Pourquoi la stérilisation du chat (ou castration) est-elle si importante ?

15 avril 2021 -

Soyez prévoyant, assurez votre chat...

Devis gratuit et sans engagement, en 1 minute.

stérilisation du chat
VOIR LE SOMMAIRE Afficher

Alors que les consciences évoluent et que la cause animale prend de l’ampleur dans notre société, on entend fréquemment parler des enjeux liés à la stérilisation du chat (ou sa castration). Devenu l’un des principaux combats des associations, c’est d’ailleurs grâce à leurs efforts au quotidien que le bien-être félin a autant progressé. Malheureusement, la situation actuelle est encore imparfaite et beaucoup de propriétaires sont assez réticents à l’idée de faire opérer leur chat…

Cette décision est pourtant d’une importance capitale ! Elle permet de lutter contres les abandons et les euthanasies, d’améliorer le bien-être de votre animal et sa santé, et plus globalement de contribuer à la condition animale. Vous hésitez encore à faire stériliser votre chat ? Vous souhaitez comprendre les bienfaits de la castration ou de la stérilisation ? Trouvez les réponses à vos questions dans la suite de notre article !

Comprendre les enjeux de la stérilisation ou castration du chat

Les raisons en faveur de la stérilisation ou castration des chats sont très nombreuses, autant sur le plan de la cause animale que du bien-être de votre félin. Faire opérer votre chat, c’est en effet avoir un impact positif sur son quotidien, mais aussi sur celui des autres animaux.

L’importance de la stérilisation du chat pour le bien-être animal

Les conditions de vie des chats sont très inégales selon l’environnement dans lequel ils voient le jour. Loin du confort d’un foyer où la nourriture est abondante, certains chats errants ou abandonnés sont en effet confrontés aux difficultés de la rue (manque de nourriture, maladies et bagarres entre félins, euthanasies en fourrière, etc…).

En limitant les naissances de chatons dans un environnement inadapté à leur bien-être, la stérilisation agit directement et positivement sur leurs conditions de vie. C’est d’ailleurs le meilleur moyen de lutter contre les abandons et les euthanasies de chats en bonne santé.

La stérilisation permet également d’éviter des situations de surpopulation dommageables aussi bien pour les chats que pour les autres animaux. Enfin, les chats libérés de leurs pulsions sexuelles sont plus enclins à vivre en harmonie avec leurs congénères.

Lutter contre les abandons et l’euthanasie

Face à une portée non désirée, les propriétaires se sentent souvent démunis. De nombreux chatons sont ainsi confiés à des refuges et associations, dont les capacités d’accueil ne sont bien entendu pas infinies.

D’autres sont malheureusement tués dès la naissance ou abandonnés dans la nature, devant des supermarchés ou même parfois dans des poubelles… Si vous prenez la décision de ne pas faire stériliser votre chat ou votre chatte, vous devenez par extension responsable de ces chatons et du sort qui leur est réservé.

Bien entendu, si vous vivez avec une chatte qui a mis bas, vous devrez en plus répondre aux besoins de tous ses petits. Cela implique d’assurer leurs soins vétérinaires, de les nourrir, puis de leur trouver une bonne famille d’adoption (dans le cas où vous ne souhaiteriez pas les garder). Si vous n’êtes pas prêt à prendre cette responsabilité, la stérilisation n’est pas une option mais un devoir.

Rappelons que l’abandon d’un animal est passible d’une peine de 2 ans de prison et 30.000 euros d’amende (article 521-1).

Donner le statut de chat libre aux chats errants

Jusqu’à la fin des années 1990, les chats errants étaient soit placés dans des refuges, soit euthanasiés. En 1999, un nouveau statut a été créé pour les protéger : celui de « chat libre ».

Pour devenir un chat libre, un chat errant doit d’abord être stérilisé et identifié. Cela se fait sous la responsabilité des communes. La stérilisation empêche les chats libres de se multiplier, tandis que l’identification permet de reconnaître immédiatement le statut du chat s’il est à nouveau capturé.

