American Shorthair : une race de chat très répandue aux Etats-Unis

16 février 2021 -

Soyez prévoyant, assurez votre chat...

Devis gratuit et sans engagement, en 1 minute.

American Shorthair

L’American Shorthair est le chat américain par excellence. Arrivé dans le Nouveau Monde avec les premiers colons européens, il y a prospéré jusqu’à y devenir incontournable. Aujourd’hui encore, il est présent dans de très nombreux foyers américains, où il est particulièrement apprécié pour sa joie de vivre, sa douceur et son caractère facile. Ce chat rustique aime les grands espaces, mais peut également vivre à l’intérieur. Grâce à son instinct de chasseur, aucun risque d’avoir des souris dans la maison où il vit ! Découvrez vite cette race chat made in USA, encore peu connue en France.

American shorthair

Carte d’identité de l’American Shorthair

Poil : court
Taille : moyen
Robe : toutes couleurs sauf chocolat, cannelle et fauve, tous patrons sauf colourpoint
Origine : Grande-Bretagne
Prix moyen : 1000-1 500 €

Très répandu aux États-Unis, très prisé au Japon. Chat d’extérieur, grand chasseur. Calme, très attaché à son maître. Pas de problèmes avec les chiens et les enfants.

Historique de la race American Shorthair

L’American Shorthair est le descendant des chats des colons européens arrivés aux États-Unis entre le XVIe et le XVIIIe siècle. Il est considéré comme une race naturelle, c’est-à-dire non créée par l’homme au moyen de croisements planifiés.

Le chat du Nouveau Monde

Les ancêtres de l’American Shorthair sont arrivés en Amérique dès le XVIe siècle, avec les premiers immigrants européens. Les chats étaient traditionnellement utilisés sur les bateaux pour protéger les réserves de vivres contre les ravages des rongeurs. Tout naturellement, certains de ces petits félins s’établirent sur le nouveau continent aux côtés des humains. 

Au fil du temps, une sélection se fit en fonction de leur capacité à chasser les rongeurs et de leur adaptation au climat local. De nombreux croisements eurent sans doute lieu avec des chats de races diverses arrivées avec les nouveaux immigrants. Dès le début du XVIIIe siècle, on trouvait dans chaque ferme américaine des chats proches du standard actuel de la race.

De chat de ferme à chat de race

À la fin du XIXe siècle, les Américains commencèrent à s’intéresser à l’élevage félin, que les Anglais pratiquaient déjà depuis quelques dizaines d’années. Ils décidèrent de fixer la race des chats de gouttière naturellement présents dans les campagnes et les villes, en sélectionnant leurs particularités morphologiques. Ils eurent également recours à des croisements avec le British Shorthair. La nouvelle race fut baptisée Domestic Shorthair, et son premier représentant reconnu fut Buster Brown en 1904. 

En 1966, la race fut renommée American Shorthair. Elle devint de plus en plus populaire, et les élevages se multiplièrent. L’American Shorthair reste aujourd’hui l’une des races les plus appréciées aux États-Unis et au Canada, et il est également très répandu au Japon. Il est en revanche rare en Europe, au contraire du British Shorthair et de l’European Shorthair. En France, seule une vingtaine d’American Shorthair ont été enregistrés au LOOF en 2019 !

Caractéristiques physiques de l’American Shorthair

L’American Shorthair est un chat de taille moyenne, au corps robuste et à la tête carrée. Il se caractérise par son aspect rustique, hérité de ses ancêtres chasseurs de rats dans les fermes. Depuis les années 1960, il existe une race de même morphologie que l’American Shorthair, mais avec des poils crépus et une moustache frisée suite à une mutation génétique spontanée : l’American Wirehair.

La tête

La tête de l’American Shorthair est de taille moyenne. Vue de face, elle a globalement la forme d’un carré. Ses joues pleines donnent à ce chat un air doux et sympathique. Le nez est plutôt court, et sa largeur est constante sur toute sa longueur. La mâchoire est puissante et solide, et surmonte un menton fort. Lorsque l’on regarde l’American Shorthair de profil, on distingue un léger creux entre le nez et le front, qui est arrondi. Le museau, relativement court, est carré et bien marqué. Il est l’un des éléments caractéristiques de la race.

