Est-ce qu’un chat qui vomit est malade ? Que faire si mon chat vomit ?

25 octobre 2019 -

Trouvez une assurance chat à petit prix...

Pour garder votre chat en bonne santé toute l'année, sans vous ruiner !

chat qui vomit

Le vomissement chez les félins est un phénomène relativement fréquent. En effet, il n’est pas rare de voir son chat vomir ses croquettes. Toutefois, si cela devient trop fréquent, il est important de s’en soucier et de ne pas prendre cela à la légère car, dans certains cas, la santé de votre petit compagnon peut être en jeu.

En effet, les vomissements du chat sont parfois les symptômes d’une affection à traiter, allant d’une simple allergie alimentaire à des cas plus graves de maladies. Savoir différencier les types de vomissements vous aidera à y voir plus clair et à apporter une aide précieuse à votre matou. Ainsi, il faut pouvoir faire la différence entre un chat qui vomit ses croquettes, une boule de poils, de la bile jaune (souvent associée à une mousse blanche) ou encore du sang.

Chat qui vomit : quelles en sont les causes ?

Les causes de vomissements chez le chat étant nombreuses, nous avons listé, ci-dessous, les principales raisons :

1. Des boules de poils

C’est la première cause de vomissements chez le chat. Alors que votre animal fait sa toilette, il avale, en même temps, les poils morts de son pelage. Lorsque ces derniers se retrouvent en trop grande quantité dans l’estomac, il les recrache. Cela est tout à fait normal. Mais attention, dans le cas où ces boules de poils ne seraient pas régurgitées, elles pourraient provoquer des occlusions intestinales.

2. Une trop grosse portion de nourriture

Si votre chat est glouton, qu’il se jette sur la nourriture comme s’il n’avait pas mangé depuis plusieurs jours et s’il mange trop d’un coup, et trop vite, cela peut entraîner des vomissements, qui souvent surviennent peu de temps après le repas. Ce n’est ni plus ni moins qu’une indigestion. Si cela arrive fréquemment, nous vous conseillons de réduire les quantités et de lui donner plusieurs petits repas dans la journée. Vous pouvez aussi choisir une gamelle anti-glouton qui l’aidera à réguler ses repas et à manger à un rythme plus lent.

3. Un changement d’alimentation

En tant qu’humain, si votre alimentation change radicalement du jour au lendemain, vous risquez d’avoir de sérieux problèmes digestifs. En changeant de marque de croquettes brutalement, sans transition, cela aura le même impact sur votre chat. Son système digestif ne va pas apprécié et cela peut se traduire, là encore, par de fréquents vomissements, entre autres choses. Le conseil que nous vous donnons est de changer ses croquettes progressivement, en introduisant la nouvelle marque petit peu par petit peu, mélangée à l’ancienne. Ainsi, son organisme aura le temps de s’adapter à ces changements.

4. Une intoxication alimentaire

Des aliments périmés auront sur votre chat les mêmes effets que sur vous. Viande avariée, croquettes périmées, pâtée dépassée, etc.. Tout ce qui est ingéré par votre animal doit être surveillé avec attention, le chat est un animal sensible. Si, malgré tout, un incident de ce type devait survenir, le système digestif de votre félin chercherait par tous les moyens à expulser la nourriture toxique, provoquant ainsi des vomissements. Il est donc conseillé de vérifier les dates de péremption des aliments et de les conserver correctement, notamment dans des boites à croquettes pour chat adaptées.

5. Des intolérances et allergies

Le chat peut lui aussi avoir des allergies et des intolérances à certains aliments. Un chat qui vomit ses croquettes peut tout simplement être allergique à un ingrédient ou à une substance présente dans ces dernières.

Par exemple, l’intolérance au lactose est très fréquente chez les animaux. Ils ne le digèrent pas. Si votre chat vomit régulièrement après ses repas, vérifiez que ses croquettes ne contiennent pas de lactose. Nous vous rappelons, à ce sujet, qu’il est fortement déconseillé de donner du lait de vache à son chat. Cette nourriture est néfaste à sa santé. Il existe d’autres gourmandises adaptées au transit de votre animal.

6. Des infections gastro-intestinales

Des virus peuvent être responsables de gastro-entérite et ainsi entraîner des vomissements. Les champignons et les parasites peuvent également causer des troubles digestifs à vos félins, notamment les vers intestinaux. Pensez à vermifuger vos animaux régulièrement pour leur éviter ces problèmes au quotidien.

7. Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI)

Les MICI ou maladies inflammatoires chroniques de l’intestin regroupent différentes affections de l’appareil digestif du chat. En plus des vomissements, d’autres symptômes peuvent apparaître tels que des diarrhées chroniques et une perte d’appétit. Un diagnostic réalisé par biopsie permet d’établir un bilan complet de la situation, et le passage à une alimentation hypoallergénique est souvent une étape clé du traitement.

