Lykoi : que savez-vous du « chat loup-garou » ?

14 avril 2020 -

chat lykoi (loup-garou)

Avec son masque dépourvu de poils, son regard intense et ses grandes oreilles, le Lykoi semble sorti tout droit de l’imagination d’un auteur de films fantastiques. Cette apparence étrange lui a valu le surnom de « chat loup-garou ». Il est pourtant le résultat d’une mutation naturelle, et seule son apparence est étrange ! Son caractère est, en effet, celui d’un paisible chat domestique. Découvrez ce chat encore rare, mais qui gagne à être connu !

Carte d’identité du Lykoi

Autre nom : chat loup-garou
Poil : court
Taille : petit à moyen
Robe : rouan (mélange de poils blancs et noirs)
Origine : États-Unis
Prix moyen : Peu de données disponibles en France ; 1500 € – 3000 €

Race très récente. Zones dépourvues de poils sur la tête. Mue plusieurs fois par an, partiellement nu pendant la mue. Intelligent et affectueux.

Historique de la race

Non, le Lykoi n’est pas le fruit d’une expérience menée par un savant fou ! Son existence est en fait due à une mutation génétique spontanée. Cette mutation affecte des chats domestiques noirs à poil court. Il ne s’agit pas d’un phénomène isolé, puisqu’il a été observé à plusieurs reprises, aussi bien en Europe qu’en Amérique. L’idée d’utiliser cette particularité pour créer une race nouvelle est née en 2010, aux États-Unis.

En effet, des éleveurs avaient signalé la naissance de deux portées présentant la mutation, l’une en Virginie et l’autre dans le Tennessee. Ces deux lignées ne présentaient pas d’ancêtre commun. En 2011, elles furent donc croisées pour lancer le programme de développement de la race, tout en évitant une trop grande consanguinité. Ce croisement fut réalisé par Johnny et Brittany Gobble, un couple de vétérinaires du Tennessee. Christine Auverdin Boulanger, une éleveuse française, ramena en 2013 dans l’Hexagone une femelle Lykoi, afin de développer la race en Europe.

En 2014, un chat né en Italie et présentant les mêmes caractéristiques fut incorporé au programme d’élevage. En 2016, des chatons nés à Strasbourg, en France, présentaient les mêmes caractéristiques. Cela permit d’élargir le pool génétique de la race. Le Lykoi tire son nom du grec ancien « lukos », ce qui signifie « loup ». Ce nom lui a été donné en raison de son allure très particulière, et notamment son masque dépourvu de poils qui évoque le loup-garou.

Caractéristiques physiques du Lykoi

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Lykoi a un physique atypique ! Sa caractéristique la plus marquante est son pelage très clairsemé. Mais sa tête est également reconnaissable entre mille ! Précisons que, contrairement à ce qui a été avancé à l’apparition de la race, le Lykoi ne possède pas la même mutation génétique que le Sphynx, le plus célèbre des chats nus.

La tête

La tête du Lykoi est de taille moyenne. Vue de face, elle est de forme triangulaire, légèrement plus longue que large, avec des contours arrondis. Le museau est de longueur moyenne, séparé de la tête par un pinch marqué. Les babines sont rebondies, et certains mâles présentent des bajoues.

Le nez est large et sa forme vue du dessus est presque rectangulaire. Au toucher, son contact fait penser à celui du cuir. Vue de profil, la tête du Lykoi présente un crâne plat et un front légèrement arrondi. Une courbe concave marque la démarcation entre le front et le nez, qui forme une légère bosse appelée bump . Le menton et l’extrémité du nez sont alignés.

Les yeux

Les grands yeux du Lykoi ont une forme qui évoque celle d’une noix. Ils sont inclinés selon une ligne qui relie le point d’attache inférieur de l’oreille et la base du nez. Leur couleur peut varier de l’orange au vert, en passant par l’or. Le tour des yeux est toujours dépourvu de poil, en particulier la zone en dessous de l’œil qui évoque une ligne d’eye-liner blanc.

Les oreilles

Le chat loup-garou arbore de grandes oreilles triangulaires, aux extrémités pointues. Toujours bien dressées, elles sont placées très haut sur la tête. Elles sont presque totalement nues, que ce soit sur la face interne ou externe.

