Bar à chats : quand humains et félins se réunissent autour d’un café

18 décembre 2019 -

Partagez l'article avec vos amis ! 🐈❤️

Amoureux des animaux, vous vous languissez de leur compagnie… Dans votre appartement de 40 mètres carrés, impossible de partager l’espace avec un compagnon à poils. Vivre dans une grande ville n’a pas que des avantages… Quand il s’agit d’adopter des chats, résider en métropole devient un sérieux handicap. Heureusement, tout espoir n’est pas perdu. Que vous viviez à Paris, Lyon, Strasbourg ou dans une autre ville française, il existe une solution : fréquenter un bar à chats !

Comme son nom l’indique, cet établissement est un lieu mêlant gastronomie et animalerie. À l’inverse des bars typiques où musique et décibels règnent en maîtres, dans ce café, les chats font la loi. Envie de déguster une boisson tout en profitant de la tendresse des chats ? Bienvenue dans le monde idyllique des bars à chats !

D’où vient le concept de bar à chats ?

Un concept aussi étonnant ne pouvait venir que d’Asie ! En 1998, à Taipei, capitale de la république de Taïwan, un homme eût une idée révolutionnaire : permettre aux habitants de sa localité qui adoraient les félins mais ne pouvaient en posséder faute d’espace, de passer du temps en leur compagnie dans un endroit rafraîchissant.

Le concept de bar à chats était né.

En 2004, l’idée s’exporte à Osaka (Japon). Néanmoins, il faudra encore attendre 1 an et l’ouverture du Neko no mise (猫の店) par Norimasa Hanada pour que l’idée se popularise. Encore aujourd’hui, les bars à chats sont aussi appelés neko café (猫カフェ) en hommage à cette enseigne légendaire.

Certains d’entre vous se demandent sûrement d’où vient l’incroyable popularité des bars à chats. Pour de nombreux observateurs, il n’est pas surprenant que des villes comme Paris, Nantes ou Toulouse rejoignent la tendance. Dans un monde où chaque mètre carré vaut son pesant d’or et où le stress fait partie du quotidien, un salon où les humains se délassent aux côtés de chats ne pouvait qu’être bien accueilli.

En France, le bar à chats ne cesse de faire parler de lui. Néanmoins, bien que Paris soit mondialement réputé pour être un aimant à félins, c’est par Vienne que les bars à chats débutèrent leur invasion dans le vieux continent. En 2012, le café Neko y ouvre ses portes avec en son sein 6 chats de refuge.

C’est en 2013, dans l’historique quartier parisien du Marais que le premier bar à chats bleu-blanc-rouge voit le jour, Le Café des Chats. Il est suivi d’un autre à Lyon (2014), puis Besançon (2015), Bordeaux (2016), Clermont-Ferrand (2017) et Reims (2017).

Aujourd’hui, le succès de ce salon pas comme les autres est tel qu’il est difficile d’en déterminer le nombre exact. Paris, Bordeaux, Strasbourg, Lille, Lyon, Toulouse… Toutes les grandes villes françaises sont dotées de bars à chats. Même outre-Atlantique, le concept fait des émules, avec l’ouverture de bars à chats au Canada (Montréal, Québec…).

À quoi ressemble un Neko Café ?

La première fois que vous mettrez le pied dans un bar à chats, vous risquez d’être surpris… L’entrée se fait toujours par un vestibule où vous devrez déposer vos affaires et désinfecter vos mains.

Une fois cette étape franchie, vous aurez accès à un grand espace ouvert où les arbres à chats cohabitent pacifiquement avec les tables d’appoint. Çà et là, des matous s’amusent ou ronronnent dans les bras de Morphée. Avec la plus grande délicatesse, les êtres humains présents interagissent avec eux mais si, et seulement si, les chats le désirent.

Habitué des salons de thé ou de pâtisserie ? Revoyez vos principes. Le bar à chats est un tout autre univers…

Comme les bars classiques, les neko cafés ne sont pas tous identiques et ont tous leur spécificité. Certains bars vous accueilleront en effet dans un univers unique, une décoration à thème – vous proposant par exemple des mets à l’image du chat (café, plats, biscuits…) – quand d’autres préféreront une ambiance plus sobre.

Il est important de souligner que peu importe la « direction artistique » de l’établissement, le propriétaire a l’obligation de respecter des règles strictes pour ne pas altérer le bien-être de ses résidents à fourrure. Il en est de même pour les clients qui doivent respecter une étiquette rigoureuse.