8. Une tumeur

Dans certains cas extrêmes et malheureusement graves, une tumeur peut être responsable du vomissement du chat. Ces problèmes de santé ne sont pas les plus fréquents, mais, si vous avez déjà écarté les pistes évoquées précédemment, il est fortement conseillé de consulter un vétérinaire afin qu’il pose un diagnostic approprié.

9. Un corps étranger

Les vomissements chez le chat peuvent parfois provenir d’un corps étranger bloqué dans l’œsophagoscope de votre animal. Ce phénomène survient généralement chez des chatons intrépides, pouvant avaler un bout de ficelle ou un bouton pendant le jeu. Si vous pensez que les vomissements de votre chat sont liés à cette situation, rendez-vous chez un vétérinaire rapidement afin qu’il puisse ausculter votre chat, et dans certains cas, l’opérer.

10. D’autres maladies

Il est délicat d’établir une liste exhaustive des raisons du vomissement chez votre animal de compagnie, mais sachez que le chat peut souffrir d’autres maladies telles que celles du pancréas, des reins ou encore de la thyroïde.

Vous l’aurez compris, les causes peuvent être multiples et l’on ne sait pas toujours quand prendre la mesure du problème. Dans quel cas faut-il faire appel à votre vétérinaire ? A quel moment ?

Bien souvent, ces maladies s’accompagnent d’autres symptômes qui peuvent vous alerter (augmentation ou diminution de son appétit, augmentation de la prise de boisson….). Nous avons listé, ci-dessous, les signes inquiétants de vomissements.

Chat qui vomit : les symptômes qui doivent vous inquiéter

Comme nous l’avons déjà évoqué plus haut, si votre chat vomit une boule de poils, les restes d’un rongeur, ou bien quelques brins d’herbe, cela est courant et n’a rien d’inquiétant.

De même, si ce dernier vomit de la bile jaune, cela peut être bénin et provenir simplement d’une mauvaise distribution des repas. Néanmoins, si d’autres symptômes s’ajoutent aux vomissements, il est temps d’appeler votre vétérinaire et, peut-être, de vous rendre à son cabinet.

Voici les comportements auxquels vous devez prêter attention lorsque votre chat vomit.

1. Refus de s’alimenter

Il peut s’agir d’un refus total de manger ou une perte d’appétit assez soudaine. De manière générale, un changement d’appétit chez votre félin doit attirer votre attention.

2. Le chat semble souffrir

Si votre félin miaule bruyamment lorsque vous le portez, que son ventre est tendu, qu’il s’isole ou émet des miaulements inhabituels, consultez un vétérinaire pour poser un diagnostic rapidement.

3. Perte de poids

Une perte de poids chez votre chat sans que vous ayez diminué ou changé son alimentation n’est pas anecdotique et doit immédiatement vous alerter. Les causes peuvent être multiples et, dans certains cas, graves.

4. Le chat s’abreuve plus que d’habitude

Votre félin doit s’abreuver régulièrement, mais à l’excès, il peut s’agir d’un problème de santé (comme l’hyperthyroïdie). Là aussi, observez-le attentivement.

5. Constipation

Il est facile de remarquer un épisode de constipation si votre chat a l’habitude de faire ses besoins dans une litière, qui étrangement, reste propre. A t’il une occlusion intestinale, par exemple ?

6. Du sang dans ses vomissements

Un chat qui vomit de la bile non pas jaune mais brune peut indiquer la présence de sang, provenant de l’estomac ou de l’œsophage.

7. De la fièvre

Un chat qui a de la fièvre sera souvent léthargique, peu réactif, et vous devriez remarquer son comportement inhabituel. Il est possible de prendre sa température à l’aide d’un thermomètre, ou de demander conseil à votre vétérinaire en cas de doute. À noter que la température d’un chat se situe entre 38° et 39°C.

8. Changement de couleur des gencives

Si les gencives de votre matou sont très pâles ou tirent vers le jaune, c’est aussi un signe alarmant qui doit attirer votre attention.

9. Votre chat tente de vomir sans y parvenir.

Peut-être que votre félin est en train de s’étouffer avec un aliment, souffre d’empoisonnement ou d’autres problèmes de santé. Agissez-vite, car la situation peut s’avérer très urgente.

Que faire si mon chat vomit ?

Dès lors que votre chat vomit, même si ce n’est que la première fois, restez vigilant. Observez bien votre animal afin de déterminer s’il présente d’autres symptômes tels que ceux listés précédemment.

S’il ne s’agit que d’un vomissement de croquettes (ou d’autres aliments) et que votre compagnon semble en bonne santé, retirez-lui son bol de nourriture quelques heures seulement afin de l’empêcher de continuer de manger. Proposez-lui de l’eau et, par la suite, des petites portions de nourriture. Évitez de lui donner des aliments trop gras qui sont par nature difficiles à digérer et aidez votre animal à reposer son estomac.

