Chartreux : un chat de race fidèle, intelligent et avec du caractère!

21 décembre 2019 -

Partagez l'article avec vos amis ! 🐈❤️

On dit de lui qu’il était le compagnon silencieux des moines chartreux du Moyen-Âge. Élégant et mystérieux, ce félin à la robe de fourrure grise et aux yeux d’or a toujours fait partie de la vie des Français. Son élégance, sa fidélité et sa discrétion ont tout pour séduire. Mais ne vous y trompez pas : sous ses airs de grosse peluche, il cache un sacré tempérament ! C’est d’ailleurs un chat de race Chartreux qui a inspiré à Colette son célèbre roman « La Chatte » , et lui a fait dire : « Le temps passé avec un chat n’est jamais perdu. »

Carte d’identité du Chartreux

Autre nom : chat des Chartreux
Poil : court
Taille : moyen à grand
Robe : bleu solide
Origine : France
Prix moyen : 400-1 400 €

Race ancienne. Très attaché à son maître. Affectueux mais réservé, décide du moment des câlins. Tolère bien la solitude. Apprécie un accès à l’extérieur. Fort caractère.

Origines de la race, entre légende et réalité

On dit que le Chartreux est une race de chat ancienne entourée de légendes… Voici les principales histoires autour de l’origine de ce félin.

Une race très ancienne

Le Chartreux est l’une des plus anciennes races de chats. Il s’agit d’une race dite « naturelle », ce qui signifie qu’elle est le résultat d’une sélection naturelle non influencée par l’action humaine.

Son origine est controversée. Elle est probablement apparue dans la région de l’actuelle Syrie, ou des montagnes de Turquie et d’Iran. Le Chartreux était bien adapté au climat rude de ces contrées en raison de son épaisse fourrure laineuse. À l’époque des Croisades, un commerce maritime se mit en place entre le Proche-Orient et la France. C’est sans doute de cette façon que la race arriva en France. La fourrure du Chartreux, particulièrement dense, d’une agréable douceur et d’un beau gris uni, y était très recherchée. La présence du Chartreux en France date donc du Moyen-Âge.

Au XVIe siècle, Joachim du Bellay décrivit un chat bleu dans l’un de ses poèmes. Plus tard, on trouve des mentions de la fourrure de chat « Chartreux » dans des écrits datant du XVIIIe siècle. Ces chats étaient alors élevés pour leur fourrure utilisée dans l’habillement. La viande de chat était également consommée à l’époque. Le nom de la race provient sans doute d’une comparaison avec une laine espagnole de grande qualité, qui était appelée « pile des Chartreux ».

Au début du XVIIIe siècle, le naturaliste suédois Carl von Linné établit la première classification scientifique des espèces. Il y décrivait quatre races de chats, dont une constituée de chats bleus qu’il nomma « Catus coeruleu ». La race fut ensuite décrite avec précision en 1753 dans la Grande Encyclopédie, puis dans l’Histoire naturelle de Buffon.

Développement de la race en France

La race connut une belle popularité tout au long du XVIIIe et du XIXe siècle. Au début du XXe siècle, des croisements furent réalisés entre des Chartreux et des Persans, mettant en péril la race. Mais, sur l’île bretonne de Belle-Île-en-Mer, une colonie de Chartreux à demi-sauvages prospérait. Ces chats isolés sur une île avaient conservé les propriétés originelles de la race.

Au début des années 1930, les sœurs Christine et Suzanne Léger lancèrent un programme d’élevage de ces chats. En 1931, elles présentèrent un Chartreux pour la première fois lors d’une exposition féline. Il s’agissait d’une femelle nommée « Mignonne de Guerveur ». C’est également sous leur influence que le standard de la race fut créé en 1939.

La race faillit à nouveau s’éteindre dans les années 1960-70, suite à des croisements trop fréquents avec le British Shorthair bleu. En 1970, la Fédération internationale féline décida même de considérer le Chartreux et le British Shorthair comme une seule et même race. Quelques éleveurs français, emmenés par M. Simonnet, combattirent cette décision et parvinrent à maintenir des lignées bien distinctes du British Shorthair. Depuis 1977, les deux races sont clairement séparées, et l’hybridation est interdite.

