Pourquoi mon chat me lèche ? Que cela signifie-t-il ?

2 octobre 2019 -

mon chat me lèche

Beaucoup moins expressifs que les chiens, les chats vont davantage vous exprimer leur affection et leur contrariété de manière plus subtile. Pour développer une belle entente et une belle complicité avec votre animal favori, il est important de reconnaître les signes d’attachement de ce dernier, mais aussi ses craintes et ses moments de gêne. Par exemple, lorsqu’un chat vous lèche, c’est souvent un signe d’affection, mais cela peut aussi avoir une autre signification. Comment comprendre cette attitude parfois ambivalente dans la relation entre le chat et son maître ? Et surtout, « pourquoi mon chat me lèche-t-il » ? Voici quelques éléments de réponse.

Pourquoi mon chat me lèche ?

Un chaton ou chat adulte qui vous lèche peut le faire pour de nombreuses raisons, toutes différentes. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une marque d’affection de votre compagnon à quatre pattes – comment décoder le léchage du chat ?

Une attitude sociale apprise dès le plus jeune âge

Le mode de communication des chats, entre eux, est principalement basé sur le contact et non sur le miaulement (qui est, lui, principalement réservé aux humains). Bien que votre félin sache très bien s’exprimer par quelques vocalises, il a un penchant particulier pour les attitudes tactiles.

Par exemple, après la période de gestation du chat, la mère va principalement exprimer son affection à ses chatons par le léchage. C’est en les toilettant qu’elle leur apprend la propreté, mais c’est aussi en les léchant qu’elle leur montre son amour et les valorise lorsque leurs comportements sont positifs. Ainsi, le chaton apprendra rapidement que le léchage est une marque d’affection qu’il peut donner et recevoir pour montrer son estime envers ses semblables, et plus tard, envers vous.

Les significations du mordillement

Le mordillement, quant à lui, a plusieurs significations. Par exemple, le fait de mordiller est une attitude qui fait partie intégrante de la toilette. En effet, combinée au léchage, cette action de mordillement permet à l’animal de se laver plus efficacement (tant que les mordillements sont doux et légers). Cependant, lorsqu’une chatte mord fortement ses petits, elle cherchera à les punir suite à une attitude sociale inadaptée de leur part.

Le chaton apprendra alors très tôt que, pour poser ses limites, il devra lui aussi mordre avec plus d’insistance. Des caresses trop appuyées de la part de son maître, ou une présence trop envahissante pourront être punies par une morsure plus marquée que d’habitude, signe d’opposition de votre félin.

Mon chat me lèche et me mord

Tout comme sa mère le faisait sur lui, le chat a tendance à réitérer le léchage sur son maître lorsqu’il y est particulièrement attaché. Il s’agit alors d’une marque d’affection importante.

De même, des petits mordillements pourront accompagner l’action du léchage, répétant ainsi ce dont il a hérité de maman chat lorsqu’il était encore un bébé. Chers propriétaires de félins, vous n’échapperez donc pas à cette règle.

Outre sa démonstration d’affection envers vous, votre animal de compagnie peut aussi vous lécher et/ou vous mordiller les doigts par gourmandise, si vous venez, par exemple, de toucher un aliment appétissant (viande, yogourt, crème…). Pensez, à ce sujet, à lui offrir de temps en temps des friandises adaptées aux félins, cela favorisera son bien-être au quotidien.

Il faut toutefois faire attention à l’intensité du mordillement. Si le chat commence à vous mordre plus sérieusement, c’est qu’il est agacé, soit par une attitude de son maître, soit par d’autres facteurs extérieurs . Il est alors préférable de cesser l’activité, si telle est le cas, et d’agir en conséquence. Découvrez les bons réflexes si votre chat vous mord ici.

Mon chat me lèche les cheveux

Nos cheveux restent un mystère pour nos amis les félins. A la fois fins et souples, ils ne représentent pas une matière connue des chats. Ils ont donc fréquemment tendance à vouloir jouer avec et à les nettoyer, surtout lorsque l’on est allongé dans son lit ou son canapé.