Un chat qui vomit 2 à 3 fois par mois n’a généralement rien d’inquiétant. Cependant, tout dépend de son état de santé général, des éventuels symptômes aggravants et de la fréquence des vomissements.

Quel solutions ou traitement pour un chat qui vomit ?

Le traitement est évidemment différent selon la cause les vomissements, mais voici quelques conseils efficaces pour améliorer le transit intestinal de votre chat.

1. Assurez-vous de la qualité des aliments

Vérifiez que vous donnez à votre compagnon une nourriture fraîche et de qualité. Pour cela, faites attention aux dates de péremption, ne laissez pas un sachet de pâté ouvert trop longtemps et gardez-le au frais dans votre réfrigérateur. Si vous avez un doute, jetez l’aliment suspicieux. Évitez de donner des aliments trop gras à votre animal, tel que des couennes de jambon, du lait, des restes de yaourts, etc. Comme évoqué précédemment, certains chats ne tolèrent absolument pas les produits laitiers.

2. Ne modifiez pas trop fréquemment ses repas

Évitez de changer brusquement l’alimentation de votre chat, car cela perturbe son transit et peut ainsi causer des maux de ventres ou vomissements. Si celui-ci est habitué à certaines croquettes / pâtées et que vous souhaitez lui proposer de nouveaux aliments, commencez par de petites doses et réalisez une transition lente, étalée sur 1 à 2 semaines.

3. Surveillez les intolérances de votre chat

En cas de gastrite ou d’intolérances alimentaires, il convient de proposer des repas qualitatifs à base d’ingrédients plus appréciés par votre animal. En effet, un chat qui vomit ses croquettes présente, peut-être, des allergies face à un ou plusieurs additifs présent dans le paquet de croquettes. C’est pourquoi nous vous conseillons de ne pas choisir les croquettes bas de gamme qui sont grasses, comprennent des additifs inutiles et sont constituées d’ingrédients douteux. Il en va de la santé, à long terme, de votre animal favori.

4. Faites attention aux boules de poils

Si les vomissement sont causés par des boules de poils, procurez-vous une brosse ou un peigne pour chat et occupez-vous régulièrement du pelage de votre animal afin de collecter le plus possible de poils morts. Ce sera autant de poils que votre félin n’avalera pas. Lui offrir de l’herbe à chat (pour faciliter la régurgitation) et une nourriture riche en fibres est nécessaire pour limiter la formation de boules de poils dans l’intestin.

5. Surveillez d’éventuelles allergies alimentaires

Dans le cas d’allergies alimentaires, il existe des aliments hypoallergéniques qui peuvent vous être recommandés par un professionnel. N’oubliez pas que votre vétérinaire sera le mieux placé pour vous conseiller sur l’état de santé de votre chat et sur les bons réflexes à avoir pour prendre soin de lui.

6. Préférez des petits repas fréquents

Les chats grignotent, souvent, en petites quantités, jusqu’à 10 repas par jour. Si votre animal est raisonnable et responsable, vous pouvez lui laisser une gamelle de nourriture pleine afin qu’il puisse venir régulièrement prendre ses rations. S’il est plutôt glouton ou si vous doutez de sa retenue, préférez un distributeur de croquettes automatiques, ou déposez vous-même les doses appropriées.

7. Vermifugez votre chat

Les vers peuvent causer de graves problèmes de santé à vos animaux de compagnie, et notamment des troubles digestifs. Même si votre chat vit en appartement et ne sort jamais à l’extérieur, il est susceptible d’être contaminé par des parasites. Lorsque vous rentrez chez vous, vous rapportez par exemple des œufs ou des larves sous vos chaussures. Il est donc important de vermifuger votre chat pour lui éviter des problèmes de santé. Demandez conseil à votre vétérinaire pour la fréquence de ce traitement.

8. Donnez à votre chat les soins dont il a besoin

Si votre matou souffre d’un problème de santé important, consultez immédiatement votre vétérinaire. Lui seul sera à même de prendre les bonnes décisions concernant la situation. Suivez avec sérieux les éventuels traitements et médicaments qu’il vous aura prescrit afin que l’état de santé de votre chat s’améliore rapidement.

Conclusion :

Tout est une question de bon sens et d’observation. En connaissant parfaitement votre animal, vous détecterez rapidement le moindre petit problème, une situation, un comportement inhabituel chez lui. En prenant soin de lui, quotidiennement, vous vous éviterez bien des désagréments et bien des surprises. Ces soins, vous l’aurez compris, passent par une alimentation de qualité, une grande attention à son égard, des caresses (en le caressant, vous pourriez détecter des tiques sous vos doigts), et beaucoup d’amour.

Catégories 🐈

Suivez-nous ! 😻

Soyez les premiers à lire nos articles !

À propos 💬

Vous souhaitez en savoir plus sur Le Monde des Chats et son projet ?

Découvrir

Rechercher 🔎

À lire absolument... 📢