La légende du chat moine

Une légende populaire raconte que la race tire son nom des moines Chartreux. Ces chats auraient été apportés par les templiers qui faisaient halte au monastère de la Grande Chartreuse, dans l’Isère. Ils auraient alors été adoptés par les moines, afin de chasser les rats qui représentaient un réel danger en ces temps de peste bubonique. Le Chartreux aurait fait vœu de silence à l’instar des moines dont il partageait le quotidien. En fait, l’histoire du monastère ne fait absolument pas état de la présence de ces chats. On est aujourd’hui certain qu’il ne s’agissait que d’une belle histoire inventée de toutes pièces !

Caractéristiques physiques du Chartreux

On reconnait et distingue le Chartreux grâce à son allure unique : grands yeux ronds, robe qui tend vers le gris, découvrez ses caractéristiques…

La tête

Vue de face, la tête est large, de forme trapézoïdale, légèrement plus étroite au sommet qu’à la base. Ses contours sont arrondis, avec des joues rebondies, en particulier dans le cas des mâles adultes, qui présentent de véritables bajoues. Le Chartreux a toujours l’air de sourire ! Le front est haut, et le sommet du crâne est plat entre les oreilles. Le nez est droit et large, et le stop est absent. Le museau, de longueur moyenne, est étroit en comparaison de l’ensemble de la tête, mais pas pointu.

Les yeux

Les yeux du Chartreux sont l’une des ses particularités les plus marquantes. Grands et ronds, ils sont d’une magnifique teinte dorée ou cuivrée, et donnent à ce chat un regard intense et expressif. Cette couleur caractéristique des yeux n’est pas présente dès la naissance, les chatons nouveau-nés ayant les yeux bleu-gris. Vers l’âge de un mois, un anneau couleur noisette commence à apparaître autour de l’iris. Cet anneau va s’étendre progressivement. La couleur définitive, elle, n’est fixée que vers l’âge d’un an.

Les oreilles

De taille moyenne et placées haut sur le crâne, elles sont étroites à la base et leurs extrémités sont légèrement arrondies.

Le corps

Le Chartreux est un chat au corps robuste, à la forte ossature et à la musculature puissante. Ses épaules sont larges et sa poitrine profonde. L’encolure est courte, massive et musclée, en particulier dans le cas du mâle chez qui le cou semble presque absent. Malgré son aspect massif, il s’agit d’un chat souple et agile. Cette race a la particularité de présenter une assez grande différence entre les mâles et les femelles. Le corps des femelles a globalement la même forme que celui des mâles, mais il est plus petit et léger, avec une poitrine plus étroite.

Les pattes

Les pattes sont puissantes et robustes. Leur ossature est forte, et leurs muscles très développés, en particulier chez les mâles. Les pieds, de forme légèrement ovale, sont larges.

La queue

La queue, souple et moyennement longue, a une base épaisse et une pointe effilée.

Les poils

De longueur moyenne, la fourrure du Chartreux est particulièrement dense. L’abondance du sous-poil lui confère une texture laineuse. Elle a la particularité d’être pratiquement imperméable, ce qui rend ce chat très résistant au froid et aux intempéries, mais également aux fortes chaleurs. Le pelage lustré du Chartreux est parfois comparé à la fourrure de la loutre.

La robe et le patron

La nuit, tous les chats sont gris ! Le Chartreux, lui, conserve cette couleur pendant la journée. Mais nos félins susceptibles refusent d’être comparés à des souris : on dit donc d’un chat gris qu’il est « bleu ». Cette couleur gris-bleuté est due à l’expression d’un gène dit « de dilution », qui vient éclaircir une robe noire.

Le Chartreux fait partie des rares races de chats uniformément bleus, avec le Bleu Russe, le Korat et le British Shorthair bleu auquel il ressemble énormément. Les poils du Chartreux doivent être de la même couleur gris-bleuté sur toute leur longueur. Toutes les nuances sont admises, du gris ardoise au gris cendre.

Chez les chatons, des marques tabby fantômes peuvent être présentes. Elles disparaîtront peu à peu et sont absentes chez l’individu adulte. La peau est également de teinte grise, tout comme les lèvres et les coussinets, et la truffe est gris ardoise.

Comportement et caractère du Chartreux

Il est important de rappeler ici que la race n’est pas le critère déterminant du caractère d’un chat. En effet, l’histoire personnelle de l’animal, son éducation et ses conditions de vie ont une énorme influence sur son comportement. On peut toutefois dégager des tendances générales qui varient légèrement d’une race à l’autre. Mais il faut bien avoir en tête que le fait d’adopter un Chartreux ne garantira pas qu’il ait le comportement décrit ci-dessous !