Les yeux

L’air doux de l’American Shorthair doit beaucoup à ses grands yeux ronds et brillants, placés légèrement en biais. Ils peuvent prendre différentes couleurs, mais leur teinte est toujours lumineuse.

Les oreilles

Les oreilles sont de taille moyenne. Elles sont bien espacées, et pas trop ouvertes à la base. Leur pointe est légèrement arrondie.

Le corps

Les origines rustiques de l’American Shorthair transparaissent dans son corps massif de forme rectangulaire, à l’ossature puissante. Le dos est droit et large, et la poitrine est bien ouverte, en particulier chez les mâles. Les épaules et les hanches sont légèrement arrondies, et de même largeur. De longueur moyenne, le cou est bien musclé.

Les pattes

Les pattes de l’American Shorthair sont de longueur moyenne, et parallèles entre elles. Leurs muscles puissants sont soutenus par une ossature robuste. Les pieds sont ronds, avec des coussinets bien rebondis.

La queue

La queue est de longueur moyenne. Large à la base, elle s’affine légèrement et se termine par un bout arrondi.

Les poils

L’American Shorthair est couvert d’une courte fourrure dense et lustrée. Sa longueur et sa texture sont identiques sur toutes les parties du corps. Ce pelage permet à l’American Shorthair de très bien supporter les intempéries, et de pouvoir se faufiler dans les buissons sans risquer de se griffer.

La robe et le patron

La robe de l’American Shorthair peut prendre une grande partie des couleurs habituelles, à l’exception du lilas, du chocolat, du cinnamon et du fawn, c’est-à-dire toutes les couleurs à base de brun. La plupart des patrons sont possibles, mais pas le colourpoint.

La robe la plus répandue chez l’American Shorthair est le silver tabby, argenté avec des motifs noirs contrastés. Ces taches noires peuvent prendre plusieurs formes, avec des rayures plus ou moins épaisses et des taches petites ou grandes.

L’American Shorthair fait partie des races pouvant porter une robe dite tricolore (isabelle ou calico). Le pelage est composé de 25 à 75% de blanc, et porte de grandes taches noires et rousses. Les taches peuvent également être diluées et devenir grises et crème. Ce type de robe résulte d’une mutation génétique qui peut apparaître dans diverses races, et concerne presque uniquement des femelles.

Aux États-Unis, des élevages travaillent en permanence à l’obtention de nouvelles couleurs de robe. On peut ainsi trouver des American Shorthair unis, bicolores, smoke, roux…

Comportement et caractère de l’American Shorthair

L’American Shorthair est souvent décrit comme le chat idéal, parfaitement équilibré. Il serait à la fois affectueux et assez indépendant, joueur mais quand même calme. Il aurait hérité ce caractère de ses ancêtres qui vivaient dans les fermes, et avaient le double rôle d’animal de compagnie et de chat de travail pour la chasse aux rongeurs.

N’oublions pas que chaque chat est totalement unique, et ce dès la naissance ! Quelle que soit sa race, un chaton a déjà son propre caractère, qui le distingue de ses frères et sœurs. En grandissant, son comportement va évoluer en fonction de ses expériences de vie. Votre American Shorthair pourrait donc être très différent de ce qui est décrit ici ! Souvenez-vous que vous pouvez avoir une grande influence sur son comportement : un chat heureux et épanoui, qui se sent aimé et en sécurité, sera toujours d’une compagnie plus agréable.

Un compagnon idéal pour toute la famille

Les avis sont unanimes, l’American Shorthair est un chat facile à vivre ! Il est doux et affectueux, attaché à tous les membres de la famille, sans pour autant être pot de colle. S’il apprécie de passer du temps avec ses maîtres, il sait aussi se montrer indépendant et accepte bien les moments de solitude. Assez sensible, il supporte néanmoins très bien les changements dans son environnement.

L’American Shorthair n’est pas un chat dominant ! Il cohabite généralement très bien avec les autres chats, et s’entend à merveille avec les chiens à condition d’avoir été habitué à leur présence quand il était chaton. C’est également un compagnon de jeu idéal pour les enfants. Rappelons toutefois qu’un chat n’est pas un jouet ! Il est indispensable que les enfants et l’animal soient éduqués afin d’apprendre à se respecter mutuellement.

Un grand chasseur !