Le corps

Le corps du Lykoi est massif, mais sans excès, avec une ossature moyenne et des muscles assez fins. Le cou, musclé sans être épais, est de longueur moyenne. Les mâles sont généralement plus grands que les femelles, tout en restant des petits gabarits : ils atteignent au maximum 4,5 kg, tandis que leurs compagnes pèsent souvent moins de 3 kg.

Les pattes

Les pattes du chat loup, de longueur moyenne, semblent longues et fines en raison de la rareté des poils. Elles peuvent couvertes d’un pelage court et épars, ou totalement nues. Les pieds sont de taille moyenne, et de forme ovale. Leur particularité marquante est qu’ils présentent de longs doigts palmés.

La queue

La queue est relativement courte. Elle est fine à la base, et va encore en s’effilant vers l’extrémité, ce qui lui donne la forme d’un fouet.

Les poils

Le corps du Lykoi est recouvert d’un pelage court à mi long, très clairsemé, voire absent dans certaines zones. On remarque une absence presque totale de sous-poil. La quantité de poil est plus ou moins importante en fonction de l’individu, et de la période de mue.

Le standard préfère les individus ayant plus de poils. Contrairement à ce que laisse présager son apparence, la fourrure est douce au toucher. Sur la tête, les poils sont absents dans toute la zone du masque : museau, menton, nez, contour des yeux et oreilles.

La robe et le patron

Le patron de la robe du chat loup-garou est unique dans le monde des chats. Il est qualifié de « roan ». Ce patron se caractérise par un mélange de poils de la couleur de base avec des poils blancs, et ce, sur l’ensemble du corps. Les couleurs de base admises sont le noir, le bleu, le crème, le roux et le tortie.

La proportion de poils blancs peut varier de 30 à 70 %. La robe la plus recherchée est la robe poivre et sel. Elle est composée de 50 % de poils blancs et 50 % de poils noirs. Le pelage du chat loup est parfois comparé à celui de l’opossum. Il a d’ailleurs été surnommé « chat opossum » pendant quelque temps, avant d’être définitivement baptisé « Lykoi, ou chat loup-garou ».

Comportement et caractère du Lykoi

Ne vous arrêtez pas à son aspect atypique ! Le chat loup-garou est, en fait, un chat adorable, à la fois vif et câlin, et d’une grande intelligence.

Le chat loup-garou aime les câlins !

Le Lykoi aime énormément se faire câliner et caresser. Il adore se blottir contre ses maîtres, afin de profiter de leur chaleur. Lors du premier contact avec des inconnus, il peut se montrer assez craintif. Cependant, une fois qu’il a appris à connaître les membres de la famille, il recherche constamment leur attention.

Il est très affectueux, et peut même se montrer un peu collant ! Il s’entend généralement très bien avec les autres chats, et avec les chiens qui peuvent devenir ses compagnons de jeu. Comme la grande majorité des chats, il apprécie les moments de calme. Il est donc nécessaire de lui proposer des cachettes en hauteur, afin qu’il puisse se mettre à l’abri pour faire sa sieste ! Le Lykoi a tendance à miauler très peu, mais si ses maîtres lui parlent beaucoup, il apprendra à communiquer par la voix avec eux.

Un chat curieux et intelligent

Le petit chat loup se distingue par une très grande intelligence. Il a besoin d’être stimulé mentalement par des jeux quotidiens avec les membres de la famille. Le Lykoi est un chat curieux, et son petit gabarit lui permet de se faufiler facilement partout. Il faut donc être attentif à l’aménagement de son environnement, afin d’éviter qu’il puisse atteindre des endroits qui présenteraient un danger pour lui.

La santé du chat loup-garou

Le Lykoi est une race extrêmement récente et qui reste rare. On manque donc encore de données permettant de déterminer s’il est sujet à des problèmes de santé particuliers. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la rareté des poils du Lykoi n’est pas due à un quelconque problème dermatologique. Les follicules pileux sont tout simplement moins nombreux que chez les autres chats.

Afin de garantir la meilleure santé possible à votre chat loup, il convient de lui prodiguer les mêmes soins que pour les autres races. Il est indispensable de faire suivre votre chat par un vétérinaire, et ce tout au long de sa vie. En tant que professionnel de la santé animale, il saura déceler les problèmes de santé dès leur apparition. Il vous donnera également de précieux conseils sur les gestes préventifs à effectuer afin de protéger au maximum la santé votre chat.

