Chat qui tousse, est ce grave ? Les causes de la toux chez le chat

17 août 2019 -

chat qui tousse

Les humains comme les animaux sont régulièrement exposés à toutes sortes d’éléments susceptibles de provoquer des dommages à leur organisme. La toux n’est pas rare chez le chat et peut parfois être le signe de graves infections liées à un ou plusieurs organes constituants l’appareil respiratoire. Un chat qui tousse réagit donc volontairement ou non à une inflammation ou irritation de son appareil respiratoire.

Dans tous les cas, la toux est une réaction de l’organisme due à une cause qu’il est nécessaire d’identifier précisément afin d’appliquer le traitement adapté. Votre chat s’est mis à tousser, mais vous ignorez la cause précise de cette affection ainsi que sa sévérité ? Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir sur la manifestation de la toux chez les félins.

Pourquoi mon chat tousse et que puis-je faire ?

Les causes principales de la toux chez le chat

La toux est un signe clinique qui se manifeste chez presque tous les êtres vivants, et les chats n’en font pas l’exception. Elle représente la conséquence du contact de l’organisme avec un élément ou corps étranger. De ce fait, les raisons de la toux chez le chat sont multiples. Leur sévérité peut varier en fonction de la cause.

1) La présence d’une boule de poils

Pour faire leur toilette, les chats se lèchent le corps tout entier. Ils avalent donc une certaine quantité de poils dans l’organisme. Ces poils forment plus tard des boules de poils de différents volumes dans leur estomac. On les appelle des trichobézoards.

Les trichobézoards provoquent des irritations dans l’appareil digestif du félin qui ne désire qu’une seule chose : recracher ces boules de poils pour s’en débarrasser. Si votre chat se met à tousser, alors cela peut signifier qu’il cherche à se débarrasser de ces boules de poils par le biais du vomissement. Un conseil ? Brossez régulièrement votre félin et équipez-vous d’une brosse pour chat adaptée. Cela limitera grandement la présence de poils en grande quantité dans son estomac.

2) La présence d’un parasite

Il existe des parasites qui se développent dans le système cardio-respiratoire du chat. Ce sont des vers qui infestent les poumons puis provoquent différentes sortes de maladie, dont la toux humide.

L’aelurostrongylose est une maladie due à un parasite qui vit et grandit dans les bronchioles et les alvéoles des chats. Ce ver provoque la toux, des éternuements ainsi que des difficultés de respiration. La dirofilariose cardiopulmonaire, appelée parfois « maladie du ver du coeur » est aussi une maladie due à un parasite qui vit dans les artères pulmonaires et le cœur droit des chats. C’est une maladie lente mais grave. Elle nécessite une visite chez votre vétérinaire qui réalisera un prélèvement sanguin et vous donnera le meilleur traitement pour guérir votre animal. Il n’y a pas de vaccin contre cette maladie.

3) Le coryza

Il s’agit d’une maladie particulièrement très contagieuse pour les chats. Le coryza provoque une inflammation au sein du système respiratoire des chats. A cela peut s’ajouter une surinfection. Par conséquent, votre chat se met à tousser, à éternuer et à manifester des écoulements purulents par le nez et les yeux.

4) L’asthme félin

Encore appelé bronchite allergique chronique, il provoque une forte toux chez le chat. L’asthme est très souvent à l’origine de la toux chez les félins. Le chat manifestera de violentes toux sèches et ne pourra plus respirer correctement. Les raisons peuvent être nombreuses : fumées de toutes sortes, pollen, acariens, poussière, produits toxiques, chimiques, …

L’asthme ne se guérit pas mais votre vétérinaire pourra vous aider à mettre en place un traitement de fond pour limiter les crises, et également prendre en charge votre chat en urgence s’il présente une crise d’asthme aigüe.

5) La bronchite

Elle peut être allergique (asthme), parasitaire (cf plus haut), inflammatoire ou infectieuse. Dans ce dernier cas, votre vétérinaire prescrira très probablement des antibiotiques

6) La laryngite, pharyngite ou trachéite

Ce sont des maladies qui affectent l’appareil respiratoire supérieur du chat. Votre animal a dû attraper froid. Vous remarquerez de très faibles miaulements du fait de l’irritation et de l’inflammation que subissent ses cordes vocales. Vous pouvez aussi remarquer une toux rauque et sèche, ainsi que des difficultés à avaler ou boire. Là aussi, votre vétérinaire sera à même de bien le soigner si cela perdure.

7) Une allergie

L’allergie peut aussi être la cause de la toux chez votre chat. Celle-ci peut être due à la présence de nombreux éléments, présents dans son environnement dont, entre autres, le pollen, la poussière, la litière, la fumée de cigarette, les acariens, les produits de nettoyage, etc. Ces causes ont déjà été vues en amont pour le problème de l’asthme.

Cette allergie va former des mucosités dans le système respiratoire du chat et provoquer, alors, des toussotements et des éternuements.

8) La présence d’un corps étranger dans la gorge

Il peut arriver que votre chat avale un corps étranger ; il peut s’agir d’un brin d’herbe, d’une brindille, d’un insecte, d’un débris ou autre. Sachez que n’importe quel objet peut être ingurgité par le chat et créer de l’irritation dans son appareil digestif, ou se coincer dans sa gorge et ainsi boucher la trachée.

