Menu
Profile-de-Chat-5

Comment voyager avec un chat ?

30 mars 2019 -

Les vacances approchent et vous avez décidé que votre boule de poils allait vous accompagner. Cela peut paraître simple pour beaucoup d’entre vous, mais un certain nombre de précautions doivent être prises. Évitons que ce moment inoubliable ne se transforme en cauchemar et ne soit la cause de stress ; pour votre animal et pour vous !! Une grande question se pose donc : comment voyager avec un chat ?

Tout d’abord, il est bon de rappeler que la majorité des « chatounets » n’aiment pas voyager, ils préfèrent la sécurité de leur territoire, avec ses routines habituelles et ses repères olfactifs. Nous vous recommandons vraiment de préparer à l’avance le voyage de votre petit compagnon ! Que ce déplacement soit le plus agréable possible pour lui !

Voyager avec un chat – Le matériel & accessoires :

Pour voyager avec un chat, vous devez avoir un sac ou une caisse de transport adapté à la taille de votre chat, ni trop petite, ni trop grande (les chats n’aiment pas les grands espaces). Si celui-ci découvre son moyen de transport à la dernière minute, attendez-vous à une belle séance de rodéo pour l’installer à l’intérieur le jour du départ !! Prenez donc la précaution de laisser la caisse en évidence, plusieurs semaines à l’avance, avec, à l’intérieur, son doudou ou son jouet préféré, afin de lui permettre de s’y habituer doucement et d’y laisser son odeur. Vous pouvez aussi y mettre de petites friandises afin de l’inciter à y pénétrer naturellement. Cette précaution vous sera aussi utile pour le conduire chez le vétérinaire lors ses visites de contrôle et vaccins annuels. Toutes les astuces sont bonnes pour voyager avec un chat sans encombres.

Habituez aussi, tout petit, votre chat à la laisse ou mieux au harnais, si vous avez besoin de le sortir de sa caisse en cours de transport. Cette précaution peut vous vous éviter quelques désagréments.

Si votre animal est généralement très nerveux avant un voyage, votre vétérinaire peut vous prescrire un sédatif  léger. Vous pouvez utiliser un mélange d’huiles essentielles. Voici une recette fournie gracieusement par le docteur vétérinaire et phytothérapeute Céline Gastinel-Moussour (nous la remercions gentiment) :

Recette : Dans 100 ml d’alcool à 70°, faire couler une goutte d’huile essentielle de lavande, une goutte d’orange douce, 1 goutte d’huile essentielle de néroli. 10 minutes avant d’installer votre chat dans sa caisse de transport, vous devrez, à l’aide d’une compresse, en frotter les parois. Votre animal associera cette odeur au bien-être et sera rassuré.

Il existe aussi des sprays aux phéromones (Feliway , Felisept), des granulés homéopathiques, des fleurs de Bach pour chat, des compléments alimentaires à base d’acides aminés. Ils ont pour but de stimuler la production de sérotonine (l’hormone du bien-être).

Les formalités administratives :

Quel que soit le type de déplacement, votre chat devra être à minima tatoué avec ses vaccins à jour et vermifugé. Vous n’oublierez pas de prendre son carnet de santé.

A l’étranger la puce électronique est obligatoire ainsi que le passeport européen rempli par votre vétérinaire. Dans tous les cas, il est recommandé de contacter son Ambassade pour connaître les différentes réglementations en vigueur. Par exemple, au Royaume-Uni , Irlande, Suède….en plus des documents précités, des formalités sanitaires plus contraignantes sont demandées aux propriétaires d’animaux de compagnie.

En voiture :

Il est bien entendu que vous ne pouvez, sans danger, laisser votre chat se promener librement dans l’habitacle. Il vous faudra régler la température ambiante pour qu’il n’ait ni trop chaud, ni trop froid. Attention aux rayons du soleil qui pourraient se poser sur la caisse, les chats sont très sensibles aux coups de chaud.

Si le trajet est long, faites régulièrement des pauses (toutes les 2 ou 3 heures) pour lui permettre de faire ses besoins, de boire et, éventuellement, de manger quelques croquettes. C’est là que la laisse est utile :  si votre petit amour profite d’une pause pour essayer de s’échapper, vous me remercierez !!

Un petit conseil : éviter de mettre la musique trop forte dans la voiture, cela pourrait l’effrayer. On a remarqué que la musique classique douce, la country, les airs populaires anciens calmaient les petits félins. Ce n’est peut-être pas votre playlist préférée, mais, pour son confort, vous pouvez peut-être faire un petit effort cette fois, non ?

En train :

Votre boule de poils peut voyager avec vous si elle est dans un sac ou dans un panier fermé d’une dimension maximale de 45 x 30 x 25 cm. Le voyage peut être gratuit ou payant suivant les trains ; pensez à poser la question avant de prendre votre billet. Un chat est capable de se retenir longtemps pour ses besoins mais comme il n’est pas facile d’avoir avec soi un bac à litière , il existe des alèses absorbantes aussi appelées tapis de propreté, que vous pouvez installer dans sa caisse. En cas de besoins, cela sera facile à jeter et surtout plus agréable pour votre matou, pour vous et…..pour tout le wagon !!

En avion :

En plus des documents obligatoires cités au début de cet article, vous devrez remplir un document spécifique fourni à l’aéroport et confirmer à votre compagnie aérienne la présence de votre chat au moins 72 heures à l’avance.

En cabine :

Certaines compagnies n’acceptent pas de chats en cabine. Air France refuse ceux de plus de 4 kilos, d’autres limitent le nombre d’animaux admis à bord. Si votre animal est accepté, il pourra voyager dans un sac de transport.

Prévoyez toujours sa laisse ou son harnais. En effet, lors d’un contrôle, on peut vous demander de sortir votre chat de sa caisse et je vous laisse imaginer les conséquences si celui-ci s’échappe. En plus du risque de se blesser, il peut causer des dégâts et  même retarder temporairement un vol.

En soute :

La cage de transport doit être solide, ni trop petite ni trop grande, pour éviter que votre chat ne soit blessé lors de la manutention.

A l’intérieur de la cage, il est recommandé de coller une étiquette avec le nom du chat, son numéro de puce électronique, votre nom et numéro de téléphone, votre destination de départ et d’arrivée. Disposez aussi une petite couverture dans sa caisse si les soutes de votre avion ne sont pas climatisées. En effet, la température peut parfois descendre jusqu’à 5 degrés. Dans les autres avions, le commandant de bord avisé qu’un animal de compagnie est à bord, règle généralement la température autour de 20 degrés.

Vous voilà enfin arrivé sans encombres sur votre lieu de villégiature. Vous pouvez laisser votre boule de poils au calme pour qu’elle puisse récupérer de ses émotions et qu’elle prenne la mesure de son nouvel environnement de vacances.

Vous êtes prêts à voyager avec votre chat… Bonnes vacances !!

Vous avez aimé notre article ? Pensez à le partager autour de vous ! Miaou 🐱

Rechercher

Catégories

Soutenez-nous ❤️

Si notre contenu vous plaît, soutenez-nous et rejoignez notre communauté !

Soyez les premiers à lire nos articles ! 🐱

Donnez-nous votre avis sur cet article !

Laissez un commentaire