Les vaccins

Selon la législation française, aucun vaccin n’est obligatoire tant que l’animal ne sort pas du pays. Toutefois, il est fortement recommandé de vacciner les chats contre les maladies félines les plus courantes. Les maladies contre lesquelles les vaccins sont conseillés sont les suivantes :

  • La leucose féline (FeLV). C’est une maladie virale qui s’attaque principalement aux chatons. En fonction de la réaction du système immunitaire, l’animal peut développer une leucémie, un lymphome, des maladies dégénératives, ou un déficit d’immunité.
  • Le typhus. Il s’agit d’une maladie causée par un virus, qui entraîne fréquemment la mort de l’animal. Elle touche principalement les chatons, ainsi que les chats âgés.
  • Le coryza, ou rhume du chat. C’est encore un virus qui est à l’origine de cette maladie des voies respiratoires. Elle peut s’aggraver très rapidement et causer la mort de l’animal, surtout chez le chaton. Elle peut également entraîner des séquelles.
  • La chlamydiose. Cette affection bactérienne provoque une conjonctivite et une toux. Les séquelles oculaires et respiratoires sont très fréquentes, et les complications pulmonaires peuvent être graves. Notons que cette maladie peut dans certains cas se transmettre à l’homme.

Pour toutes ces affections, le chaton reçoit une première injection vers l’âge de huit ou douze semaines, puis des rappels plus ou moins fréquents (selon le vaccin), tout au long de la vie de l’animal. Votre vétérinaire sélectionnera alors les vaccins nécessaires en fonction du mode de vie du chat et des risques particuliers auxquels il est exposé.

Le vaccin contre la rage est également encore fréquemment administré aux chats. La particularité de cette maladie du système nerveux est que le virus est facilement transmissible entre l’animal et l’homme. La rage a heureusement été éradiquée en France, mais le vaccin reste obligatoire si vous prévoyez de passer une frontière avec votre chat.

Les traitements vermifuges

Ces traitements contre les vers intestinaux doivent être effectués régulièrement tout au long de la vie de l’animal. C’est important pour votre santé aussi bien que pour la sienne : en effet, certains de ces parasites peuvent se transmettre à l’homme.

Même un chat qui ne sort jamais de votre logement doit recevoir le traitement deux fois par an. Il risque en effet d’être infecté par des parasites que vous rapporteriez de l’extérieur sur vos semelles de chaussures ou vos vêtements.

Pour les chats qui ont accès à l’extérieur, la fréquence doit être doublée, avec une administration tous les trois mois. Il est également recommandé de vermifuger votre animal avant un vaccin, et après une infestation de puces.

La protection contre les puces

Il est important d’administrer à votre chat des traitements préventifs contre les puces. En effet, une fois installés, ces hôtes indésirables vont se multiplier rapidement, et infester toute la maison ! Il sera alors très difficile de s’en débarrasser.

Votre vétérinaire et certains pharmaciens sauront vous renseigner sur le type de traitement préventif le plus adapté à votre animal. N’administrez surtout pas un traitement réservé aux chiens à votre chat : certaines molécules présentes dans ces traitements sont, en effet, dangereuses pour les félins.

Prendre soin d’un Lykoi

Le Lykoi est un chat toujours en recherche de contact et d’attention. Le plus important pour lui est bien sûr votre présence et votre amour ! Mais il est tout de même nécessaire de vous munir de quelques accessoires et de connaître certains gestes pour assurer son bien-être au quotidien.

L’alimentation

Le Lykoi a les mêmes besoins nutritionnels que les autres chats. Il faut privilégier pour son alimentation des produits de grande qualité, choisis dans les gammes premium et ultra premium. Les croquettes de ce type sont, en effet, plus riches en viande ou en poisson que les croquettes premier prix. Elles contiennent, en effet, plus de chair animale que ces dernières, et beaucoup moins de céréales.

Il est possible de nourrir votre Lykoi uniquement avec des croquettes, mais vous pouvez également lui proposer une alternance de nourriture sèche et de rations humides. Les pâtées permettent en effet d’apporter une meilleure hydratation au chat s’il a tendance à boire en quantité insuffisante. Elles aident ainsi à préserver le bon fonctionnement de son système urinaire.