La seule solution du chat dans ce cas est de tousser pour évacuer l’élément. C’est un phénomène naturel et automatique qui se met en route. Si vous constatez qu’un corps étranger est coincé dans la gorge de votre chat, ne pratiquez pas l’automédication et amenez-le plutôt, rapidement, chez votre vétérinaire.

9) Un œdème pulmonaire

Un œdème pulmonaire peut être formé suite à la présence de bactéries, à une insuffisance respiratoire ou à une intoxication alimentaire. Ses poumons se remplissent d’eau. Cet œdème est souvent dû à un problème cardiaque. Si vous sentez que votre chat présente une détresse respiratoire (essoufflements, toux rare) et une attitude inhabituelle, il y a urgence. Il est probable qu’il soit hospitalisé.

10) Une tumeur dans l’appareil respiratoire

La cause de la toux chez votre chat peut être due à la présence d’une tumeur ou de métastases dans son système respiratoire. Elles prennent leur origine dans différents tissus (pulmonaire, bronchique, médiastinal….).

Les plus fréquentes sont le lymphome médiastinal (jeune chat) ou le carcinome broncho alvéolaire qui touche les bronches. Cela touche le plus souvent les animaux âgés. Attention, votre chat peut présenter des symptômes autres sans aucune toux (respiration plus rapide, essoufflement…)

Les symptômes d’un chat qui tousse

Afin de comprendre les raisons d’un chat qui tousse et prendre les mesures adaptées, vous devez absolument analyser les différents facteurs et symptômes. Effectivement, vous devez tenir compte de la sévérité de la toux que présente votre chat, de sa fréquence, de l’attitude de votre animal accompagnant cette toux, soit de son attitude en général.

La toux se manifeste sous différentes formes chez le chat.

  • Votre chat peut présenter une toux sèche, ou plutôt grasse,
  • La toux de votre chat peut se manifester de façon régulière, journalière, saisonnière, épisodique ou encore chronique.
  • Vous devrez déterminer s’il s’agit d’une toux unique, des quintes de toux ou des crises de toux.
  • Vous devrez également déterminer si la toux de votre chat survient uniquement la nuit, le jour ou plutôt à n’importe quel moment.
  • En prêtant attention à votre animal, vous pourrez mieux comprendre l’origine de sa toux : un événement précis, une situation de stress, un environnement particulier, un aliment, un allergène, … ?
  • Vous devrez aussi déterminer si la toux de votre chat est suivie d’autres symptômes comme les difficultés respiratoires, les éternuements, la fatigue, l’irritabilité, les vomissements, etc.
  • Observez si la toux est accompagnée de saignements ou de de fièvre.

Selon l’importance de la situation, vous jugerez peut-être opportun d’appeler votre vétérinaire pour vous rassurer ou pour demander conseil auprès de lui. Pensez à bien lui décrire ce que vous avez observé afin qu’il puisse dresser un diagnostic juste et adapté. Idéalement, pensez à filmer votre chat avant sa consultation chez votre vétérinaire.

Que faire face à un chat qui tousse ?

La toux du chat est toujours provoquée de manière « réflexe » par son organisme, une manière naturelle pour lui de se débarrasser de certains éléments étrangers, gênants et irritants. Laissez-le faire sans intervenir. Cela rentrera rapidement dans l’ordre.

Par contre, si vous remarquez que votre chat continue à tousser au bout de 24 à 48 heures, qu’il s’agite, qu’il semble avoir du mal à respirer, qu’il halète, qu’il garde la gueule ouverte, qu’il ne se nourrit plus, … alors vous ne devez plus attendre. Le problème est plus grave que vous ne le pensiez et nécessite l’intervention rapide d’un professionnel, soit votre vétérinaire.

Comment se déroule une consultation chez un vétérinaire ?

Le vétérinaire procédera à une auscultation attentive de votre petit chat qui tousse en vue d’évaluer son état. Il vous questionnera pour essayer de comprendre l’origine du problème et dressera un diagnostic précis accompagné ou non des traitements adaptés à son état.

Attention lors du transport de votre chat : pas de panique, placez-le calmement dans sa boîte de transport et recouvrez-la d’un linge pour qu’il soit dans le noir et ne stresse pas trop.

Votre vétérinaire réalisera éventuellement des examens complémentaires sur votre chat qui tousse (radiographies thoraciques, bilan sanguin,  analyses de selles, scanner, lavage broncho-alvéolaire, endoscopie) après son examen clinique et pourra prescrire des traitements adaptés.

Certains de ces examens peuvent nécessiter une anesthésie générale, et dans certains cas (cas extrêmes) une chirurgie pourra être envisagée. Dans le cas de certains cancers, une chimiothérapie ou radiothérapie pourront être envisagées.

Les différents traitements pouvant être prescrits, et sous différentes formes (injections, voie orale, inhalations…), sont des :

  • Antiparasitaires en cas d’infestation parasitaire
  • Antibiotiques en cas d’infection bactérienne
  • Anti-inflammatoires (stéroïdiens ou non stéroïdiens) en cas de fièvre, ou de bronchite allergique

Vous devez donc absolument éviter l’automédication de votre chat, au risque d’aggraver sa santé.

Nous espérons vous avoir apporté un maximum de réponses aux questions que vous vous posiez concernant la toux de votre animal et vous remercions pour confiance.

Rechercher 🔎

Catégories 🐈

À propos 💬

Vous souhaitez en savoir plus sur Le Monde des Chats et son projet ?

Découvrir

Suivez-nous ! 😻

Soyez les premiers à lire nos articles !

À lire absolument... 📢