le calcul… Débourser 36 € par an pour les soins annuels de votre chat, ou payer chaque opération comptant ? Sachant qu’une consultation vétérinaire coûte environ 30 € et que chaque année, il vous faudra débourser entre 60 et 80 € pour les vaccins, les avis sont unanimes : une mutuelle chat reste le moyen le plus sûr d’économiser de l’argent tout en mettant tout en oeuvre pour la santé de votre animal. Il le vaut bien !

2) Garantir la santé de votre matou

En allégeant considérablement le poids des soins vétérinaires, une mutuelle pour animaux vous permettra de rendre visite aussi souvent que nécessaire chez votre vétérinaire, sans aucun scrupule, et cela permettra à votre chat de vivre plus vieux.

En effet, avant d’avoir souscrit à cette mutuelle, vous auriez probablement attendu quelques jours en espérant que le boitillement de votre chat disparaisse de lui-même ou que son état de santé s’améliore. Vous faisiez en sorte de gagner du temps et comptiez sur la chance pour que les choses s’arrangent d’elles-mêmes. Difficile de vous blâmer. À elle seule, une radio peut coûter la bagatelle de 120 €. Forcément, quand Minou a un accident, se tourner vers l’automédication est un réflexe que l’on peut comprendre.

Avec une assurance pour animaux, votre félin aura dorénavant la garantie de disposer d’une assistance de qualité en cas de pépins. Des poils qui se détachent par touffes ? Peut-être souffre-t-il d’une carence alimentaire ? Au lieu d’essayer vos tambouilles maison et de tenter tout et n’importe quoi, en souscrivant une mutuelle pour lui, vous pourrez vous rendre chez votre vétérinaire dès que possible, avec des soins adaptés à son état du moment.

Un conseil de taille : il est fortement recommandé de ne pas donner quelque traitement que ce soit à votre animal, sous peine de voir sa santé empirer. Seul votre vétérinaire est à même de le soigner correctement.

3) Dormir sur vos deux oreilles

Avez-vous déjà eu peur pour la santé de votre chat quand celui-ci est à l’extérieur ou en vadrouille ? En effet, ses balades régulières peuvent, parfois, être angoissantes et se terminer par quelques mésaventures plus ou moins stressantes. Avec une assurance pour chat, en cas d’accidents, vous pouvez courir chez le vétérinaire sans délai et ça, c’est déjà du stress en moins !

Il n’y a pas que les chats qui soient soulagés avec une assurance pour animaux. En premier lieu, c’est vous, propriétaires qui serez les premiers satisfaits. Cette mutuelle vous apportera sérénité et plénitude. En effet, imaginez un instant que vous n’ayez plus à craindre les frais liés aux accidents, maladies, chirurgies diverses… Un vrai soulagement pour votre mental, n’est-ce pas ?

4) Un contrat rien que pour votre chat

Il n’existe pas une mutuelle unique pour vos animaux mais différentes assurances pour chaque chat. Que votre félin soit le fier descendant d’une race rare, précieuse ou un adorable chat de gouttière (tout aussi précieux, au demeurant), il est possible de trouver un contrat dont les clauses répondent à ses spécificités. Et que dire du style de vie de votre félin ? Chat d’appartement ou chat de campagne, à chaque matou son assurance.

Avant de vous faire différentes offres, un comparateur d’assurances pour animaux voudra en savoir plus sur votre partenaire félin. Quel âge a-t-il ? Quel est son sexe ? Est-il inscrit au LOOF (Livre Officiel des Origines Félines) ? Réside-t-il en zone urbaine ou passe-t-il ses journées dans de vastes champs ?

En fonction de vos réponses, il sera tout-à-fait possible de modifier des clauses du contrat, afin que votre chat ait un forfait à sa hauteur. À titre d’exemple, certaines races de chats telles que les Persans sont fréquemment sujettes aux affections polykystiques rénales. Pour ces dernières, un plafond plus élevé et un accent sur la prévention ne seront pas de trop.