Les consignes à respecter dans un bar à chats

En France, l’activité n’est pas encore aussi légiférée qu’au Japon. Néanmoins, les associations de défense des animaux, le gouvernement et les responsables de bars à chats ont travaillé de concert pour définir une base minimale.

Ainsi, peu importe le lieu, le salon est tenu de présenter certaines caractéristiques :

  • disposer d’un sas afin d’empêcher que les chats ne sortent sur la voie publique ;
  • réserver une pièce uniquement pour les chats afin qu’ils puissent s’y reposer sans interagir avec les clients ;
  • la cuisine doit être fermée et installée à l’écart des félins pour éviter toute contamination alimentaire ;
  • du sol au plafond, en passant par les murs, tout doit être lavable ;
  • se doter d’un plan de maîtrise sanitaire répondant aux exigences alimentaires et vétérinaires ;
  • réaliser une étude détaillée des lieux probables de contamination croisée et mettre en place des mesures préventives ;
  • informer les visiteurs des consignes à respecter.

Si vous profitez de votre temps libre pour vous rendre dans l’un de ces bars à félins, sachez que vous ne pourrez pas faire ce que bon vous semble.

En aucun cas, vous ne pourrez emporter vos effets volumineux (sacs, valises, etc.) dans la pièce commune. Vos affaires devront rester dans le vestibule du café. De même, il est obligatoire de se désinfecter les mains minutieusement avant d’aller dans la grande salle.

L’allure gracieuse des félins et leur fourrure soyeuse appellent aux démonstrations d’affection… Attention cependant à ne pas en faire trop. Dans un bar à chats, il est proscrit de déranger un matou pendant sa sieste ou de le porter. Passer du temps de qualité avec des animaux implique de respecter leurs limites.

Comment ouvrir un Neko Café ?

Sans surprise, il y’a deux conditions fondamentales à remplir. La première : aimer les animaux, car vous allez passer de longues heures en présence de chats. La seconde : ne pas y être allergique !

Sur le plan commercial, investir dans un bar à chats peut être très rentable. Réfléchissez-y… Avec ce concept, vous vous différenciez du salon de thé classique et attirez des groupes de clients qui passeront beaucoup de temps dans votre café.

Cependant, ouvrir un bar à chats ne se fait pas sur un coup de tête… C’est une activité réglementée et considérée par la loi comme une “présentation de chats au public à des fins commerciales”. Ainsi, vous dépendrez directement du code rural et de la pêche maritime (article L. 214-6) et de l’arrêté du 3 avril 2014 réglementant les règles sanitaires et de protection liées aux animaux de compagnie d’espèces domestiques.

Les obligations liées au Neko café

Concrètement, ces lois se traduisent par trois obligations majeures :

  • votre activité doit être déclarée à la préfecture ;
  • votre établissement doit respecter les normes sanitaires et garantir la protection des animaux ;
  • vous devez être titulaire soit d’une certification professionnelle, soit d’un certificat de capacité ou avoir suivi une formation reconnue par le Ministère de l’agriculture.

À noter que chacun de vos pensionnaires devra disposer d’une mutuelle vétérinaire et d’une assurance tous risques en bonne et due forme.

Pour le reste, la création d’un bar à chats ne diffère pas de celle d’une entreprise plus classique. Vous devrez monter un business plan solide et rechercher des fonds pour financer votre projet. En plus de la souscription à un prêt bancaire ou de l’utilisation de vos économies, regardez du côté des subventions de l’État ou du « crowdfunding ». Vous pourriez être agréablement surpris…

La ronronthérapie : effets véritables ou phénomène de mode ?

Les chats sont au cœur même des neko cafés et beaucoup évoquent les bienfaits de ces félins sur notre stress, déprime ou mal-être au quotidien. Ce phénomène où les animaux apportent une énergie positive et nous accompagne vers un état de « mieux-être » est plus communément appelé zoothérapie, ronronthérapie ou médiation animale.

Mais qu’en est-il de l’impact réel d’un bar à chats sur votre état émotionnel ? Prendre un café ou partager un repas, accompagné de ces félins ronronnants, favorisera-t-il réellement votre bien-être ?

Cette question, nombre de scientifiques se la sont posé. Le résultat est sans appel : le ronronnement du chat agit comme un médicament antistress dénué d’effets secondaires néfastes. En plus de réguler la tension artérielle et de booster les défenses immunitaires, les vibrations du ronronnement favorisent la cicatrisation osseuse.

La prochaine fois qu’un de vos proches remettra en doute votre fréquentation assidue des bars à chats, vous aurez de solides arguments à lui présenter.

Peut-on adopter les chats du bar à chats ?