Tant que le chat ne mord pas ou ne griffe pas, il ne faut pas y voir, là, une attitude agressive. Il cherche, via cette attitude, à vous introduire dans sa pratique de la toilette et c’est un signe véritable d’affection.

De plus, les cheveux peuvent avoir des odeurs particulières, qui attirent votre animal, curieux. Ce mélange de senteurs va l’intriguer et l’inciter à venir vous faire la toilette en vous léchant. Vous remarquerez, peut-être également, que ses toilettes sur votre cuir chevelu s’intensifient après votre shampoing habituel, comme s’il souhaitait retrouver l’odeur habituelle de son maître.

D’une manière générale, comme nous l’avons évoqué un peu plus haut dans cet article, si votre chat vous lèche les cheveux, eh bien, c’est une grande marque d’affection envers vous. Vous faites partie de sa famille !! C’est un signe positif qu’il vous renvoie, un signe qu’il est heureux !

Mon chat me mordille : que faire ?

Si le mordillement fait partie intégrante du processus de toilette du chat envers son maître, il ne pourra pas comprendre que vous le réprimandiez pour ça. En effet, il s’agit pour lui d’une attitude d’affection. Si le maître le punit, il ne saura quelle interprétation donner à ce geste.

Il pourra alors perdre ses repères et mélanger affection et agressivité sur le long terme. Il convient donc de bien distinguer un mordillement de toilettage et une morsure d’agressivité ou d’agacement.

Lorsqu’un chat mordille trop fort ou que sa toilette vire, pour vous, à l’agacement, eh bien, telle que le faisait sa mère avec lui, vous pourrez, à votre tour, le réprimander pour qu’il comprenne les limites à ne pas dépasser.

Dans ce cas précis, et pour éviter de rentrer dans une relation conflictuelle avec votre chat, le mieux est de faire cesser la toilette sur le champ, en exprimant votre mécontentement par un « Non! » ou « Stop! » ferme. Réprimander son chat avec intelligence est la clé d’une bonne entente sur le long terme.

Quand la toilette est trop fréquente

Un chat passe beaucoup de temps à se nettoyer chaque jour, d’où sa réputation d’animal très propre. Il peut également être un peu envahissant avec la toilette de son maître mais elle ne doit pas devenir trop excessive.

Un chat qui manifeste à son maître sa marque d’affection uniquement par le biais de la toilette, en le léchant de manière compulsive et très (trop) fréquente peut cacher une forme d’anxiété, qui n’est pas à négliger. S’il vous démontre également son affection en se frottant à vous, en montant sur vos genoux, en réclamant des câlins ou à travers des jeux, le maître n’a aucune inquiétude à se faire.

Une toilette bien trop fréquente devra toutefois vous amener à en parler à votre vétérinaire afin de prendre conseil sur cette attitude et pour vous assurer que votre animal ne présente aucun trouble du comportement, tel que le léchage compulsif que nous avons évoqué plus haut.

Egalement, si votre chat a tendance à montrer des signes de stress extrême, il pourra vous être recommandé de calmer votre animal de compagnie grâce aux phéromones calmantes pour chat (Feliway).

Enfin, rappelons que dans certains cas, le léchage chez le chat peut-être une forme de grattage (grâce à sa langue râpeuse). S’il est trop intensif, il peut être le signe de démangeaisons (notamment liées aux puces).

La toilette : partie intégrante de la communication entre félins

Comme déjà expliqué plus haut, la toilette fait partie intégrante de l’éducation des chatons. C’est grâce à la toilette que la chatte va apprendre à ses chatons à bien se comporter socialement, et ce, jusqu’à leur 2 mois. Entre 2 à 3 mois de vie, elle va intégrer d’autres moyens d’éducation, notamment à travers le jeu, essentiel à sa croissance, à ses réflexes et au renforcement de son corps.