Avant de vous décider, prenez vraiment le temps de parcourir les comparatifs et de vous faire votre propre avis sur ces contrats. Et, d’une manière générale, même si le prix est un facteur décisionnaire, ne perdez pas de vue les besoins en soins de votre chat.

5) En faire un membre à part entière de votre famille

Qui vous console avec ses ronronnements lorsque vous n’allez pas bien ? Qui est toujours content de vous revoir en soirée et vient se blottir contre vous les froides soirées d’hiver ? Votre chat a beau être d’une espèce différente, il n’en reste pas moins un membre de votre famille. Traitez-le comme tel.

Vos enfants sont bien assurés pour bénéficier des meilleurs soins de santé ? Vous avez dû souscrire de nombreuses assurances pour vous-même, pour votre appartement, voiture, … Même votre télévision dispose d’une garantie en cas de vol ou de casse… Pourquoi refuser à votre chat de jouir d’une prise en charge en cas de maladies ? Aucune raison qu’il en soit autrement, n’est-ce pas ?

Si vous craignez que les cotisations mensuelles soient trop élevées, sachez que les modalités de paiement peuvent être négociées dans les clauses de votre contrat. Il est important de savoir qu’à partir de 3 €, vous pouvez souscrire à une assurance pour animaux. Trouvez-vous cela supportable ?

Il nous semble important de préciser que votre chat soit traité avec tout le respect qu’il mérite et cela peut passer par une assurance pour chat à la hauteur. Le secret pour ne pas être déçu, c’est de choisir la mutuelle qui vous convient vraiment. Prenez le temps de choisir…

Comment choisir une assurance pour son chat ?

Dans cet océan de mutuelles pour animaux, difficile de trancher… Avant de vous ruer sur les comparateurs et de demander les avis de vos proches, encore faut-il identifier les besoins réels de votre matou ?

1) De quoi votre chat a-t-il besoin ?

C’est le B.A.BA de tout contrat d’assurance : déterminer les besoins de votre félin. Comment procéder ? La réponse est bien plus simple que ce que vous imaginez. Au moment de choisir une mutuelle pour animaux, trois facteurs sont à prendre en compte : la race du chat, son âge et son mode de vie.

N’y voyez aucune discrimination mais en fonction de la race de votre chat, il est possible que vous ayez une assurance plus élevée que les autres. Quelles en sont les raisons ? Si votre matou est un Sphynx, il risque de développer une pathologie génétique : le CMH. Idem pour le chat Abyssin qui n’est jamais à l’abri de l’amyloïdose du chat. À l’inverse, le Maine Coon et le Savannah sont tous deux réputés pour leur santé de fer.

Pour qu’un félin bénéficie d’une assurance chat, il doit être âgé d’au moins 3 mois. Au-delà de 7-8 ans, les assureurs deviennent frileux… Bien sûr, un bon comparatif vous permettra de trouver une assurance santé qui accepte les chats âgés mais sachez que ce sera moins facile. Le chat âgé est plus vulnérable et ses problèmes de santé peuvent s’avérer plus fréquents et plus importants.

Enfin, vient le dernier point : les habitudes de votre chat. En ville, statistiquement, votre chat a plus de chances d’être victime d’un accident de circulation. Si vous vivez dans un appartement situé au 5ème étage d’un immeuble parisien, les risques de chutes sont belles et bien réelles. Tous ces paramètres sont déterminants au moment d’établir les clauses de votre contrat d’assurance chat.

2) Les différents paramètres d’une bonne assurance chat

Afin de trouver l’assurance pour chats de vos rêves, il convient de s’appuyer sur des critères bien précis. Accidents, maladies, prévention et franchise sont les quatre paramètres avec lesquels vous devrez composer.

