Chat qui mord ou mordille : pourquoi mon chat me mord ?

24 septembre 2019 -

Partagez l'article avec vos amis ! 🐈❤️

Que se passe t-il ? Votre chat auparavant si adorable s’est transformé en véritable fauve ! Morsures, mordillements… C’est votre corps tout entier qu’il lacère avec ses canines. Vos mains sont marquées et mentalement, vous êtes épuisé. Chaque rencontre avec votre matou est source de stress et de douleurs… Vous n’avez pas à accepter cette situation sans broncher ! En identifiant les sources du problème, vous serez en mesure de réagir promptement face à un chat qui mord.

Pourquoi mon chat me mord t’il ?

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent pousser votre félin à s’en prendre à vous. Découvrons ensemble les situations principales où les morsures peuvent survenir et pourquoi.

1) Un manque d’éducation par la mère

Tout petit, un chaton découvre le monde au-travers des jeux impliquant ses griffes et ses dents. Quand sa curiosité est titillée, le chaton mord pour maîtriser l’objet et le goûter. Ce comportement est tout à fait naturel et témoigne de sa vivacité d’esprit.

Forte de son expérience, sa mère passera les trois premiers mois de sa vie à lui enseigner à contrôler sa morsure. Un chat qui mord a très souvent été séparé trop tôt de sa maman. Il se retrouve donc dénué de ce contrôle et c’est pourquoi votre bras se retrouve orné d’une splendide morsure de chat.

Pour éviter cette situation déplaisante, la solution la plus simple reste de prendre votre mal en patience et de patienter au moins 3 mois complets avant d’adopter un chaton.

2) L’inculcation de mauvaises habitudes

Gardez à l’esprit qu’un chaton mal éduqué deviendra potentiellement un chat agressif. Dès son arrivée dans votre foyer, il est primordial que votre chaton soit tenu de respecter des règles équitables mais fermes.

Ne vous servez jamais, ô grand jamais, de vos doigts comme jouets. Si vous le taquinez, utilisez une peluche ou une canne à pêche. Pour éviter de cohabiter avec un chat qui mordille, il faut que votre éducation soit cohérente dès le début.

Vous ne pouvez décemment pas vous servir de vos doigts comme appâts et ensuite, vous plaindre de les voir se recouvrir de morsure de chat. Tout-petit, vous lui avez appris que vos doigts ne sont rien de plus que des objets de distraction. Comment voulez-vous qu’il les considère autrement ?

3) Un sentiment de solitude

Contrairement à la majorité de leurs congénères, beaucoup de chats ne supportent pas les longues périodes d’isolement. Pire encore s’ils n’ont pas grand-chose à faire durant cette période.

À votre retour, votre chat est d’excellente humeur : il pourra enfin se débarrasser de son trop plein d’énergie. Sans perdre une seconde, il se jette sur vous et mordille votre chair avec excitation. Un chat qui mord n’est pas forcément synonyme d’agressivité. Il se peut qu’il soit juste en manque de distractions…

4) Chat qui mordille (sans faire mal) = trop-plein d’amour

Un chat qui vous mordille pendant une séance de câlins avec délicatesse et sans vous faire mal exprime souvent son bien-être et son amour pour vous. En effet, votre chat tente probablement de vous montrer toute son affection par ce biais et il s’agit alors d’un signe de complicité avec votre compagnon à quatre pattes.

5) Une mauvaise communication

Par moments, vous avez de la peine à comprendre votre chat. De lui-même, il est venu se poser sur vos genoux et s’est blotti contre vous. En maître aimant, vous avez commencé à le caresser délicatement. Un chat qui ronronne est un animal heureux, pensez-vous… Sauf que, sans raisons apparentes, votre minou s’est retourné et vous a mordu.

On parle du « syndrome du chat caressé-mordeur ».

Un chat agressif est souvent un mécanisme d’auto-défense. À la base, votre félin appréciait les caresses et profitait de chaque instant en votre compagnie. À un moment donné, repu de vos mamours, il n’en a plus voulu. Il vous a envoyé des signes que vous n’avez pas pu décryptés. Les câlins ont perduré et la morsure de chat a été utilisé en dernier recours.

Ce cas de figure est l’un des plus faciles à éviter. Il vous suffit d’être vigilant et de cesser toute embrassade dès que vous percevez l’un de ces signes :

  • Ses oreilles sont rabattues en arrière.
  • Un chat qui ronronne cesse de le faire.
  • Sa queue fouette l’air avec vigueur.
  • Ses pupilles se dilatent ou se rétractent.
  • Son excitation laisse place à des bâillements, des grattages et à des léchouilles.
  • Sa langue passe sur sa truffe de façon saccadée.
  • Il frisonne et se met à trembloter.
  • Il vous lèche doucement la main.
  • Avec une patte, il rembarre votre main.