En ce qui concerne les friandises, la règle et la même que pour les humains : vous pouvez en proposer de temps en temps à votre chat pour lui faire plaisir, mais il ne faut pas en abuser ! Toutefois, il existe des friandises naturelles qui respectent l’équilibre nutritionnel de l’animal grâce à leur faible taux de glucides. Certaines friandises peuvent également présenter un intérêt sur le plan de la santé bucco-dentaire, puisque leur action mécanique sur les dents du chat limite la formation de tartre.

Le toilettage

Contrairement à ce que pourrait laisser penser l’apparence de son pelage, le Lykoi perd beaucoup de poils ! En effet, il mue régulièrement, et peut se retrouver quasiment nu le temps de la repousse.

En période de mue, vous pouvez le brosser afin de favoriser l’élimination naturelle du poil mort. Comme pour tous les chats, il est utile de contrôler régulièrement la propreté des yeux et des oreilles de votre Lykoi. En raison de l’absence de poil dans ces zones, il vous sera facile de procéder à leur nettoyage à l’aide d’une lingette douce et d’un produit adapté.

L’une des particularités du chat loup-garou est le fait que ses griffes poussent beaucoup plus vite que celles des autres chats. Il n’arrive donc généralement pas à les user assez rapidement, et il est nécessaire de les épointer régulièrement.

Cela peut se faire aisément avec une pince spéciale, en prenant bien soin de ne couper que la corne, sans atteindre la partie irriguée de la griffe. Si vous ne vous sentez pas à l’aise pour réaliser cette opération, n’hésitez pas à conduire votre chat chez un toiletteur professionnel.

Les accessoires

Le Lykoi étant un chat de taille modeste, il se contentera très bien d’une litière et d’un panier de dimensions moyennes. En revanche, si votre logement vous le permet, vous pouvez opter pour un grand arbre à chat. En effet, le Lykoi est un chat assez vif qui aime grimper et se percher. Pensez également à mettre à sa disposition un griffoir, voire plusieurs. Cela lui permettra de limiter la longueur de ses griffes, espaçant ainsi leur entretien.

Le jeu

Le Lykoi est un grand joueur ! Heureusement, il existe aujourd’hui une grande offre de jouets pour chat, du plus simple au plus technologique. Si vous jouez avec votre chat, les jouets simples de type canne à pêche suffiront à faire son bonheur, puisque vous serez là pour le stimuler.

En revanche, si votre Lykoi passe beaucoup de temps seul, il peut être intéressant d’opter pour des jouets interactifs, qui le tiendront occupé bien plus longtemps ! Le Lykoi étant d’une grande intelligence, les jeux de réflexion et de stimulation intellectuelle sont spécialement adaptés pour maintenir sa vivacité d’esprit.

Adopter un Lykoi

Le Lykoi est l’une des races félines les plus récentes, et ces chats sont encore très rares dans le monde. Toutefois, la race a été rapidement importée en France, où elle a fait l’objet d’un programme de sélection. Il existe donc dans l’Hexagone plusieurs chatteries susceptibles de proposer des chatons Lykoi à l’adoption.

Si vous décidez toutefois d’aller chercher votre chat loup à l’étranger, sachez qu’il faut pour cela respecter certaines règles:

  • le chaton doit être âgé de plus de trois mois ;
  • vous devez être détenteur d’un passeport européen pour votre chat, établi par un vétérinaire ;
  • l’animal doit être équipé d’une puce électronique ;
  • le vaccin contre la rage doit être effectué au minimum 21 jours avant le retour en France.

Comme c’est le cas pour toutes les races rares encore en cours de développement, le prix du Lykoi est élevé. Les données sont peu nombreuses, mais on estime qu’un chaton mâle coûte entre 1 500 et 2 000 euros, tandis que le prix d’une femelle peut atteindre les 3 000 euros.

Catégories 🐈

Suivez-nous ! 😻

Soyez les premiers à lire nos articles !

À propos 💬

Vous souhaitez en savoir plus sur Le Monde des Chats et son projet ?

Découvrir

Rechercher 🔎

À lire absolument... 📢