La garantie accident

Votre chat s’est-il accidentellement brûlé avec les cendres chaudes de la cheminée ? Votre matou est-il malencontreusement tombé du toit ? Un faux mouvement l’a-t-il fait chuter du haut d’une étagère ? Ne paniquez pas : la garantie accidents est là pour lui.

Pour les compagnies d’assurances chats, un accident est un événement malheureux survenant de façon impromptue et qui cause des dommages à votre félin.

En cas d’accident, votre chat bénéficiera d’une prise en charge des examens médicaux et autres frais vétérinaires. De même, le remboursement des médicaments et autres frais sont pris en charge. Bien évidemment, les consultations vétérinaires et les soins du même type sont couverts par votre assurance pour chats. En outre, l’assurance chat couvre aussi l’évacuation par ambulance, l’anesthésie, les analyses en laboratoire et l’achat de médicaments.

L’assistance en cas de maladie

Votre chat tousse-t-il à en perdre ses poumons ? Son pelage s’étiole-t-il à vue d’œil ? Ses yeux larmoyants vous inquiètent-t-ils ? Heureusement qu’il jouit d’une bonne mutuelle de santé !

Si votre chat venait à s’affaiblir, du fait de la présence d’une bactérie ou d’un virus, les frais de diagnostic et les produits médicamenteux seront couverts par vos cotisations. De plus, les dépenses vétérinaires liées à la physiothérapie, à la chimiothérapie seront également prises en charge par votre mutuelle pour chat. Incroyable, n’est-ce pas ?

Parce que prévenir vaut mieux que guérir

Pourquoi attendre que votre chat soit malade pour foncer sans délai dans une clinique vétérinaire ? Dès les premiers symptômes, rendez-vous chez ce professionnel et votre animal n’en sera que plus rapidement soigné, considérant, bien évidemment, que vous avez déjà souscrit une assurance pour votre animal. Cela facilitera les choses.

Peu importe le forfait pour lequel vous optez, sachez que toutes les vaccinations seront remboursées intégralement. Cela fera 60 à 80 € d’économies chaque année, rien que pour cette consultation. Dans la même lancée, les soins bucco-dentaires et les bilans de santé seront couverts par les mutuelles pour chats. Vous n’aurez plus de raisons valables pour laisser votre chat souffrir d’une quelconque maladie, sans intervenir dès que nécessaire.

Qu’est-ce qu’une franchise ?

Quand un chat est assuré, le coût de ses opérations est assuré conjointement par les assureurs, et par les propriétaires. La franchise est la partie qui vous concerne et elle peut s’exprimer, soit par un pourcentage prélevé sur chaque opération, soit via un montant fixe. Les mutuelles pour animaux proposent, en général, des contrats avec cette fameuse franchise et selon des points très précis. Elle est alors à la charge des propriétaires.

Néanmoins, il convient de souligner que certains actes ne sont jamais soumis au prélèvement de la franchise. C’est notamment le cas de la stérilisation, des traitements contre les parasites et de certains vaccins. Inversement, en cas d’hospitalisations ou de chirurgie, une partie des soins sera automatiquement imputée au propriétaire du chat.

Les différentes options complémentaires

Les garanties accident et maladie ne sont pas les seuls bénéfices que vous pouvez tirer d’une assurance pour animaux. En effet, il est possible d’aller encore plus loin…

Avec la garantie obsèques, accompagner votre félin dans un autre monde, devient moins difficile, tant sur le plan émotionnel que financier.

La garantie chirurgie, quant à elle, vous rassurera certainement si votre chat doit malheureusement sous le bistouri.

3) Les différents types d’assurances

En parcourant les résultats des différents comparateurs, il est facile de constater que toutes les mutuelles sont construites sur le même modèle. Seul le degré de garantie et les options complémentaires changent.

À la base, se trouve l’assurance chat « entrée de gamme ». C’est elle que les comparateurs affichent en haut de page… Avec des prix aussi bas que 3,90 € par mois, elle séduit par sa flexibilité et son plafond minimal de 2 000 €. En cas d’accidents ou de maladies, le remboursement est d’au moins 60 %.