Un chat qui mordille au cours d’une caresse est un animal qui a envoyé tous ses signaux sans succès. Son espace personnel est envahi… Malgré ses nombreuses mises en garde, l’intrus (vous) ne recule pas. Dépité, désespéré, acculé, il sort les griffes.

Si vous repérez l’un de ces signaux, une seule chose à faire : arrêtez immédiatement les caresses !

6) Une peur oppressante

Mais qui est donc ce chat inconnu qui se tient derrière votre fenêtre ? Pourquoi son panier n’est plus à sa place ? Quel est donc ce nouvel objet ?

Les chats ont leurs petites habitudes et tout changement dans leur environnement les interroge… et leur fait peur. Dominé par ses émotions, un chat qui mordille ne se rend même pas compte qu’il vous fait mal. Son seul objectif est de se défendre contre ce qu’il pressent être une menace. Et tant pis si votre chair en paie le prix.

7) Une mauvaise alimentation

Tout comme chez les êtres humains, une nourriture trop peu servie ou de mauvaise qualité peut affecter le mental d’un chat. Il en résulte un comportement agressif qui se traduit par des morsures à répétition. Au lieu de 2 repas par jour, laissez des croquettes à disposition de votre animal ou utilisez un distributeur automatique. Les félins sont des petits grignoteurs qui ont besoin de nombreux repas dans la journée !

8) Des troubles de comportement

Après un traumatisme ou un événement marquant, votre chat peut radicalement changer d’attitude et devenir violent. Un chat qui mordille peut adopter un tel comportement à la suite d’un choc psychologique.

Que faire face à un chat qui mord ?

Mon chat mord suite à la survenue d’un incident

En cas de stress mineur comme un déménagement, tentez d’apaiser votre chat en lui fournissant un espace confortable, calme, avec des accessoires qu’il connait (arbre à chat, panier pour chat, jouets…). Si celui-ci ne se calme pas vous pouvez recourir au phéromones artificielles apaisantes comme Féliway pour calmer votre chat. Si et seulement si les résultats escomptés ne suivent pas, allez consulter un vétérinaire.

Si les morsures de chat sont devenues répétitives, il est crucial de consulter un spécialiste. Il se peut que votre chat soit victime d’un trouble comportemental ou en proie à une intense douleur. Dans ce cas, un vétérinaire pourra lui apporter tout l’aide et le soutien dont il a besoin. Un comportementaliste félin pourra également vous aider à adopter les bons réflexes avec votre animal.

Mon chat me mord lorsqu’il s’ennuie

Pour canaliser le trop plein d’énergie de votre chat, il n’y a pas 36 solutions : achetez lui des jouets pour qu’il puisse se défouler. Non seulement il cessera de s’en prendre à votre chair mais en outre, il gagnera en tonicité.

Mon chat me mord pendant les jeux

En cas de morsures au cours d’une séance de jeux, dites « stop » ou « non » et cessez immédiatement de vous amuser avec lui. Votre chaton n’en restera pas là… Il essaiera de reprendre les amusements mais restez ferme. Protégez-vous des morsures avec une couverture et ne lui accordez plus votre attention.

Les chats ne sont pas aussi faciles à dresser que les chiens, mais avec de la volonté, il est possible de leur inculquer des règles de vie en société. Ne cédez pas : un chat qui mord est un chat interdit de jeux.

Mon chat me mord quand je le caresse

Vous rappelez-vous des signes précurseurs du syndrome chat caressé-mordeur ? Si la réponse est non, n’hésitez pas à relire cette section de l’article. Dès que vous reconnaissez l’une de ses manifestations, cessez toute interaction avec votre chat. Il s’éloignera de vous et reviendra une fois calmé.

Comment éviter que mon chat ne me morde ?

Une morsure de chat peut ne pas être douloureuse mais elle n’en reste pas moins désagréable. Ne vous laissez pas faire. Ce n’est pas parce que votre chaton est encore tout-petit qu’il ne peut pas apprendre. Comme dit plus haut, s’il en vient à vous mordre pendant les jeux, dites stop et arrêtez immédiatement d’interagir avec lui.

Adopter cette habitude vous évitera bien des désagréments. N’attendez pas qu’il soit adulte pour réagir. Dès le premier jour, instaurez des bases saines. En plus des directives à suivre avec un chaton, il convient de ne pas caresser votre chat n’importe où. Certaines zones sont plus sensibles que d’autres et toutes interactions avec ces régions sont perçues comme handicapantes.

Lorsque vous caressez votre chat, privilégiez les zones telles que la tête et la région située au-dessus de la queue. Les pattes et la queue sont à éviter à car vous entravez ainsi ses mouvements et cela ne peut que déplaire à votre animal, surtout si celui-ci est indépendant.

Désormais, vous savez quoi faire si votre chat mord ou mordille. Dans quels cas de figures vous êtes-vous reconnu ?

Partagez l'article avec vos amis ! 🐈❤️

Rechercher

Catégories

Soyez les premiers à lire nos articles ! 🐱

Donnez-nous votre avis sur cet article !

Laissez un commentaire