Empêcher la prolifération des populations félines

Saviez-vous qu’une chatte connaît parfois ses premières chaleurs dès l’âge de quatre mois ? Elle peut avoir sa première portée avant l’âge d’un an, et mettre bas deux à quatre fois par an pendant une dizaine d’années.

Une portée compte en moyenne quatre à huit chatons, qui peuvent parfaitement se reproduire entre eux. À partir d’un couple non stérilisé (qui aurait 3 portées de 4 chatons), on obtient ainsi environ 12 chatons la première année, 144 la deuxième, 1 728 la troisième, 20 736 la quatrième, 248 832 la cinquième, etc…

Au bout de quelques années, on arrive à des chiffres hallucinants ! Vous comprenez aisément qu’en l’absence de stérilisation, le risque de surpopulation féline est important. Cela favorise également le développement de maladies telles que le SIDA félin.

Protéger la faune sauvage 

Votre chat d’appartement, si doux et câlin, vous semble sans doute totalement inoffensif. Pourtant, les chats domestiques ont gardé leur instinct de chasse et la plupart d’entre eux sont même de redoutables prédateurs. Ils s’attaquent volontiers aux rongeurs tels que les rats et les souris, mais également aux petits oiseaux.

La survie de ces espèces peut être gravement mise en danger si la population féline devient trop importante dans une zone géographique précise. En empêchant cette prolifération de chats, la stérilisation protège donc la faune sauvage et la biodiversité.

Limiter les conflits entre chats

Les chaleurs du chat entraînent parfois des comportements agressifs, notamment chez les mâles qui ont tendance à se battre pour obtenir les faveurs des femelles. Les mâles entiers sont plus territoriaux et les conflits pour la protection de ce territoire sont également plus nombreux que lorsque les chats sont castrés.

Ces bagarres occasionnent malheureusement parfois des blessures graves, susceptibles de provoquer un handicap durable ou d’être à l’origine d’une infection. La castration permet aux chats de cohabiter dans une ambiance plus sereine.

L’importance de la stérilisation du chat pour améliorer sa relation avec vous

Nous avons vu que faire stériliser votre chat évite les portées non désirées. Mais c’est loin d’être le seul avantage. Un chat stérilisé sera également bien plus adapté à la cohabitation avec les humains et à la vie à l’intérieur. La castration protège également la santé de votre compagnon et augmente son espérance de vie. C’est pourquoi on recommande d’anticiper au maximum l’âge de la stérilisation de votre chat.

Faire disparaître des comportements gênants

Qu’il s’agisse d’un mâle ou d’une femelle, les chaleurs du chat s’accompagnent de toute une panoplie de comportements problématiques. La chatte en période de chaleur est dans un état de tension intense. Toutes ses hormones la poussent à rechercher un mâle pour soulager cette tension.

Cela se manifeste par des miaulements répétés, puissants et très désagréables. La chatte en chaleur peut également faire du marquage urinaire (même si ce comportement est plus répandu chez les mâles), voire délaisser totalement sa litière. En l’absence de fécondation, les chaleurs de la chatte peuvent revenir très régulièrement jusqu’à être presque permanentes. La cohabitation avec les humains devient alors très compliquée !

Le mâle non castré est en permanence à la recherche d’une partenaire et va avoir tendance à fuguer fréquemment, pendant plusieurs jours. Ces tensions sexuelles peuvent également se traduire par des marquages urinaires fréquents et particulièrement malodorants. La castration atténue très fortement ou fait disparaître tous ces comportements gênants, aussi bien chez les mâles que chez les femelles.

Favoriser le rapprochement du chat avec son humain

Dans le mesure où la castration supprime les chaleurs du chat, celui-ci se montre généralement beaucoup plus doux et affectueux avec les humains. C’est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit d’un mâle. Il va avoir tendance à rechercher le contact et les câlins, et se montrer moins distant.