À côté de ce forfait, se trouve d’autres options bien plus onéreuses. Pour vous faire votre propre avis, parcourez différents comparatifs et n’hésitez pas à faire varier les critères. Des mutuelles offrant des garanties moyennes et premium auront certes des cotisations plus élevées mais, en contrepartie, elles auront des plafonds plus élevés et proposeront plus de garanties.

Au moment de choisir, ayez bien en tête les critères de sélection de votre mutuelle chat. Si vous prenez une assurance low-cost pour un chat à la santé très fragile, sur le long terme, cela vous coûtera bien plus cher.

Les comparateurs sont d’excellents moyens de trouver des mutuelles pour animaux à des prix imbattables et d’affiner votre avis. Mais ne vous laissez pas guider uniquement par les tarifs qui peuvent cacher certaines clauses importantes. La meilleure offre n’est pas forcément la moins chère, mais plutôt celle qui comble le mieux vos besoins réels (et ceux de votre chat !).

4) Combien coûte une assurance pour chat ?

Question logique mais réponse difficile. Comme vu précédemment, une mutuelle pour animaux combine plusieurs garanties, certaines obligatoires et d’autres facultatives. En fonction de votre sélection, le prix risque de grimper ou de baisser…

Bien évidemment, une mutuelle pour animaux qui ne possède que les fonctionnalités de base sera plus abordable qu’une assurance premium. Si vous désirez que votre chat puisse être évacué par hélicoptère ou soit suivi par un diététicien, il faudra y mettre le prix. Si, au contraire, vous avez foi en la robustesse de votre chat, le forfait minimal fera très bien l’affaire.

En fonction de votre décision, vous paierez entre 3 et 20 € par mois pour protéger votre chat des maladies, des accidents et couvrir les frais liés à sa prévention.

5) Conditions pour assurer son chat

Vous avez passé en revue la liste des propositions faites par les comparateurs de mutuelles pour chats et une offre a retenu votre attention. Il est temps de mettre votre chat à l’abri des frais de maladies et des petits bobos. Mais comment assurer son chat ? Quelles sont les pièces exigées ?

Dès 3 mois, un chat peut être couvert par une assurance pour animaux. Plus tôt vous le protégerez, mieux ce sera. Pour être pris en charge par une mutuelle, votre compagnon doit impérativement être en bonne santé. Ce n’est pas quand votre chat doit subir une chirurgie que vous allez lui trouver une mutuelle. Dans ce cas précis, votre mutuelle refusera de l’assurer. Cela peut se comprendre !

Pour les chatons, la primo-vaccination et le certificat de bonne santé sont exigés par les compagnies. Les chats de plus de 12 mois devront être à jour de leurs vaccinations et se doter d’un certificat médical.

Jeune chaton ou adulte vigoureux, le félin devra impérativement être identifié. Que ce soit par un tatouage ou une puce, il est crucial qu’il puisse être suivi. Si d’aventure votre félin est un chat de race, sa fiche d’inscription au LOOF doit absolument être jointe à sa demande.

Point important : les assurances pour animaux pratiquent des délais de carence, c’est-à-dire qu’il faudra 1 ou 2 mois après la signature du contrat pour que votre chat soit protégé. En consultant les comparateurs, prenez le temps de regarder attentivement les clauses de la mutuelle pour chats.

Comment fonctionne une assurance pour chat ?

Chats ou humains, une mutuelle santé fonctionne exactement de la même manière. En contrepartie de cotisations régulières, vous bénéficierez d’un remboursement partiel ou intégral des frais engagés pour la santé de votre matou. Simple et efficace. Que demander de plus ?

Avant d’arrêter votre décision, prenez le temps de consulter attentivement les différents comparatifs. Certains vous proposeront des cotisations à régler tous les mois, d’autres tous les trois mois ou alors une fois par an. En fonction de votre situation financière, optez pour la mutuelle pour animaux dont le paiement vous sied le mieux.