À l’origine, l’American Shorthair a été sélectionné pour sa capacité à attraper les rats et souris. Les colons en partance pour le Nouveau Monde choisissaient les chasseurs les plus doués et les embarquaient sur leurs navires pour protéger les stocks de nourriture. L’American Shorthair actuel, habitué au confort des foyers modernes, a quand même gardé son instinct de chasseur.

C’est un chat naturellement fait pour vivre au grand-air. Il peut s’adapter à la vie en appartement, mais appréciera toujours de pouvoir prendre l’air dans un jardin. Soyez prudent si votre American Shorthair peut sortir de votre propriété, il risque de s’aventurer loin de la maison en traquant une proie !

Les chatons American Shorthair sont particulièrement enjoués et joueurs. À l’âge adulte, ce chat continue à beaucoup apprécier les moments de jeu. Il se montre très actif pour attraper une proie fictive, mais il est plutôt calme le reste du temps.

Santé du chat Américain

L’American Shorthair, comme les autres races non créées par l’homme, est issu d’une longue sélection naturelle. Le pool génétique, c’est-à-dire la diversité génétique au sein de la race, est très important, et ne comporte pas de mutations génétiques à l’origine de maladie. L’American Shorthair n’est donc touché par aucune maladie génétique particulière.

Même si sa santé est solide, il peut bien entendu développer des maladies connues chez les chats, tels que des affections du système urinaire ou de l’arthrose en vieillissant. Afin de retarder l’apparition de ces problèmes, veillez à fournir à votre chat une alimentation de qualité, et à lui permettre de faire de l’exercice.

Soyez également attentif au calendrier vaccinal de votre American Shorthair. Des rappels de vaccins effectués à temps permettent de protéger le chat contre des maladies courantes et potentiellement graves. Il est également impératif de vermifuger régulièrement votre petit chasseur ! S’il ne sort jamais, deux traitements par an sont suffisants. En revanche, s’il passe du temps dehors, il faut lui administrer quatre fois par an. C’est important pour sa santé, mais aussi pour celle de toute votre famille ! En effet, certains des parasites intestinaux des chats peuvent également toucher l’humain, en particulier les enfants qui vont jouer avec lui.

Comment prendre soin de son petit félin ?

Un chat, aussi adorable soit-il, n’est pas une peluche… C’est un animal qui a des besoins physiques et psychologiques. L’American Shorthair, même s’il ne nécessite aucun soin particulier, ne fait pas exception. Il doit bien manger, être propre, faire de l’exercice… Et plus que tout, il a besoin d’être aimé, et qu’on le lui montre !

Nourrissez bien votre chat

L’American Shorthair n’a pas de besoins particuliers en matière d’alimentation. C’est un chat qui a un bon niveau d’activité, et il est donc peu sujet aux problèmes de poids. Il faut toutefois veiller à ce qu’il se dépense suffisamment !

On trouve dans le commerce d’innombrables sortes de croquettes et pâtées pour chat, à tous les prix. Vous pourriez être tenté de vous dire que ces aliments se valent tous, et opter pour le moins cher. Pourtant, il existe une véritable différence entre les marques premier prix et celles vendues chez les vétérinaires ou sur des sites spécialisés. Le chat est un carnivore, dont l’alimentation doit être composée presque exclusivement de viande et de poisson. Or, ces matières premières coûtent cher. Dans les croquettes d’entrée de gamme, elles sont donc en grande partie remplacées par les céréales. Si cette alimentation donne au chat l’énergie dont il a besoin, elle ne lui apporte pas tous les nutriments nécessaires, et elle l’expose à certains problèmes de santé.

Afin de préserver la santé de votre chat et d’augmenter son espérance de vie, offrez lui donc des croquettes et des pâtées de gamme premium, constituées de protéines animales de grande qualité. Veillez aussi à ce que votre chat ait toujours accès à de l’eau fraîche, pour garantir une bonne hydratation. Si l’eau reste trop longtemps dans sa gamelle, il s’en détournera. Pensez également à utiliser des récipients en métal ou en céramique pour la nourriture et la boisson. En effet, l’odeur du plastique peut indisposer votre chat. Enfin, les fontaines à eau peuvent l’aider à s’hydrater davantage (notamment si votre chat a tendance à boire peu).