Il fuguera également beaucoup moins fréquemment, puisqu’il n’est plus en recherche permanente d’un partenaire. Rappelons toutefois que chaque chat a sa propre personnalité. Certains chats stérilisés restent quand même très indépendants, tandis que d’autres sont câlins sans avoir été castrés. 

Améliorer la santé du chat et augmenter son espérance de vie

Il arrive que les chattes non stérilisées présentent ce que l’on appelle des chaleurs prolongées : si elles n’ont pas été fécondées, elles sont en chaleur en permanence. Cette situation est très gênante aussi bien pour les chattes concernées que pour les humains qui partagent leur vie.

Mais ce n’est pas le seul inconvénient. Les chaleurs prolongées sont responsables de graves maladies du système reproducteur : tumeurs mammaires, infections de l’utérus… Chez les mâles comme chez les femelles, les accouplements sont également la source de maladies sexuellement transmissibles telles que le SIDA du chat (FIV). 

Enfin, les chaleurs des chats les poussent à adopter des comportements agressifs, ce qui occasionne des blessures lors de bagarres. Ils se montrent également plus impulsifs et sont souvent victimes d’accidents en traversant les routes. Faire castrer son chat réduit fortement ces risques. Il est donc globalement en meilleure santé et son espérance de vie est alors bien supérieure.

stérilisation et castration du chat

Quelle est la différence entre la castration et la stérilisation du chat ? 

Dans le langage courant, on parle de “chat stérilisé” dès lors que l’animal a subi une stérilisation ou une castration. Dans les deux cas, le but premier est d’éviter les naissances non désirées. Cependant, la stérilisation et la castration sont deux choses bien distinctes.

La castration et la stérilisation, deux opérations différentes

Dans le cas de la castration, les glandes sexuelles de l’animal sont retirées au cours d’une opération. Il s’agit des testicules chez les matous et des ovaires chez les chattes.

La stérilisation est également réalisable pour les deux sexes. Son principe est d’empêcher les spermatozoïdes ou les ovules de quitter les testicules ou les ovaires, tout en conservant les organes eux-mêmes. Cela se fait par ligature des trompes pour la chatte et par vasectomie pour le chat. Il existe également une technique de castration chimique chez la chatte, par l’utilisation de la pilule contraceptive.

Castration ou stérilisation : que choisir?

Que ce soit chez les mâles ou les femelles, il est fortement conseillé de privilégier la castration par ablation des testicules ou des ovaires (ovariectomie). Les techniques de stérilisation (ligature des trompes, vasectomie ou pilule) ne sont pas recommandées, pour des raisons que nous évoquerons dans la suite de cet article.

La stérilisation à proprement parler est donc rarement pratiquée et on utilise très souvent le terme de « stérilisation » pour désigner la castration.

La castration 

Le principe de la castration est de retirer les glandes sexuelles de l’animal. Cette opération a deux conséquences : il ne peut plus se reproduire et son système hormonal est modifié par l’absence des glandes.

Le principe de la castration chez le mâle

Chez le matou, les organes qui sont retirés sont les testicules. Pour cela, le vétérinaire incise légèrement le scrotum, la poche de peau qui entoure les testicules. Cette petite incision lui permet de ligaturer les vaisseaux sanguins et le canal déférent, qui est le conduit permettant aux spermatozoïdes de sortir des testicules. Il extrait également les testicules par cette incision.

Le principe de la castration chez la femelle

L’opération de castration est plus lourde chez la femelle, dont les organes sexuels sont internes. Il faut donc inciser l’abdomen pour retirer les ovaires. C’est ce que l’on appelle l’ovariectomie. La plupart du temps, le vétérinaire retire également l’utérus lors de l’opération pour supprimer le risque de maladies de cet organe.

