Menu
Profile-de-Chat-5

Chat qui tousse, est ce grave ? Les causes de la toux chez le chat

17 août 2019 -

Les humains comme les animaux sont régulièrement exposés à toutes sortes d’éléments susceptibles de provoquer des dommages à leur organisme. La toux est une maladie qui se manifeste comme une forte expulsion bruyante de l’air par la bouche. Bien que rare, la toux peut être le signe de graves infections liées à un ou plusieurs organes constituants l’appareil respiratoire. Un chat qui tousse réagit donc volontairement ou non à une inflammation ou irritation de son appareil respiratoire.

Dans tous les cas, la toux est une réaction de l’organisme due à une cause qu’il est nécessaire d’identifier précisément afin d’appliquer le traitement adapté. Votre chat s’est mis à tousser, mais vous ignorez la cause précise de cette affection ainsi que sa sévérité ? Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir sur la manifestation de la toux chez les félins.

Pourquoi et que faire avec chat qui tousse ?

Les causes principales de la toux

La toux est une maladie qui se manifeste chez presque tous les êtres vivants, les chats n’en font pas exception. Elle représente la conséquence du contact de l’organisme avec un éléments ou corps étranger. De ce fait, les raisons de la toux chez le chat sont multiples. Leur sévérité peut éventuellement varier en fonction de la cause.

1. La présence d’un corps étranger dans la gorge

Il peut arriver que votre chat avale un corps étranger comme une aiguille, une brindille, un insecte, un débris ou autres. Sachez que n’importe quel objet peut être ingurgité par le chat et créer de l’irritation dans son appareil digestif, ou se coincer dans sa gorge et ainsi boucher la trachée. La seule solution du chat dans ce cas est de tousser pour évacuer l’élément. Si vous constatez qu’un corps étranger est coincé dans la gorge de votre chat, ne pratiquez pas l’automédication et préférez l’amener chez un vétérinaire professionnel.

2. La présence d’une boule de poils

Pour faire leur toilette, les chats se lèchent le corps tout entier. Ils avalent donc une certaine quantité de poils dans l’organisme. Ces poils forment plus tard des boules de poils de différents volumes dans leur estomac. On les appelle des trichobézoards. Les trichobézoards provoquent des irritations dans l’appareil digestif du félin qui ne désir qu’une seule chose : recracher ces boules de poils pour s’en débarrasser. Si votre chat se met à tousser, alors cela peut signifier qu’il cherche à se débarrasser de ces boules de poils par vomissement. Un conseil ? Brossez régulièrement votre félin et équipez-vous d’une brosse pour chat adapté.

3. La présence d’un parasite

Il existe des parasites qui se développent dans le système cardio-respiratoire du chat. Ce sont des vers qui infestent les poumons puis provoquent différentes sortes de maladie dont la toux humide. L’aelurostrongylose est une maladie due à un parasite qui vit et grandit dans les bronchioles et les alvéoles des chats. Ce ver provoque la toux, des éternuements ainsi que des difficultés de respiration. La dirofilariose est aussi une maladie due à un parasite qui vit dans les artères pulmonaires et le cœur droit des chats.

4. Le coryza

Il s’agit d’une maladie particulièrement très contagieuse pour les chats. Le coryza provoque une inflammation au sein du système respiratoire des chats. A cela s’ajoute une forte infection de bactérie. En conséquence, votre chat se met à tousser, à éternuer et à manifester des écoulements purulents par le nez et les yeux.

5. L’asthme félin

Encore appelé bronchite allergique chronique, il provoque une forte toux chez le chat. L’asthme est très souvent à l’origine de la toux chez les félins. Le chat manifestera de violentes toux sèches et ne pourra plus respirer correctement.

6. La bronchite

Lorsque votre chat est atteint de la bronchite, vous remarquerez une toux forte et sèche. Vous remarquerez également des difficultés de respiration dues à la bronchoconstriction qui consiste au rétrécissement de la taille des bronches.

7. La laryngite, pharyngite ou trachéite

Ce sont des maladies qui affectent l’appareil respiratoire du chat précisément lorsque ce dernier a pris froid. Vous remarquerez de très faibles miaulements en raison de l’irritation et de l’inflammation que subi ses cordes vocales. Vous remarquerez aussi une toux rauque et sèche.

8. Une allergie

L’allergie peut aussi être la cause de la toux chez votre chat. Celle-ci peut être due à la présence de différents éléments dans son environnement dont entre autres le pollen, la poussière, la fumée de cigarette, les acariens, les produits de nettoyage, etc. En conséquence, il y a une formation de mucosités dans le système respiratoire du chat provoquant ainsi des toussotements et des éternuements.