Un chat fidèle et intelligent

Le Chartreux fait partie des félins que l’on qualifie de « chats-chiens », comme peut l’être le Maine Coon. En effet, il a un comportement comparable à celui d’un chien envers son maître. Il a d’ailleurs tendance à s’attacher à un membre de la famille en particulier. Il cherche toujours à être dans la même pièce que son maître, qu’il suit des yeux sans arrêt. Toutefois, le Chartreux conserve toujours une certaine indépendance, et n’est jamais collant ou intrusif. Il accepte d’ailleurs bien des moments de solitude.

Il sait se montrer sociable et accueillant avec les étrangers, et tolère bien la présence d’autres animaux dans la maison. Précisons aussi qu’il miaule rarement, et que lorsqu’il le fait, sa voix est douce et le niveau sonore faible. Il préfère se servir de ses mouvements de queue pour communiquer !

Enfin, le Chartreux, ayant dû survivre par ses propres moyens pendant très longtemps, a développé une vive intelligence. Il se montre très souvent fort capable d’ouvrir les portes et de fouiller dans les tiroirs ! Il est également relativement facile de le dresser et de lui apprendre à rapporter une balle.

Un caractère bien trempé !

De ses origines anciennes sous des latitudes au climat rude, le Chartreux a gardé certains traits de caractère du félin sauvage. Même si son pelage doux et abondant et sa bouille toute en rondeurs peuvent lui donner l’allure d’une peluche, il ne faut pas s’y fier !

C’est un chat qui n’apprécie les câlins que s’il les a sollicités. Si vous recherchez un chat qui passera des heures à ronronner sur vos genoux, le Chartreux n’est pas le meilleur choix ! Beaucoup d’individus supportent mal d’être portés dans les bras ou maintenus. Le Chartreux est d’ailleurs redouté par les assesseurs des concours félins, qui peinent à le maintenir immobile devant les juges !

Ce chat peut cependant être un bon compagnon pour des enfants sous certaines conditions. Le chat doit bien sûr avoir été correctement sociabilisé ; veillez à vérifier ce point lors de l’adoption. Les enfants, quant à eux, doivent avoir appris à respecter ses limites et à interpréter son langage corporel afin de se mettre en retrait lorsqu’il le souhaite. Il convient d’être attentif avec les très jeunes enfants, ceux-ci n’étant pas toujours à même de respecter ces règles et de refréner leur ardeur à câliner cette adorable boule de poils !

Un chat tout terrain

Le Chartreux a tendance à être considéré comme un chat d’intérieur. Pourtant, il a gardé de ses origines un goût prononcé pour la vie au grand air. Son pelage le protège parfaitement des intempéries, lui permettant de sortir par tous les temps. N’hésitez donc pas à le laisser profiter du jardin ! Il y prend d’autant plus de plaisir qu’il a également conservé un grand talent de chasseur. Pourchasser des petits rongeurs constitue pour lui le meilleur des jeux.

Cependant, la grande intelligence du Chartreux lui permet de s’adapter à tous les environnements et à accepter les changements. Il accepte donc également très bien de vivre en appartement, à condition de pouvoir exercer ses talents de chasseur. Si vous ne possédez pas de cave ou de grand grenier dans lequel il pourrait pourchasser des souris, pensez à jouer suffisamment avec lui pour compenser ce manque.

La santé de ce beau félin gris

Il n’y a pas grand chose à dire de la santé du Chartreux… à part qu’elle est à toute épreuve ! C’est d’ailleurs l’une des races de chats qui a la plus longue espérance de vie, entre 15 et 20 ans. Probablement en raison de l’ancienneté et des origines sauvages de la race, il n’est atteint d’aucune maladie génétique. Il n’est pas non plus prédisposé à d’autres affections communes chez les chats domestiques.

Comme pour tout animal de compagnie, il est néanmoins primordial d’effectuer scrupuleusement les rappels de vaccination. Le Chartreux appréciant les escapades au grand air, il est fortement recommandé de le vermifuger tous les trois mois.

Comment s’occuper de son Chartreux ?

Grâce à la structure particulière de son pelage, le Chartreux est un chat qui nécessite peu d’entretien. Un brossage hebdomadaire est suffisant pour entretenir la beauté de sa robe, sauf en période de mue. Il est alors nécessaire de procéder à des brossages fréquents, afin d’éviter que le chat n’avale trop de poils en se léchant.

En raison sans doute de ses origines, le Chartreux a un goût prononcé pour la chasse. Il pourra s’y adonner à l’envi s’il a accès à l’extérieur. Cependant, de nombreux Chartreux s’accommodent très bien de la vie en appartement, à condition d’y trouver des jeux qui stimulent son instinct de prédation. L’idéal est que vous puissiez jouer avec lui, par exemple en lui présentant un jouet à plumes sous forme de canne à pêche, ou en le stimulant avec le point de lumière d’un pointeur laser.