Avantages de la castration 

Le premier avantage de la castration est bien entendu qu’elle empêche le chat de se reproduire. Mais, par les changements hormonaux qu’elle provoque, elle entraîne d’autres effets positifs :

  • pour les femelles, disparition des chaleurs et des comportements gênants associés (miaulements, marquages urinaires, fugues…) ;
  • pour les mâles, forte réduction du marquage urinaire ;
  • suppression du risque de chaleurs prolongées et des problèmes de santé liés (tumeurs mammaires, infections de l’endomètre…) ;
  • le chat est globalement plus calme, moins stressé et plus affectueux envers les humains ;
  • réduction des comportements agressifs et territoriaux chez les chats d’extérieur, diminution du risque de bagarres et de blessures ;
  • diminution du risque de fugues et d’accidents de la route ;
  • augmentation de l’espérance de vie (moins de maladies et de blessures).

La stérilisation 

Contrairement à la castration, la stérilisation ne provoque pas de changements hormonaux chez le chat. Les organes sexuels sont conservés, l’opération empêche simplement les cellules reproductrices (ovules et spermatozoïdes) de sortir des organes sexuels.

Le principe de la stérilisation chez le mâle et la femelle

Dans le cas du chat mâle, le vétérinaire sectionne le canal déférent. Les spermatozoïdes ne peuvent donc plus sortir des testicules. Pour la femelle, ce sont les trompes qui sont sectionnées ou ligaturées, bloquant ainsi le trajet des ovules vers l’utérus. Dans les deux cas, la fécondation devient impossible. 

Avantages de la stérilisation 

Comme la castration, la stérilisation empêche les naissances non désirées. En revanche, les autres avantages sont radicalement différents de ceux de la castration, puisque le système hormonal n’est pas modifié :

  • il n’y a pas de prise de poids associée au contraire de la castration ;
  • le chat ne change pas de comportement, ce qui est considéré comme un avantage par les propriétaires qui souhaitent préserver le caractère « naturel » de leur animal.

Les méthodes de stérilisation non recommandées

Nous avons vu que le comportement du chat après stérilisation n’est pas modifié, ce qui est considéré comme un avantage par certains propriétaires. Toutefois, les techniques de stérilisation sont fortement déconseillées par les vétérinaires et les associations qui œuvrent pour la protection animale. En effet, leurs inconvénients sont nombreux et potentiellement graves.

Pilule contraceptive chez la chatte 

Il existe une pilule contraceptive pour les chattes. L’avantage est que cette méthode de stérilisation n’est pas définitive et permet d’obtenir des portées par la suite. Toutefois, les vétérinaires déconseillent fortement de donner la pilule à une chatte de façon prolongée. En effet, ce médicament entraîne un grand nombre de cancers au niveau des mamelles. 

Ligature des trompes

La ligature des trompes empêche la reproduction sans modifier le système hormonal de la chatte. Les chaleurs sont donc conservées. La chatte est plus stressée et agitée, et sa cohabitation avec les humains est moins harmonieuse. De plus, le risque de maladies du système reproducteur n’est pas diminué et l’espérance de vie de la chatte est donc plus faible que si elle est castrée.

Vasectomie

La vasectomie est le nom technique de la section des canaux déférents du mâle. Comme pour la ligature des trompes chez la femelle, la production d’hormones sexuelles est inchangée et les comportements associés sont donc toujours présents.

Les mâles non castrés ressentent toujours les pulsions sexuelles et ont tendance à fuguer, à se battre et à prendre des risques pour rejoindre les femelles (notamment traverser les routes). Ils sont beaucoup moins proches des humains et présentent des comportements problématiques (marquage urinaire).

âge castration du chat

À quel âge faire stériliser ou castrer son chat ? 

Beaucoup de propriétaires se demandent quand faire stériliser leur chat et hésitent à faire castrer un chaton.

La castration chez les chatons

Pourtant, contrairement à certaines idées reçues, il n’est pas nécessaire d’attendre qu’une chatte ait eu une portée avant de la faire castrer. En France, l’âge moyen pour la stérilisation d’une chatte se situe vers ses 6 mois. Pour une chatte d’extérieur, il est même possible de réaliser l’opération à 4 mois, voire plus tôt, avant qu’elle n’ait atteint sa maturité sexuelle et ses premières chaleurs.