Veillez à la propreté de votre félin

C’est bien connu, le chat est un animal propre ! Il doit disposer d’une litière pour faire ses besoins, ou même de deux ou trois bacs situés à différents endroits de la maison. Certains individus préfèrent les simples bacs ouverts, tandis que d’autres apprécient l’intimité d’une maison de toilette. Ne placez jamais le bac près du coin repas, et installez-le dans un endroit calme. La litière doit être absorbante, mais également douce, non poussiéreuse et sans odeur gênante. La litière végétale est souvent considérée comme étant la meilleure (pour sa santé, la vôtre, ainsi que pour notre planète).

Le pelage court et dense de l’American Shorthair ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Il est recommandé de brosser votre chat au moins une fois par semaine, et de le faire plus souvent en période de mue. Les bains ne sont pas absolument nécessaires, et ne doivent pas être trop fréquents afin de ne pas assécher la peau. Pensez également à vérifier régulièrement la longueur des griffes de votre chat, et à les épointer au besoin à l’aide d’un coupe-griffe adapté.

Assurez la sécurité de votre chat

L’American Shorthair est un incorrigible chasseur ! Il peut donc être tenté de prendre des risques pour poursuivre une proie. Si vous avez des fenêtres en hauteur, il peut être utile de les protéger afin d’éviter les chutes de votre petit compagnon. Votre American Shorthair risque également de s’éloigner beaucoup en courant après une souris, et de se perdre. Il est alors intéressant de l’équiper d’un collier GPS afin de pouvoir le retrouver plus facilement s’il tend à fuguer ou partir à l’aventure trop longtemps. Une assurance pour chat peut aussi être recommandée si votre chat passe beaucoup de temps à l’extérieur.

Permettez à votre chat de se dépenser

Votre petit félin n’a rien perdu de ses instincts de chasseur ! Pour son équilibre, il a absolument besoin de se dépenser physiquement et mentalement. Si vous vivez à la campagne et qu’il a un accès libre à l’extérieur, il peut se balader, grimper aux arbres et faire de l’exercice naturellement. En revanche, s’il vit majoritairement à l’intérieur, c’est vous qui allez devoir réveiller le chasseur qui sommeille en lui ! Pour cela, les jouets imitant des animaux sont parfaits : souris en caoutchouc, boules de plumes à agiter devant le chat au moyen d’une petite canne à pêche… Votre American Shorthair appréciera également les jouets dans lesquels une friandise est dissimulée.

Souvenez-vous que votre chat a absolument besoin de jouer avec vous, même s’il peut sortir librement. Les chatons passent littéralement tout leur temps éveillé à jouer. Ce besoin diminue à l’âge adulte, mais reste tout de même bien présent. C’est également pour votre chat un excellent moyen de renforcer ses liens avec vous. En votre absence, un arbre à chat est le terrain de jeu idéal pour votre American Shorthair. Il lui permet de se percher en hauteur pour surveiller les alentours, ou de chercher dans les cachettes les jouets que vous avez dissimulés à son intention.

Comment adopter ou acheter un American Shorthair ?

L’American Shorthair est un chat très rare en France, et plus généralement en Europe. Il existe toutefois quelques élevages proposant des chatons de cette race dans l’Hexagone et dans les pays limitrophes. Si vous êtes un fan inconditionnel de cette race, vous avez également la possibilité d’en faire venir un des États-Unis ou du Canada. Sachez toutefois que beaucoup d’éleveurs n’accepteront pas de faire prendre l’avion à un chaton non accompagné, en raison du stress important généré par cette situation. Si vous décidez d’aller chercher votre chat vous-même, renseignez-vous bien sur le prix du billet d’avion…

D’après les quelques données disponibles en France, le prix d’achat d’un American Shorthair dans un élevage se situe entre 1 000 et 1 500 euros. Avant de prendre la décision d’adopter, il est important de savoir que le coût d’entretien d’un chat s’élève à plusieurs centaines d’euros par mois. Ces dépenses correspondent à l’alimentation, la litière, les traitements vermifuges, les frais vétérinaires, l’achat d’équipements et d’accessoires indispensables… Assurez-vous bien que vous pourrez allouer ce budget à votre animal pendant de très longues années. Si c’est le cas, laissez parler votre cœur ! S’occuper d’un chat a un prix, mais le bonheur de vivre à ses côtés n’en a pas !