Faites attention cependant car certaines assurances pour animaux n’hésitent pas à majorer les paiements mensuels, pour encourager les adhésions annuelles. Scrutez chaque petit détail de votre contrat et ne vous fiez pas uniquement aux comparatifs d’assurances pour animaux.

En fonction de votre mutuelle pour chats, les soins vétérinaires de votre chat seront remboursés partiellement, intégralement, et dans certains cas, pas du tout…

Assurance pour chats : ce qui est pris en charge et ce qui ne l’est pas

En fonction de la mutuelle pour chats qui vous a séduit, vous aurez accès (ou non) à certains privilèges. Avant de signer un contrat, prenez le temps de passer en revue chaque détail. Est-ce que les examens complémentaires sont prévus ? Que se passe-t-il si votre chatte nécessite une chirurgie pour mettre bas ?

Ce que votre assurance prend en charge

Même basiques, les mutuelles santé protègent votre chat contre les accidents et les maladies infectieuses les plus courantes. Mais saviez-vous qu’il était possible d’étendre cette protection à d’autres domaines médicaux ?

Un rendez-vous chez le vétérinaire ne se résume pas qu’à la consultation. Pour déterminer avec précision l’origine du mal qui ronge votre félin, il lui faudra certainement réaliser d’autres examens complémentaires. Heureusement, l’imagerie médicale, l’anesthésie et les prises de sang peuvent être sujets à un remboursement.

En plus de ces analyses, les mutuelles pour chats compensent les actes ayant trait à la prévention (vaccins, vermifuges, anti parasites, etc.) et les soins vétérinaires proprement dits.

Ce que votre assurance ne prend pas en charge

Pourquoi pensez-vous que les comparateurs aient autant de succès ? Avec une grande précision, ils confrontent différentes offres et pointent du doigt tous les avantages liés à ces assurances, laissant dans l’ombre d’autres points très importants.

Très coûteuse, la chirurgie est souvent tenue à l’écart par les mutuelles pour animaux « entrée de gamme ». Si votre chat a besoin de se faire poser une prothèse ou doit subir une opération lourde, pas sûr que votre mutuelle accepte de payer. Cependant, il est facile de corriger cette clause : il suffit d’inclure une garantie chirurgie dans votre assurance pour animaux et le tour est joué !

Par contre, lorsqu’il s’agit de maladies congénitales ou de malformations, aucune chance de percevoir un remboursement. De même, certaines races sont connues pour être sensibles à des affections bien particulières. Par conséquent, les mutuelles pour chats rechignent à assurer la prise en charge des dites pathologies. Vous risquez de voir rouge au moment de protéger votre Siamois de l’amyloïdose rénale.

Ne vous découragez pas face à quelques restrictions. En comparaison, les avantages prodigués par les assurances pour animaux sont considérables. De plus, se faire rembourser les frais médicaux engagés pour les soins de votre animal est un jeu d’enfant.

Comment se faire rembourser des frais vétérinaires par son assurance chat ?

Se faire rembourser des frais médicaux est, on ne peut plus facile. Vous n’aurez besoin que d’une fiche de soins et d’un peu d’organisation.

Pour rentrer en possession de votre remboursement, vous n’avez qu’à remplir une feuille de soins et la faire signer et tamponner par votre vétérinaire. Joignez-y les factures nominatives, les reçus de paiement et transmettez-les à la mutuelle de votre chat.

En cas de décès, il vous faudra une attestation de décès authentifiée par un médecin vétérinaire et le numéro d’identification du chat pour récupérer la garantie obsèques. Dans les résultats des comparatifs, vous avez pu observer que les délais de remboursement varient d’une agence à une autre. En moyenne, il faut compter entre 72 heures et 14 jours pour que l’acquittement de vos créances soit effectif.

Faut-il nommer un vétérinaire spécifique ?