L’âge minimum de stérilisation d’un chat mâle dépend du développement de ses organes génitaux. Les testicules doivent être descendus avant de pouvoir pratiquer l’opération. Généralement, la castration se fait au même âge que pour les femelles, soit entre 4 et 6 mois.

La castration chez l’adulte

Sachez aussi que, si elles n’ont pas été pratiquées chez le chaton, la castration comme la stérilisation peuvent être réalisées à tout âge. Cependant, plus l’âge de la stérilisation du chat est retardé, moins l’opération aura d’effet sur les comportements de marquage urinaire. Vous avez donc tout intérêt à le faire le plus tôt possible.

Comment se déroule l’opération ? 

La stérilisation par ligature des trompes ou vasectomie et la castration sont des opérations réalisées sous anesthésie générale. 

Préparation du chat et anesthésie

Le chat doit être à jeun pour l’opération, afin de limiter les risques de vomissements pendant l’anesthésie. En pratique, cela signifie qu’il ne doit pas avoir mangé pendant 12 heures. Il est possible de le laisser boire jusqu’au matin de l’opération. Avant d’endormir le chat, le vétérinaire l’examine pour s’assurer que son état de santé est compatible avec l’opération. Puis il procède à l’injection d’un produit anesthésique, ainsi que d’un analgésique qui permet de limiter les douleurs au réveil. Il rase ensuite la zone à opérer.

Intervention, réveil et suivi post-opératoire

Dans le cas de l’ovariectomie chez la chatte, le vétérinaire doit ouvrir l’abdomen à un ou deux endroits suivant la méthode qu’il utilise. Pour la castration des mâles, il pratique une simple incision des bourses pour accéder aux testicules. L’intervention dure moins d’une heure.

Le réveil se fait sous surveillance médicale. Après quelques heures, si le chat va bien, il peut quitter la clinique vétérinaire pour rentrer à la maison (généralement en fin de journée). Une visite de contrôle est programmée deux semaines après l’opération, pour vérifier la cicatrisation et retirer les points de suture, si nécessaire.

Comment prendre soin de son chat après sa stérilisation ou castration ?

Après l’opération, votre chat va avoir besoin de se reposer. Vous devrez donc prendre soin de lui pour assurer son bien-être. Ensuite, il faudra adapter et surveiller son alimentation tout le reste de sa vie.

Juste après l’opération : la période de convalescence

Si l’opération a eu lieu dans la matinée, votre chat rentre à la maison avec vous le soir même. Pendant les premières heures, il peut vous sembler un peu amorphe. C’est parfaitement normal tant que les produits utilisés pendant l’opération ne sont pas totalement éliminés. 

Préparer un espace confortable pour votre félin

Le chat a conservé de ses ancêtres sauvages le réflexe de se cacher lorsqu’il est affaibli. Il est donc probable que votre petit félin cherche à s’isoler le temps de sa convalescence. Installez-le dans un endroit calme, où il ne sera pas dérangé par les autres membres du foyer et où il pourra se reposer tranquillement. Préparez-lui un coussin confortable au sol, et pas sur un canapé ou un lit. Tant que les effets de l’anesthésie ne sont pas totalement dissipés, il pourrait facilement perdre l’équilibre et tomber.

Traitement de la douleur et durée de cicatrisation

Les douleurs disparaissent au bout de quelques heures chez le mâle et au bout de quelques jours chez la femelle. Votre vétérinaire vous prescrira des antidouleurs pour la soulager et lui permettre de passer cette période confortablement. La durée de cicatrisation pour la chatte est de deux semaines environ. C’est à ce moment que les points de suture seront retirés. Ne la laissez pas sortir durant cette période, afin d’éviter les risques d’infection. Pour les mâles, l’incision est beaucoup plus petite, et la durée de cicatrisation est plus courte.