9. Un œdème pulmonaire

Un œdème pulmonaire peut être formée suite à la présence de bactéries, à une insuffisance respiratoire ou à une intoxication alimentaire. Votre félin présentera des toux grasses.

10. Une tumeur dans l’appareil respiratoire

La cause des toussotements chez votre chat peut être due à la présence d’une tumeur ou des métastases en plein cœur de son système respiratoire. Elle apparaît en général au niveau les alvéoles pulmonaires ou du pharynx.

11. Une insuffisance cardiaque

Lorsque votre chat est victime d’insuffisance cardiaque, il commence à présenter des difficultés respiratoires suivi d’une toux rauque et sèche.

12. Une infection dentaire

Si votre chat est âgé, alors sachez qu’il peut facilement développer une infection dentaire pas loin des cavités nasales. Ainsi, les irritations provoquées peuvent entraîner des crises de toux.

Les symptômes d’un chat qui tousse

Afin de comprendre les raisons d’un chat qui tousse et prendre les mesures adaptées, vous devez absolument analyser les différents facteurs et symptômes. Effectivement, vous devez tenir compte de la sévérité de la toux que présente votre chat, des symptômes supplémentaires et d’une potentielle difficulté respiratoire. La toux se manifeste sous différentes formes chez le chat.

  • Votre chat peut présenter une toux sèche ou plutôt une toux grasse.
  • La toux de votre chat peut se manifester de façon régulière, journalière, saisonnière, épisodique ou encore chronique.
  • Vous devrez déterminer s’il s’agit d’une toux unique, des quintes de toux ou des crises de toux.
  • Vous devrez également déterminer si la toux de votre chat survient uniquement la nuit, le jour ou plutôt à n’importe quel moment.
  • Il faudra prêter attention aux actions de votre chat pour déterminer le stimulus de la toux : un événement précis, une situation de stress, un environnement, un aliment ou autres.
  • Vous devrez aussi déterminer si la toux de votre chat est suivie d’autres symptômes comme les difficultés respiratoires, les éternuements, la fatigue, l’irritabilité, les vomissements, etc.

Le vétérinaire vous demandera donc les symptômes de votre félin, et ces informations seront très importantes lors de son auscultation. Comprendre les causes d’un chat qui tousse est ainsi contribuer à son bon rétablissement.

Que faire avec un chat qui tousse ?

En effet, les toussotements du chat peuvent être une action volontaire de celui-ci dans le but de se débarrasser de certains éléments étrangers dans son organisme. En général dans ces cas, il suffit de lui laisser un peu de temps pour s’en débarrasser. Par contre, si vous remarquez que votre chat continue de tousser au bout de 24 à 48 heures sans aucune amélioration de sa situation, alors vous ne devez plus attendre. Vous devez immédiatement le conduire chez un vétérinaire à proximité ou chez son vétérinaire personnel. Aussi, si vous remarquez une forte gêne ou une grande difficulté de respiration dans les premières quintes de toux, alors vous devez conduire votre chat chez le praticien pour une éventuelle intervention en urgence.

Par contre, si vous remarquez que votre chat continue de tousser au bout de 24 à 48 heures sans aucune amélioration de sa situation, alors vous ne devez plus attendre. Vous devez immédiatement le conduire chez un vétérinaire à proximité ou chez son vétérinaire personnel. Aussi, si vous remarquez une forte gêne ou une grande difficulté de respiration dans les premières quintes de toux, alors vous devez conduire votre chat chez le praticien pour une éventuelle intervention en urgence.

Le vétérinaire procédera à une auscultation attentive de votre chat en vue d’évaluer son état. Un examen clinique complet du chat sera lancé. Au besoin, le vétérinaire effectuera des radiographies du thorax du chat pour plus de précision. Il pourra aussi prélever du mucus de votre chat pour une analyse complète afin de déterminer la présence de lésions dans les poumons, d’infection de bactérie ou d’un agent pathogène. Par ailleurs, le vétérinaire vous de demandera différentes informations sur le chat ainsi que sur la manifestions de son affection.

Si d’autres examens sont requis pour appliquer un traitement, le vétérinaire vous tiendra informé. Le traitement apporté à un chat qui tousse est bien évidemment spécifique à la cause de sa maladie. Le diagnostic doit donc être précis afin de déterminer le remède adéquat.

Vous devez donc absolument éviter de pratiquer vous-même l’automédication de votre chat au risque d’aggraver sa santé.

Vous avez aimé notre article ? Pensez à le partager autour de vous ! Miaou 🐱

Rechercher

Catégories

Soutenez-nous ❤️

Si notre contenu vous plaît, soutenez-nous et rejoignez notre communauté !

Soyez les premiers à lire nos articles ! 🐱

Donnez-nous votre avis sur cet article !

Laissez un commentaire