Skip to content
Menu
Profile-de-Chat-5

Litière écologique pour chat : un vrai geste pour l’environnement.

18 juillet 2019 -

Partagez l'article avec vos amis ! 🐈❤️

Penser « litière écologique », c’est se poser un jour ou l’autre la question suivante : quels sont les effets sur l’environnement des litières pour chats, lors de leur production mais aussi en fin de cycle de vie ? 

Comme on peut s’en douter, le bilan n’est pas glorieux. Cela pourrait sembler dérisoire en comparaison des dommages causés par les industries, la production de viande, la circulation automobile ou les besoins domestiques en matière d’énergie. Il n’en est rien, car ce déchet représente toutefois une proportion importante de nos poubelles. Un choix éco-responsable nous permet donc d’agir efficacement, à notre échelle.

Que contient la litière classique ? Pourquoi opter pour une litière naturelle ?

Il est certes simple, facile et rapide d’acheter en grande surface ou sur internet des litières classiques, plus ou moins sophistiquées, sans vérifier leurs provenances, leurs compositions ou leurs procédés de fabrication.

Malheureusement la plupart d’entre elles ne sont pas biodégradables et finiront généralement incinérées ou enfouies. Leur incinération est responsable d’une emprunte carbone conséquente, à laquelle s’ajoutent différents rejets toxiques qui polluent et favorisent l’effet de serre que subit déjà notre planète.

Savez-vous que chaque année en France les litières de nos boules de poil représentent à elles-seules plus de 400 000 tonnes de déchets ? Opter pour une litière naturelle n’est vraiment plus une question d’être  « in » ou de « suivre les nouvelles tendances », il est surtout conseillé de s’y convertir pour réduire son impact sur l’environnement.

Comment est fabriquée une litière ordinaire, que contient-elle ? 

La litière classique est faite à base d’argile, une ressource non renouvelable extraite de carrières. Son exploitation peut facilement nuire à la santé des travailleurs et à l’environnement en raison de la poussière produite et diffusée au cours de l’exploitation.

Cette litière peut être blanche (couleur sensée symboliser hygiène et propreté),  mais n’en n’est pas moins (plus ou moins) nocive à cause de ses additifs chimiques. Elle peut aussi contenir des pesticides et fongicides, ou des parfums de synthèse. 

Ses particules de poussière étant toxiques et très volatiles, les membres de la famille peuvent être exposés à la longue à des problèmes pulmonaires s’ils ne respectent pas les conditions d’utilisation (pièce aérée lors de manipulation…).  Les animaux présents dans le foyer sont eux aussi exposés. 

Une fois utilisée et jetée, la litière finit souvent incinérée. Cela produit des cendres et poussières toxiques, tout en consommant de l’énergie (plus ou moins renouvelable selon son mode de production).

Qu’en est-il de la litière écologique ? Quelles sont ses principales caractéristiques ?

La litière naturelle et écologique représente le choix responsable, une fois que l’on réalise ses bienfaits. Vous en trouverez sous différentes formes, mais toutes fabriquées dans le même but : une meilleure protection de l’environnement et de notre santé, sans oublier celle de nos chats. 

Il faut bien sûr qu’elle soit biodégradable, qu’elle ne contienne pas de produits chimiques ou toxiques ajoutés, qu’elle absorbe efficacement urine et odeurs. Pour une hygiène optimale, il ne faut pas qu’elle génère de poussière (ou très peu) ni qu’elle colle (trop) aux petites pattes de nos matous.

Enfin, sa fabrication doit contenir plus de 90% de matériaux recyclés et afficher une traçabilité limpide de ses ingrédients, pour réduire au maximum l’utilisation de ressources naturelles non renouvelables. Privilégiez si possible un produit fabriqué localement.

Comment choisir une litière naturelle et écologique ? 

De nombreuses déclinaisons de litières écologiques existent, toutes étant disponibles en ligne. Vous pouvez déterminer laquelle répond le mieux à vos critères en faisant un ou plusieurs essais, mais peut-être que les propositions suivantes vous permettront de trouver dès maintenant la plus adaptée.

Les coques d’avoine semblent faites sur mesure pour être utilisées comme litière écologique. Ne dégageant pas de poussière, elles sont faciles à mettre en compost, procédé que nous allons voir plus loin.

Le lin offre une texture douce et très agréable pour les chats. Sa fabrication se fait par broyage et fournit une litière très absorbante, peu chère et qui se dispersera peu dans l’air. Le mélanger avec du chanvre augmentera sa capacité à absorber l’urine. 

L’une des plus intéressantes est la litière à base de granulés de bois. Principalement faite de sapin, de pin ou de peuplier, elle cumule plusieurs atouts. Absorbante, elle limite bactéries et mauvaises odeurs, ne dégage aucune poussière, et son odeur agréable de sapin plait aux chats. 

Pas de poussière non plus avec les rafles de maïs. Souvent utilisées pour les rongeurs de compagnie, elles absorbent très bien l’urine et les odeurs.

Le traditionnel papier journal est évidemment à bannir. Fabriqué avec de l’encre et d’autres produits chimiques, il doit être de préférence propre pour être recyclé. Il est de toute façon potentiellement dangereux pour nos animaux, car une fois que l’urine s’imprègne une réaction chimique peut dégager des émanations toxiques pour leurs poumons. 

Où jeter la litière naturelle et pourquoi la trier ? 

La plupart de ces litières peuvent être évacuées par les toilettes sans crainte de bouchon ou d’atteinte à la flore des fosses septiques. Faire du compost constitue la meilleure option d’un point de vue écologique, mais nécessite de respecter d’importantes précautions si votre chat va dehors.

Le compostage est un procédé transformant les déchets issus de végétaux ou animaux en un engrais qui servira à fertiliser la terre, souvent au profit d’un jardin potager. 

Les chats d’extérieur peuvent devenir porteurs d’un parasite, la toxoplasmose,  capable de survivre plus d’un an à l’air libre et responsable d’affections graves chez les humains, telles que des malformations du fœtus.

En raison des risques de contamination, il faut absolument retirer avec soin tous les excréments de la litière avant de la mettre au compost. Les déjections iront toujours dans la poubelle classique et il faut veiller à ce qu’animaux et humains ne puissent pas être contaminés, surtout si le chat côtoie une femme enceinte.

Enfin, pensez aussi que les matériaux végétaux peuvent être recyclés. Si vous utilisez par exemple des copeaux de bois comme litière, il est possible de les nettoyer à l’eau en jetant au préalable les excréments. Une fois la litière propre, faites la sécher à l’air libre afin que les copeaux de bois retrouvent leur texture rigide, elle sera ensuite de nouveau prête à l’emploi.

Litière écologique – Conclusion 

Limiter l’usage d’une argile non renouvelable contribue à préserver les ressources disponibles. En parallèle, cesser l’utilisation inutile de produits toxiques permet une meilleure santé pour vous, votre animal et la planète.

Une litière organique incinérée permet un bilan carbone nul car son CO2 était déjà présent à la surface, contrairement aux énergies fossiles utilisées dans l’industrie chimique.

C’est pour toutes ces raisons qu’acheter une litière écologique élaborée à partir de matériaux naturels non toxiques, est un geste important pour protéger notre environnement.

Amoureux des chats, n’oubliez pas d’aimer la nature, car plus que jamais elle a besoin de vous.

Partagez l'article avec vos amis ! 🐈❤️

Rechercher

Catégories

Soyez les premiers à lire nos articles ! 🐱

Donnez-nous votre avis sur cet article !

Laissez un commentaire





Voir tous les arbres à chat sur