« Est-ce que mes frais seront remboursés si je me rends chez le vétérinaire de mon quartier ? » ; « Suis-je tenu d’aller dans une clinique précise ? »… Autant de questions qui méritent des réponses.

Bonne nouvelle : les assurances pour animaux ne vous obligent pas à fréquenter des centres de soins déterminés. Du moment que le vétérinaire est inscrit à l’ordre de sa profession, sa signature est valable et donne droit aux remboursements de ses prestations.

Quelle est la meilleure assurance pour chats ?

Si vous posez cette question à 100 personnes, il y a fort à parier que vous obtiendrez 100 avis totalement différents. C’est normal : la mutuelle assurance pour animaux idéale de Félix, ne le sera pas forcément pour M. Moustache… Avant de faire un choix, réfléchissez et surtout, ayez la main lourde sur l’utilisation des comparateurs.

À vos yeux, quel est le critère le plus important pour une assurance chat ? Est-ce que vous ne jurez que par la rapidité des délais de traitement ? Êtes-vous de ceux qui axent leurs efforts sur la prévention ? Ou alors, sans ignorer la survenue d’éventuels accidents, vous n’en faites pas pour autant une obsession ?

Au risque de vous décevoir, la meilleure assurance pour chats n’existe pas. C’est un mythe… Un message publicitaire scandé à tort et à travers par les comparateurs est un message de vente.

En effet, il n’existe pas UNE meilleure assurance pour chats mais DES mutuelles pour animaux parfaites pour leurs assurés. En fonction du profil de votre chat et de votre personnalité, vous pourrez dénicher la perle rare sur un comparatif.

Quelles informations fournir afin d’obtenir un devis auprès d’une assurance pour chat ?

Sans surprise, les chats A et B ne seront pas assurés aux mêmes conditions sanitaires et/ou financières. Vous pensez que cela est le fruit du hasard ? Absolument pas ! Tout est une question de données…

Informations sur votre chat

Principal concerné, votre chat est étudié sous toutes les coutures par les agences d’assurances ou comparateurs.

Très souvent, les premières questions tournent autour de votre chat. De quel sexe est-il ? Quelle est sa race ? Est-il identifié ? Quelle est sa date de naissance ? Cette investigation a pour but de déterminer la moyenne des coûts liés à l’entretien de votre félin. Cela permet de déterminer un plafond adéquat et de sélectionner les meilleures garanties pour votre compagnon.

Informations sur vous

Attention… Les regards se posent désormais sur vous… Cela n’a pas pour but de violer votre intimité. Il est surtout question de vous proposer une offre sur mesure, douce pour votre porte-monnaie et salutaire pour votre chat. Pour faire un devis réaliste, les comparateurs auront besoin d’en savoir un peu plus sur vous.

Toutes ces informations permettent aux comparatifs de vous présenter des propositions qui vous conviennent. Un étudiant lyonnais n’aura pas la même largesse financière qu’un haut-cadre à Marseille. De même, les rues de Toulouse sont sans conteste plus dangereuses pour un félin que les plaines d’Aquitaine…

En moyenne, combien coûtent les frais médicaux d’un chat ?

Pour prendre pleinement conscience des vertus d’une mutuelle pour chats, encore faut-il avoir une idée du prix des prestations vétérinaires ?

  • Consultation : 30 € ;
  • Vaccination : 60 – 80 € (120 – 160 € la première année) ;
  • Vermifuges ou anti parasites : 20 € par an ;
  • Castration : 50 – 70 € chez le mâle, 100 – 150 € pour la femelle ;
  • Gastro-entérite : 80 € ;
  • Otite : 90 € ;
  • Radiographie – échographie : 70 à 120 € ;
  • Hospitalisation : 10 – 50 € par jour ;
  • Chirurgie (retrait de tumeur) : 500 €.

