Peterbald : un chat de race (presque) sans poils, originaire de Russie

19 avril 2021 -

Soyez prévoyant, assurez votre chat...

Devis gratuit et sans engagement, en 1 minute.

race-de-chat-peterbald-01

Dans la famille des races de chats sans poil, je demande le Peterbald ! Ce chat nu venu de Russie est reconnaissable à son corps longiligne et à sa petite tête triangulaire surmontée d’immenses oreilles. Sa peau nue et plissée lui donne une allure à part. Mais c’est surtout un compagnon très sympathique, aussi vif que câlin. C’est simple, le Peterbald aime tout le monde : son maître avant tout, mais aussi le reste de la famille, les autres chats, et même les chiens ! Vous souhaitez en savoir plus sur cette race de chat ? Vous êtes au bon endroit !

Peterbald

Carte d’identité du Peterbald

Poil : absence de poils, poil très court ou poil court et bouclé
Taille : moyen
Robe : toutes couleurs, tous patrons
Origine : Russie
Prix moyen : 700-1 300 €

Trois variantes en fonction de la longueur des poils. Extrêmement actif et possessif. Miaule beaucoup. Demande beaucoup d’attention, craint la solitude. Nécessite un bain hebdomadaire.

Historique de la race

Le Peterbald est une race très récente. Il a été créé en Russie en 1994, par croisement d’un Donskoy et d’une chatte Oriental Shorthair. Cette race de chats sans poil reste encore rare en Europe, où le Sphynx est beaucoup plus populaire.

Le Donskoy, race de chats sans poil à l’origine du Peterbald

Le Donskoy est une race apparue à la fin des années 1980 en Russie. Elle a été créée à partir d’une chatte sans poil découverte par hasard. Cette femelle était porteuse d’une mutation naturelle dominante. Cela signifie qu’elle se transmet aux chatons même si un seul des parents en est porteur.

Le Peterbald, un chat sans poil d’allure orientale

La félinotechnie, science de l’élevage et de la sélection génétique des chats, s’est beaucoup développée en Russie à la fin du XXe siècle. En 1994, une éleveuse de Saint-Pétersbourg nommée Olga S. Mironova décida de croiser un mâle Donskoy avec une femelle Oriental Shorthair. Son but était d’obtenir un chat avec le physique de l’Oriental, mais dépourvu de poils pour que sa morphologie particulière soit mise en valeur. L’association féline russe établit le premier standard du Donskoy dès 1996 et la race fut reconnue au niveau international en 1997.

Une race toujours en développement

En raison de sa courte histoire et de sa rareté, la race Peterbald n’est pas encore totalement fixée. Des croisements sont encore régulièrement effectués avec l’Oriental et avec le Siamois. En revanche, il n’y a plus de croisement avec des Donskoy, la mutation à l’origine de l’absence de poils étant définitivement acquise dans les lignées de Peterbald.

Caractéristiques physiques du Peterbald

Le Peterbald combine la silhouette élancée de l’Oriental et la peau nue du Donskoy. On considère qu’il s’agit d’une race de chats sans poil, même si certains individus présentent un duvet, voire un court pelage bouclé.

La tête

La tête du Peterbald est de taille moyenne. Vue de face, elle est en forme de triangle allongé, avec des pommettes saillantes et des joues plates, sauf chez certains mâles qui présentent des bajoues. Le nez s’inscrit dans le triangle de la tête et son extrémité est assez large.

De profil, on remarque un front et un crâne plats ou légèrement bombés. Le nez est long et droit. Suivant les individus, le front et le nez forment une seule ligne droite, ou deux lignes distinctes séparées par une bosse entre les deux yeux. Le menton est aligné avec le bout du nez.

Les yeux

Le Peterbald a des yeux de type oriental. En amande, ils sont placés de biais pour s’harmoniser avec le triangle formé par la tête. Chez les individus colourpoint ou blancs, les yeux sont d’un bleu intense comme c’est le cas de tous les chats point. Pour les autres, les yeux sont verts, également d’une nuance très lumineuse. Certains ont les yeux impairs : un vert et un bleu.

Les oreilles

Les oreilles du Peterbald, de très grande taille, sont bien espacées et larges à la base. Elles prolongent le triangle formé par la tête.

Le corps

Le Peterbald est un chat de type oriental, de taille moyenne. Son corps est long et ferme, de forme tubulaire, avec des hanches et des épaules de largeur égale. Lorsqu’on le manipule, on est surpris par sa densité. Il est très athlétique, avec des muscles bien dessinés et souples sur une ossature fine. Le cou est long et fin, et la tête est bien dégagée des épaules.

Les pattes

Le Peterbald est perché sur des pattes longues et fines, bien musclées, à l’ossature gracile. Ses petits pieds sont de forme ovale, avec des doigts allongés.

