Menu
Profile-de-Chat-5

Chat qui bave : est-ce grave ? Les raisons de l’hypersalivation

25 juin 2019 -

La santé de notre chat est ce qui nous préoccupe le plus. C’est pour cette raison, qu’il faut toujours être attentif à son état, tant physique qu’émotionnel. Parmi les troubles qu’il peut rencontrer, il existe celui de l’hypersalivation caractérisé par une sécrétion anormale de bave. Un chat qui bave peut être atteint par différents maux ; voici les principales raisons qui peuvent expliquer ce phénomène.

Les principales raisons d’un chat qui bave : la maladie

Les infections buccales

Tout comme pour l’être humain, notre compagnon à quatre pattes peut lui aussi rencontrer des problèmes de santé. 

La bouche étant une partie sensible, souvent exposée à des manifestations de bactéries, elle peut être sujette à des infections. Parmi les plus connues, on peut énumérer quatre récurrentes que sont la gingivite, le calicivirus et la stomatite ou tout simplement le mal de dent. 

Afin de poser un premier diagnostic avant d’aller consulter votre vétérinaire, votre animal doit présenter un des troubles suivants : 

  • Vous remarquez que malgré son envie de manger, il a du mal à mâcher sa nourriture, d’où une perte d’appétit.
  • Son haleine devient désagréable.
  • Sa salive ne cesse d’être sécrétée.
  • Ses gencives n’ont plus leur couleur rosée mais sont enflammées et virent au rouge.

En ce qui concerne le mal de dent, veillez tout de même à consulter votre vétérinaire qui pourra lui prescrire des calmants. Par ailleurs, une alimentation plus adaptée lui sera conseillée, comme de la nourriture plus tendre. 

La rage

En dehors de la cavité buccale, d’autres problèmes peuvent survenir pouvant expliquer cette hypersécrétion de la salive : 

Malheureusement, la rage fait partie d’une des raisons principales. Cette maladie étant normalement éradiquée en France, il est très rare de rencontrer ce cas de figure. La législation préconise d’ailleurs à tout propriétaire de chats ou de chiens de vacciner leurs animaux contre la rage peu après leur naissance. 

Pour ceux qui voyagent en dehors de l’Europe, ils peuvent cependant côtoyer des animaux infectés. Dans ce cas, une grande vigilance est de rigueur, car cette maladie étant contagieuse et transmissible, une simple morsure peut leurs causer la mort. 

Encéphalite et épilepsie 

On ne sait jamais comment évolue notre petit protégé dans la vie, il existe des maladies liées à des dysfonctionnements cérébraux qui peuvent expliquer le cas d’une sécrétion anormale de bave. L’épilepsie ainsi que l’encéphalite sont malheureusement les causes de ces troubles, qui fort heureusement arrivent rarement. 

Les symptômes engendrés sont :

  • Une grosse fatigue
  • De la fièvre
  • Des vomissements
  • De la bave
  • Des convulsions

Autres causes pouvant expliquer pourquoi votre chat bave :

L’intoxication

Plus répandue parmi les matous qui ont accès aux jardins et peuvent ainsi vagabonder où bon leurs semblent, l’ingestion de produits toxiques est une possibilité qu’il ne faut pas négliger. 

Quels sont les symptômes : 

  • Fièvre
  • Tremblements
  • Convulsions
  • Vomissements

Si vous vous retrouvez dans cette situation, emmenez d’urgence votre animal chez le vétérinaire, car son pronostic vital est enclenché. Si vous ne savez pas ce qu’il a pu ingérer, n’essayez pas de le faire régurgiter au risque d’aggraver l’état de son œsophage et de son système digestif. 

Les plantes d’intérieures

Elles peuvent par ailleurs être toxiques pour nos amis les bêtes, comme le yucca, le ficus ou le philodendron. Si vous avez des plantes d’appartement, mettez-les dans une zone inaccessible surtout si vos chats sont encore très jeunes. Des conséquences néfastes pourraient être ainsi facilement évitées. Car très curieux, ils n’hésiteront pas à les utiliser comme leur prochain festin fatidique. 