Surveiller la prise de poids après l’opération

Un chat castré (mâle ou femelle) a tendance à grossir facilement. Vous devrez donc surveiller son poids et adapter son alimentation.

Pourquoi un chat stérilisé grossit-il ?

La stérilisation a un double effet sur le risque de prendre du poids. D’une part, elle entraîne une baisse du métabolisme de base de 30 % environ. Cela signifie que votre chat brûlera moins de calories pour les mêmes activités. Il devrait donc également consommer 30 % de nourriture en moins.

Or, c’est là qu’apparaît le deuxième effet. Au lieu de manger moins, votre petit compagnon va au contraire avoir plus d’appétit. Il risque alors de prendre du poids, ce qui peut causer à terme des problèmes de santé importants (diabète, problèmes cardiaques…).  

Une alimentation adaptée

Il est nécessaire d’adapter l’alimentation de votre petit félin après l’opération. En fonction de l’âge de stérilisation de votre chat, votre vétérinaire vous conseillera sur les rations à lui donner. En effet, la situation d’un chaton encore en pleine croissance est différente de celle d’un chat adulte. 

Après castration, votre chat devra être alimenté toute sa vie avec de la nourriture spécialement formulée pour chats stérilisés. Ces aliments sont moins caloriques que les croquettes ou pâtées pour chats non castrés.

Le changement d’alimentation doit toujours se faire progressivement, en commençant par mélanger un peu du nouvel aliment avec l’ancien. La proportion sera augmentée progressivement sur plusieurs jours, pour laisser au système digestif le temps de s’adapter. Le risque de prise de poids ne doit surtout pas vous retenir de faire castrer votre chat. En étant attentif à son alimentation, vous protégerez sa santé en toute simplicité.

Quel est le prix de la castration du chat ou de sa stérilisation ?

En tant que propriétaire, il est légitime de vous questionner sur le prix de la stérilisation de votre chat. Ce coût va en réalité dépendre de plusieurs facteurs : le mode de stérilisation choisi, le sexe de votre chat et le choix du vétérinaire. En effet, les tarifs ne sont pas fixes et deux vétérinaires peuvent afficher des tarifs très différents en fonction de la ville et de leur notoriété.

Un prix de la stérilisation du chat différent entre mâles et femelles

Le prix de la castration d’un chat mâle se situe généralement entre 60 et 120 euros. L’opération est plus lourde chez la femelle, puisque ses organes reproducteurs sont internes. Le prix de la castration de la chatte est donc plus élevé, généralement entre 110 et 250 euros. 

Est-il possible d’avoir des aides financières pour couvrir le prix de la stérilisation d’un chat ?

Pour certains propriétaires, le prix de la castration peut être un frein pour réaliser l’opération. Heureusement, il existe des solutions pour en réduire le coût, voire pour la rendre totalement gratuite. Vous pouvez notamment vous rendre dans un dispensaire pour animaux ou dans une école vétérinaire.

Sous condition de ressources, la SPA peut également vous remettre un bon de stérilisation pour que vous puissiez faire opérer votre chat gratuitement. N’hésitez surtout pas à faire ces démarches. Il est vraiment important de faire opérer votre chat, que ce soit pour sa santé ou pour le bien-être des autres félins.

Questions fréquentes sur la stérilisation et la castration

Faire opérer son petit compagnon est toujours stressant, surtout quand il s’agit d’un chaton. Il est donc parfaitement normal que vous vous posiez encore de nombreuses questions. Quand faire stériliser votre chat ? Y a-t-il des effets secondaires ? Votre chat aura-t-il encore des rapports sexuels après l’opération ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles nous allons répondre.

Où puis-je faire stériliser mon chat ?

La stérilisation du chat est réalisée par tous les vétérinaires équipés pour les interventions chirurgicales.

Est-ce qu’il faut attendre une première portée avant de faire stériliser mon animal ?

Il n’est pas nécessaire d’attendre qu’une chatte ait porté des petits pour la faire stériliser. L’âge idéal pour la stérilisation du chat se situe justement avant les premières chaleurs et la maturité sexuelle, surtout pour les chats d’extérieur.