C’est aussi en léchant ses frères et sœurs que la mère va lui apprendre à vivre en communauté. En effet, bien que de réputation très indépendante, la race des félins est souvent amenée à vivre en communauté, idéalement en petits groupes, où chacun respecte la place de l’autre.

Le léchage représente ainsi une attitude sociale très marquée entre félins. Elle permet tout d’abord de créer du lien et de montrer son attachement à ses congénères. Elle est aussi un outil de domination puissant et très efficace. En effet, le léchage est très utilisé lorsqu’un chat, par exemple, souhaite marquer son autorité sur son congénère ou lorsqu’une mère souhaite signifier à ses petits que cela suffit.

Ce léchage, dans ce cas précis, sera particulièrement marqué et plutôt très insistant. C’est une manière de transmettre leur odeur sur leur « opposant » en marquant leur territoire, et, également, pour la maman de bien éduquer ses petits en posant les limites.

Lorsque les chats se toilettent mutuellement, vous constaterez que cela crée, parfois, quelques disputes, surtout lorsque le chat léché ne souhaite pas être dominé. Entre deux chats du même foyer, il convient alors de les laisser faire tant que le conflit reste maîtrisé et sans danger pour les félins.

Lorsqu’un nouveau chaton arrive dans le foyer, il arrive très fréquemment qu’il soit materné par le plus ancien et cela se manifeste par des léchages. C’est une manière pour ce dernier d’imposer son autorité face au nouvel arrivant. Il s’agit, à la fois, d’un accueil amical et d’un comportement subtil qui font partie intégrante du lange des félins. Eux seuls comprennent !!

Les bienfaits de la toilette du chat sur l’humain

Lorsque votre chat vous fait la toilette, elle n’a pas pour but de vous nettoyer, vous l’aurez compris, mais belle et bien pour créer un lien d’affection fort entre vous et une complicité sans faille. Ce sont des signes puissants de son affection envers son maître et ce lien intime vous apportera un bien-être quotidien, dans l’amour et la joie.

Certaines études ont été réalisées sur les bienfaits jusqu’alors insoupçonnés, que procurait le ronronnement accompagnant souvent la toilette ou les caresses et il a été prouvé que cela avait une incidence majeure sur votre santé.

En effet, ces petites vibrations faciliteraient la cohérence cardiaque et la détente chez l’humain. Il semblerait, également, que ces ronronnements atténueraient certaines douleurs dorsales ainsi que les problèmes articulaires et osseux. De plus, l’échange d’affection lors de ce moment privilégié a un effet très relaxant et réconfortant sur l’homme.

Une forme d’affection envers vous

Le chat, nous le savons, est beaucoup moins expressif que le chien. Il va donc utiliser d’autres moyens, plus subtils, pour marquer son affection envers son maître et la toilette en fait partie.

Favoriser cette échange, c’est donc créer un lien fort et rassurant, une relation vraie, tant pour l’animal que pour son maître qui, parfois, se pose bien des questions sur l’amour que lui porte son chat, ou plus généralement, sur son bonheur.

En résumé, vous n’avez pas à vous inquiéter des léchages fréquents de votre animal envers vous ou envers son ou ses congénères. C’est un des moyens, pour lui, de communiquer et cette attitude est tout à fait normale, habituelle et plutôt positive lorsque cela se passe dans le calme et la tendresse.

Continuez à renforcer ces liens précieux avec votre animal de compagnie et restez attentif à son comportement. En effet, plus vous l’observerez quotidiennement, plus vous en apprendrez sur lui et sur son mode de vie et plus votre relation s’en trouvera enrichie.

Catégories 🐈

Suivez-nous ! 😻

Soyez les premiers à lire nos articles !

À propos 💬

Vous souhaitez en savoir plus sur Le Monde des Chats et son projet ?

Découvrir

Rechercher 🔎

À lire absolument... 📢