Le Chartreux n’est pas un chat difficile en ce qui concerne l’alimentation. En effet, il mange de tout ! Sachez qu’il n’atteint sa maturité qu’entre deux et trois ans. Veillez à adapter son alimentation à partir de ce moment, surtout s’il est sédentaire.

Si vous n’avez pas suffisamment de temps ou d’énergie pour combler son besoin de jeu, il existe également des jouets interactifs qui garantissent aux félins curieux des heures d’amusement !

Un arbre à chat est bien entendu nécessaire comme pour tous les chats, afin que l’animal puisse faire ses griffes et se réfugier en hauteur. Enfin, un panier confortable, une litière bien entretenue et un coin repas à l’écart combleront votre Chartreux !

Où et comment adopter un Chartreux ?

Vous souhaitez adopter ou acheter un Chartreux, mais vous ne savez pas par où commencer ? Découvrir quelques conseils pour ne pas vous tromper.

Choisir un éleveur

Le Chartreux est le chat français par excellence. Vous n’aurez donc que l’embarras du choix parmi les éleveurs. Notre premier conseil est de choisir un élevage adhérent d’un des clubs de race répertoriés sur le site du LOOF.

Privilégiez une chatterie située près de chez vous, afin de pouvoir vous rendre facilement sur place. Vous pourrez ainsi vous rendre compte de l’environnement dans lequel les chatons évoluent. Un élevage sérieux doit absolument correspondre à certaines exigences. Le lieu de vie des chats doit être parfaitement propre, litières comprises. Les chats ne doivent pas être trop nombreux, et doivent disposer de suffisamment d’espace. Des jouets, des arbres à chats et autres cachettes doivent être mis à leur disposition, afin de leur permettre de grandir et d’acquérir de l’expérience en étant confrontés à des situations variées.

Il est interdit de séparer de leur mère des chatons âgés de moins de huit semaines. Un éleveur digne de confiance ira même au-delà de ces exigences, et ne proposera pas à l’adoption des chatons trop jeunes. Afin d’assurer qu’ils ont été éduqués par leur mère, il ne doivent normalement pas être adoptés avant leurs 12 semaines. Idéalement, les chatons que l’on vous présentera devraient être âgés de 14 semaines au minimum.

Pour l’adoption d’un chat de race comme le Chartreux, l’éleveur devra obligatoirement vous fournir :

  • le pedigree de l’animal, ou à défaut l’attestation de demande et le pedigree des parents ;
  • un contrat de vente reprenant toutes les informations relatives à son activité, ainsi que toutes les caractéristiques du chaton ;
  • un certificat d’identification par puce électronique (obligatoire depuis 2011) ;
  • une attestation de vaccination contre le typhus, la coryza et la leucose (vaccinations non obligatoires mais fortement recommandées) ;
  • un certificat vétérinaire de bonne santé ;
  • un certificat de stérilisation, à moins que votre chat ne soit destiné à la reproduction.

Dans le cas du Chartreux, aucun test génétique n’est nécessaire, puisque cette race n’est pas concernée par ces maladies.

Le choix du chaton

Comme nous l’avons déjà mentionné, la race ne suffit pas à déterminer le caractère d’un chat ! Vous rendre chez l’éleveur vous permettra d’observer les chatons dans leur environnement familier, et la façon dont ils interagissent avec leur entourage. Vous pourrez ainsi choisir celui qui conviendra le mieux à votre style de vie. L’éleveur saura vous guider dans ce choix, en vous renseignant sur le caractère de chacun de ses petits protégés.

Choisissez de préférence un chaton bien intégré dans sa portée, qui a eu la possibilité de jouer avec ses frères et sœurs. En effet, le jeu entre les chatons est indispensable pour la socialisation, afin d’apprendre à se retenir de sortir les griffes et de mordre. Il est particulièrement important que le Chartreux soit parfaitement socialisé, afin de minimiser sa tendance à réagir vivement lorsqu’il se sent contenu.

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour adopter un Chartreux. Mais attention : une fois qu’il sera installé, c’est vous qui vivrez chez votre chat !

Partagez l'article avec vos amis ! 🐈❤️

Rechercher

Catégories

Soyez les premiers à lire nos articles ! 🐱

Donnez-nous votre avis sur cet article !

Laissez un commentaire