Rassurez-vous, une chatte stérilisée ne souffrira pas à l’idée de ne pas pouvoir mettre bas, tout comme un chat castré ne sera pas frustré par les changements hormonaux qui surviennent après l’opération. Les chaleurs du chat (mâle ou femelle) n’ont rien d’agréable pour lui.

Quel que soit l’âge de la stérilisation de votre chat, vous ne le rendrez pas malheureux en le faisant opérer. Au contraire, ce geste améliorera son bien-être et sa relation avec vous. De plus, la stérilisation des chats est primordiale dans le cadre de la protection animale.

Est-ce que l’opération a une chance de réussite de 100 % ?

La castration du chat est une opération parfaitement maîtrisée par les vétérinaires, avec un taux de réussite très important. 

Dans de rares cas, il arrive qu’une partie du tissu ovarien reste dans l’organisme de la chatte après ovariectomie, et entraîne une production d’hormones suffisant pour déclencher des chaleurs. Une nouvelle opération est alors nécessaire pour retirer totalement ces tissus.

Y a-t-il des effets secondaires à la stérilisation ou à la castration du chat ?

La stérilisation simple n’a normalement pas d’effets secondaires. La castration entraîne une disparition des chaleurs du chat. La baisse du taux d’hormones provoque une diminution du métabolisme, qui peut aboutir à une prise de poids facilement contrôlable au moyen d’une alimentation adaptée. 

De façon générale, le comportement du chat après stérilisation est beaucoup plus compatible avec une vie à l’intérieur auprès des humains. Il se montre plus calme, moins stressé, plus affectueux et proche de son maître. Les fugues sont bien moins fréquentes, ainsi que les marquages urinaires.

Il peut toutefois arriver qu’un chat soit agressif juste après la stérilisation, en raison du stress et de la douleur. Cette réaction est assez rare, et doit être transitoire. Si elle perdure, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire en urgence, pour vérifier que votre chat ne souffre pas de douleurs anormales.

Est-ce que les chats prennent systématiquement du poids après leur opération ?

Tous les chats ont tendance à prendre du poids après la castration. C’est dû à la fois à la diminution de leur métabolisme et à leur plus grand appétit. De plus, le comportement du chat après stérilisation est plus calme, celui-ci dépensera donc moins d’énergie.

Donnez à votre chat stérilisé une alimentation adaptée et de qualité, en respectant les rations indiquées par votre vétérinaire. Vous éviterez ainsi cette prise de poids qui pourrait avoir des conséquences sur sa santé.

Est-ce qu’un chat stérilisé ou castré peut encore avoir des rapports ?

Un chat castré n’est plus sous l’influence des hormones qui le poussent à se reproduire et ne cherche donc généralement pas à s’accoupler. Cependant, suivant l’âge de la stérilisation du chat, il peut avoir conservé une partie de ce réflexe.

Ce simulacre de rapport ne peut de toute façon pas aboutir à une portée. En revanche, un mâle qui a simplement subi une vasectomie conserve son instinct reproducteur et aura des rapports avec les chattes en chaleur. Comme il ne produit plus aucun spermatozoïde, il n’y aura pas de fécondation.

Les chattes castrées ne sont plus jamais en chaleur et ne peuvent donc pas avoir de rapports. Comme pour les mâles, une chatte stérilisée par ligature des trompes conservera une activité sexuelle normale, mais ne pourra pas tomber « enceinte ».

Peut-on stériliser un chat pendant ses chaleurs ?

On évite de pratiquer la stérilisation pendant les chaleurs de la chatte, en raison d’un plus grand risque de saignement pendant et après l’ovariectomie. L’âge recommandé pour la stérilisation d’un chat se situe d’ailleurs avant les premières chaleurs. Chez le mâle, il n’y a pas de périodes de chaleurs, l’excitation sexuelle étant permanente. L’opération peut donc avoir lieu n’importe quand.