À force de passer du temps en sa compagnie, vous avez développé un amour sans limites envers l’un de ces chats. Son pelage blanc immaculé, ses yeux d’un beau vert jade, son caractère taquin… Vous désirez ardemment l’adopter. Est-ce possible ? Cela dépend des établissements.

Certains bars à chats sont des lieux propices aux coups de cœur entre humains et félins et les chats sont donc libres, ou à la recherche de nouvelles familles aimantes. Dans d’autres neko cafés, les animaux sont des membres à part entière et ne pourront assouvir vos envies d’en prendre soin dans votre foyer.

Il est toutefois assez courant que les établissements travaillent avec des refuges ou des associations pour faciliter l’insertion des chats dans un foyer.

Peut-être que ce magnifique félin que vous avez croisé à Strasbourg, Paris ou Lyon n’attend que vous pour entamer sa nouvelle vie ? Et dire que cette histoire d’amour aura commencé dans un bar à chats…

Où trouver un bar à chats ?

De Toulouse à Lille, en passant par Paris, ce ne sont pas les bonnes adresses qui manquent…. Autant dire que vous avez l’embarras du choix !

Ces bars sont plus que des lieux pour évacuer le stress… Très souvent, les bienfaits de la ronronthérapie s’associent à des noms originaux et des concepts décalés. Un tour dans l’un de ces neko cafés est bien plus que l’occasion de déguster des pâtisseries en bonne compagnie… C’est une expérience à part entière qui ne peut être comprise que lorsqu’elle est vécue.

Le Charabica à Grenoble (38000)

Le Charabica n’est pas un bar à chats comme les autres… Localisé à Grenoble, il se targue d’être le premier neko café à avoir permis l’adoption de ses pensionnaires en France. Au Charabica, vous aurez la possibilité de rencontrer votre futur compagnon de vie. En l’espace de 4 ans, 70 félins issus d’associations ont pu trouver un foyer grâce au Charabica. N’est-ce pas merveilleux ?

Pour en savoir plus : visitez le Charabica

Le GentleCat à Lyon (69000)

Au GentleCat, l’originalité et le respect sont de mise. Les neuf chats qui y ont établi domicile sont traités avec le plus grand soin. Pas d’enfants de moins de 12 ans à proximité, croquettes bio premium, suivi vétérinaire… rien ne leur est refusé.

Mais ce qui distingue vraiment ce neko café des autres bars à chat de Lyon, c’est son escape game. Imaginez un instant… Une fois la nuit tombée, vous vous infiltrez dans le GentleCat. Votre projet : dérober tous les sachets de la marque de thé créée par l’établissement. Seulement voilà, vous n’aviez pas prévu qu’une horde féroce de chats défendrait ce nectar becs et ongles… Impossible de revenir sur vos pas. Vous devez trouver un moyen de sortir de cet enfer et vite…

Pour en savoir plus : visitez le Gentle Cat

La Maison des Chats à Montpellier (34000)

Dans cette résidence chaleureuse aux tons pastels, Opale, Mozart, Opium, Ocarina et Velvet savourent la buena vida. Sous ces noms empreints d’onirisme, se cachent 5 chats taquins et charmeurs. Leur devise : profiter de l’instant présent.

Entre boissons gourmandes et pâtisseries aguichantes, ils reçoivent leurs convives au 4 rue de la Carbonnerie 34000 Montpellier, de Mercredi à Dimanche. Dans ce lieu féerique, une seule règle prévaut : tous les invités doivent être acceptés par les chats… Il est important de noter que les enfants de -12 ans ne sont pas autorisés, afin de préserver le bien-être des chats.

Pour en savoir plus : visitez La Maison des Chats

Ronron et Gourmandises à Orthez (64300)

Chez Ronron et gourmandises, quiches, chats et bijoux de créateurs se disputent la vedette. Une fois passé les portes de ce bar à chat d’Orthez, le visiteur est en proie à un dilemme cornélien. Époustouflé par tant de beauté, il ne sait où poser son regard…

Sur le Maine Coon aux allures de roi qui l’épie du haut de son perchoir ? Sur les ornements et la décoration aux mille couleurs qui réchauffent la pièce ? Ou alors, doit-il céder aux avances de ces mets appétissants ?

Pour en savoir plus : visitez le Ronron et gourmandises

Votre bar à chats n’est pas dans la liste ? Contactez-nous pour l’ajouter !

Partagez l'article avec vos amis ! 🐈❤️

Rechercher

Catégories

Soyez les premiers à lire nos articles ! 🐱

Donnez-nous votre avis sur cet article !

Laissez un commentaire