La queue

Longue et fine, la queue du Peterbald est en forme de fouet.

Les poils

Il existe trois variantes du Peterbald, avec plus ou moins de poils :

  • Le Peterbald nu est réellement un chat sans poil et n’a pas de moustaches. Sa peau est ferme et élastique, et évoque le caoutchouc au toucher. Suivant les individus, on peut observer des plis plus ou moins marqués sur la tête et le cou, ainsi qu’au niveau du ventre, des aisselles et de l’aine.
  • Le Peterbald de type « velours » est couvert d’un très fin duvet dont le toucher ressemble à la peau de chamois ou au velours, d’où son nom. Le poil est généralement un peu plus long aux extrémités : pattes, nez, oreilles, queue… Sa longueur et sa texture peuvent évoluer jusqu’à l’âge de 18 mois. Les moustaches sont frisées. On retrouve également des plis chez le Peterbald velours.
  • Le Peterbald « brush » présente un poil court, dur et bouclé, souvent réparti inégalement sur le corps. Ses moustaches sont elles aussi frisées.

Certains individus naissent avec un poil dit « non muté ». Ils sont alors recouverts d’une courte fourrure semblable à celle des félins n’appartenant pas aux races de chats sans poil. Ces chats sont utilisés comme reproducteurs, mais ils ne peuvent pas concourir lors des expositions félines.

La robe et le patron

Toutes les couleurs et tous les patrons sont possibles chez le Peterbald, y compris le patron colourpoint. La peau des chats nus prend une teinte proche de celle des poils absents.

Comportement et caractère du Peterbald

Si vous aimez les chats actifs et malicieux, et appréciez d’être suivi partout par votre petit félin domestique, le Peterbald est fait pour vous ! Rappelons que le caractère décrit ici correspond uniquement à des tendances généralement observées chez les chats de cette race. En fonction de son histoire personnelle et de ses conditions de vie, chaque chat développe son caractère propre, qui peut parfois être très éloigné de celui des autres représentants de sa race !

Le Peterbald, un chat énergique et malicieux

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on ne s’ennuie pas avec le Peterbald ! Vif, curieux, bavard, joueur et pot de colle, il ne se laisse jamais oublier. C’est un chat très actif, toujours en mouvement. Il a donc besoin d’espace, même si son absence de poils le destine à la vie en intérieur. Ce n’est pas le genre de chat qui va passer ses journées roulé en boule sur vos genoux ! Au contraire, il sollicite sans cesse les humains qui l’entourent, leur demandant de jouer avec lui en miaulant.

Grâce à ses longs doigts, le Peterbald est capable de saisir des objets et même d’actionner les poignées de porte ! Il peut donc très facilement explorer toute la maison, ce qu’il fait volontiers, poussé par son intelligence et sa curiosité naturelle.

Ne laissez pas votre Peterbald tout seul !

Le Peterbald est réputé pour être extrêmement attaché à son maître. Il vous suivra donc partout et fera preuve d’une fidélité à toute épreuve. Il passera sans doute beaucoup de temps fièrement perché sur vos épaules !

C’est un chat qui déteste la solitude. En votre absence, il aura absolument besoin de vivre avec un autre chat, ou même avec un chien avec lequel il s’entendra généralement très bien. Le Peterbald a hérité du Donskoy son caractère doux et amical, et ne se montre jamais agressif. Son adoption est une excellente idée pour une famille avec de jeunes enfants. En effet, leur énergie s’harmonise bien avec celle de ce grand sportif.

En raison de son grand besoin de mouvement et de jeu, le Peterbald n’est en revanche pas forcément adapté à la vie auprès d’une personne âgée. Toutefois, si son maître ou sa maîtresse est suffisamment en forme pour répondre à ses demandes, il sera un compagnon à la fois très divertissant et extrêmement affectueux.

Santé du Peterbald

Le Peterbald est une race assez récente et encore peu répandue. Les données qui permettraient de dire s’il souffre de maladies particulières sont donc peu nombreuses. Globalement, sa santé parait assez robuste.

Toutefois, il semble sujet à l’atrophie progressive de la rétine, qui touche également les autres races de chats orientaux. Il s’agit d’une maladie dont les premiers symptômes apparaissent avant les deux ans de l’animal et qui conduit à la cécité totale. L’évolution est plus ou moins rapide suivant les individus et elle est irréversible. Il existe, heureusement, un test génétique qui permet de détecter cette maladie et de garantir que les chatons à l’adoption n’en sont pas porteurs.

Comme tous les chats, le Peterbald doit bien évidemment être vacciné, recevoir régulièrement un traitement vermifuge et être bien protégé contre les puces.

Comment prendre soin de son félin sans poils ?

Le Peterbald a les mêmes besoins que tous les autres chats, sans poil ou pas ! Comme c’est un chat qui se dépense beaucoup, ses rations alimentaires doivent être adaptées. Des croquettes et des pâtées de qualité premium lui apporteront tous les nutriments nécessaires pour alimenter son inépuisable énergie.