Insectes vénéneux

Les chenilles processionnaires, avec leurs poils urticants, peuvent causer de graves dégâts. La consistance de leurs poils est très fragile ainsi que légère. Une chenille stressée peut ainsi facilement détacher ses poils qui parsemés par le vent peuvent être en contact avec les êtres vivants. Si le poil se brise, la thaumétopoéïne qui s’en libère est à la fois urticante et allergisante. 

Très dangereuses pour l’homme, ces chenilles sont aussi une menace pour nos compagnons à quatre pattes. 

En cas de contact avec leur cavité buccale, ils vont baver tout en gémissant de douleur. Une inflammation de la langue va se produire très rapidement, puis des tuméfactions vont apparaître jusqu’à devenir dures. 

La prochaine étape est la nécrose de la langue jusqu’à la perte d’une partie de celle-ci, si aucun soin n’a été prodigué.

Les causes ordinaires et sans risques d’un chat qui bave

Tout dépend de la substance ou de l’aliment qu’il lèche, si celui-ci a un goût désagréable, il peut chercher par tous les moyens à s’en débarrasser. L’hypersalivation intervient automatiquement pour l’aider à nettoyer sa bouche. 

C’est la même situation qui se produit quand on essaie de lui administrer des médicaments à l’aide de pipettes, vous remarquerez que si le goût lui déplaît, il salivera abondamment tout en essayant d’écarter l’engin avec ces petites pattes. 

Le même phénomène apparaît si un aliment ou un corps étranger est coincé entre ses dents ou ses gencives. Si c’est le cas, aidez-le dans la mesure du possible, délicatement, à s’en débarrasser à l’aide d’une pince à épiler. 

Si vous n’y parvenez pas, demandez à votre vétérinaire, qui devra peut-être l’endormir pour lui extraire la particule dérangeante.

Chat heureux ou stressé qui bave

Son état émotionnel peut aussi déclencher ce symptôme. Certains salivent car ils sont heureux qu’on les caresse, pour être sûr que ce n’est pas dû à autre chose, assurez-vous qu’il ronronne en même temps. La seule gêne que vous puissiez avoir, est qu’il inonde vos vêtements ou les draps de votre lit. Si c’est le cas, mettez tout simplement une serviette sur vous quand votre petit monstre baveur veut des câlins. 

Un stress peut aussi enclencher la sécrétion de bave. Des changements dans son lieu d’habitation, des déplacements en voiture, tout ceux-ci peuvent être des causes qui expliqueraient ce comportement. 

Conclusion 

Il n’est pas toujours agréable pour nous les maîtres, de s’apercevoir que notre compagnon adoré rencontre des soucis de santé. Les principales causes ont été énumérées dans cet article qui se veut complet. Néanmoins, d’autres raisons peuvent être à l’origine de ce comportement. Veillez à bien observer votre chat. Aux premiers signaux d’alertes qui vous semblent suspects, n’hésitez pas à courir chez le véto. Beaucoup de situations désagréables peuvent être évitées si l’intervention a eu lieu dans les premières heures de l’apparition du symptôme.

Les périodes les plus sensibles sont lorsqu’ils sont encore des chatons, très vulnérables à toutes infections ou aux comportements à risque. Mais aussi quand ils prennent de l’âge, où plus fragiles, ils peuvent être exposés à plus de risques de santé.

Vous avez aimé notre article ? Pensez à le partager autour de vous ! Miaou 🐱

Rechercher

Catégories

Abonnez-vous 🐱

Suivez notre actualité et profitez de nombreux articles liés à l'univers félin en avant première !

Soutenez-nous ❤️

Si notre contenu vous plaît, soutenez notre blog et rejoignez notre communauté via la plateforme Tipee !

Découvrez nos prochains articles en avant-première ! 🐱

Suggestions d'articles similaires

Donnez-nous votre avis sur cet article !

Laissez un commentaire