Exemple pratique : votre chat est tombé de l’arbre

Depuis que vous l’avez recueilli, votre matou a toujours été un chat plein d’énergie. Ses activités favorites : grimper sur les étagères, escalader les arbres et passer de branche en branche, tel un cascadeur. Mais un jour, ce que vous redoutiez le plus s’est produit. Perché sur un arbre, il a fait un faux mouvement et n’a pas réussi à retomber sur ses pattes. Aïe…

Il y a 5 mois, vous aviez souscrit à une assurance pour chats après avoir écumé différents comparateurs. Pour 46,8 € par an (soit 3,90 € /mois), votre félin jouit d’une garantie médicale en cas de pépins.

Après avoir réglé les 30 € de consultation, vous remettez votre chat blessé entre les mains expertes d’un vétérinaire assermenté. Après palpation, il soupçonne plusieurs fractures. Une radio confirmera ses soupçons.

Heureusement, votre chaton est un battant. Après 2 heures de chirurgie, il ressort du bloc, faible, mais sur la voie du rétablissement. Étant donné son état, le vétérinaire exige une hospitalisation pour le garder à l’œil pendant quelques jours.

Cinq jours après cet accident, votre félin est de retour à la maison avec une jambe plâtrée et des points de suture. Il lui faudra encore quelques jours avant que cet accident ne soit plus qu’un mauvais souvenir mais il est tiré d’affaire.

Comparatif de frais : avec ou sans assurance pour chat

En tout, la chute de votre chat vous aura coûté 520 euros :

  • Consultation vétérinaire : 30 € ;
  • Radiographie : 70 € ;
  • Chirurgie : 250 € ;
  • Hospitalisation (5 jours) : 10 x 5 = 50 € ;
  • Soins divers et médicaments : 120 €.

Étant donné que votre mutuelle pour chats assure la prise en charge des accidents à hauteur de 60 %, voici, alors, ce que vous devrez débourser :

  • Dépenses liées à la chute de votre matou : 520 € ;
  • Prise en charge de l’assurance pour chats en cas d’accidents : 60 % ;
  • Montant que vous devrez payer : 208 € ;
  • Montant remboursé par la mutuelle : 312 €.

Même en tenant compte des 46,8 € que vous payez annuellement (208 + 46,8 = 254,8 €), assurer votre chat vous revient toujours moins cher qu’un paiement comptant (520 €). N’oubliez pas également que, chaque année, vous devrez aussi vous rendre chez votre vétérinaire pour faire vermifuger votre chat et assurer ses vaccins. Des milliers de personnes réalisent des économies de taille grâce à leurs assurances pour chats, qu’attendez-vous pour rejoindre le club ?

Comment résilier son contrat d’assurance pour chats ?

Vous avez opté pour une mutuelle chats mais celle-ci ne vous convient pas. Pour vous, c’est une évidence : il est temps de résilier votre contrat.

Même si vous aviez choisi des cotisations mensuelles, votre contrat d’assurance coure sur un an. Bien évidemment, vous pouvez le résilier à tout moment mais pour ne pas payer de pénalités, le mieux reste d’attendre la fin de ce contrat.

Deux mois avant l’échéance, envoyez une lettre recommandée avec accusé de réception à votre mutuelle. Si vous ne le faites pas, la mutuelle pour animaux sera automatiquement reconduite. C’est écrit dans les clauses de votre contrat et comme vous le savez sûrement, nul n’est censé ignorer la loi.

Nous pensons vous avoir donné le maximum de précisions concernant le vaste sujet des assurances pour chats ce qui, nous l’espérons, vous incitera à la souscription d’un contrat auprès de la mutuelle de votre choix, d’une part, pour vous rassurer, vous et d’autre part, pour prendre grand soin de votre animal préféré.

Catégories 🐈

Suivez-nous ! 😻

Soyez les premiers à lire nos articles !

À propos 💬

Vous souhaitez en savoir plus sur Le Monde des Chats et son projet ?

Découvrir

Rechercher 🔎

À lire absolument... 📢