Les besoins spécifiques du Peterbald

La peau de certains chats sans poil produit beaucoup de sébum. Lorsque c’est le cas, nettoyer son Peterbald à l’aide d’un gant de toilette humide ou ponctuellement lui donner un bain s’avère nécéssaire. Utilisez toujours un shampooing adapté et surtout pas un savon ou un shampooing destiné aux humains, même s’il s’agit d’un produit pour bébés. En effet, la peau des chats et celle des humains ont des pH différents. Les oreilles du Peterbald ont également tendance à produire beaucoup de cérumen. Il est donc nécessaire de les nettoyer fréquemment.

Comme les autres chats sans poil, le Peterbald est sujet aux coups de soleil et prend rapidement froid. Il est fortement recommandé de le garder à l’intérieur de la maison ou éventuellement sur un balcon protégé, ou une terrasse. Si vous le laissez sortir, veillez à ce qu’il ne puisse pas s’éloigner afin de pouvoir le faire rentrer facilement.

Comment satisfaire le besoin de mouvement de votre Peterbald ?

Le Peterbald a une énergie débordante ! La vie dans un petit espace ne lui convient donc généralement pas. Dans tous les cas, n’hésitez pas à multiplier les équipements qui permettront à votre chat de se déplacer comme dans la nature : arbre à chat, mais également meubles de différentes hauteurs, étagères… Et pourquoi ne pas aménager un véritable parcours pour chat le long des murs ?

Pensez également à multiplier les jouets de différents types, afin de satisfaire sa curiosité naturelle. Il existe maintenant des jeux interactifs qui stimulent le chat et le poussent naturellement à bouger. Mais n’oubliez jamais que, pour votre chat sans poil, le meilleur jeu est celui qu’il partage avec vous !

Comment adopter un Peterbald ?

Comment ne pas fondre devant l’adorable peau fripée d’un chaton Peterbald ? Si ce chat reste rare en Europe, il existe tout de même quelques élevages en France, en Belgique et en Suisse. Il s’agit principalement de petits élevages familiaux qui ne proposent que quelques chatons par an à l’adoption. Leur prix se situe généralement autour de 1 000 euros. Comme pour les autres chats de race, ce prix est variable en fonction du pedigree des parents et de la conformité du chaton au standard de la race.

L’importance de bien choisir son élevage

La qualité de l’élevage dont il est issu joue un grand rôle dans le caractère d’un chat. En effet, les premières semaines de vie sont déterminantes pour forger sa personnalité propre. Les bons éleveurs s’attachent à utiliser comme reproducteurs des chats faciles à vivre. Ils veillent à ce que les adultes comme les chatons évoluent dans un environnement agréable, propre et spacieux.

Ils s’attachent à réduire au maximum les sources de stress. La sociabilisation précoce est également très importante. Un chat sera généralement bien plus adapté à la vie en famille s’il a côtoyé des enfants dès le début de sa vie de chaton ! Il en va de même avec les chiens : un chaton apprendra à se comporter avec eux en prenant exemple sur sa mère et les autres adultes de l’élevage.

Un éleveur qui se soucie du bonheur de ses animaux prendra toujours le temps d’échanger avec vous avant de vous confier un chaton à l’adoption. Il aura à cœur de vérifier que vous partagez ses valeurs de protection du bien-être animal, et que vous saurez apporter tout l’amour et l’attention nécessaires à votre petit félin !

Adopter un Peterbald adulte

Alors qu’il est assez fréquent de vouloir adopter un chaton est généralement de se tourner vers un chaton. Cependant, saviez-vous qu’il y a de nombreux avantages à adopter un chat adulte ? En plus de connaitre son caractère à l’avance et la compatibilité de votre mode de vie avec lui

Se tourner vers l’adoption responsable

Savez-vous qu’en France, les refuges recueillent chaque année des dizaines de milliers de chats abandonnés ? Ces petits félins privés d’affection n’attendent qu’une chose : un foyer confortable où ils seront aimés. Il est assez rare de trouver des chats avec pedigree dans les refuges, et vous avez très peu de chances d’y croiser un chat sans poils étant donné la rareté de ces animaux.

En revanche, vous aurez le choix entre une multitude de chats de tous les âges aux caractères très différents. Si vous appréciez l’exubérance du Peterbald, indiquez-le aux responsables du refuge. Ils connaissent très bien la personnalité de chacun de leurs protégés et vous aideront à trouver le chat idéal pour votre famille ! L’adoption d’un chat à la SPA coûte 150 euros, ce qui est très inférieur au prix d’un chat dans un élevage. C’est donc une solution idéale pour les amoureux des félins qui ont un petit budget, mais un grand cœur !