Photographe animalier

Vous souhaitez devenir photographe animalier?

Vous aimez la photographie, et vous souhaitez travailler avec les animaux ? Pour concilier ces deux passions, vous envisagez peut-être de devenir photographe animalier. Mais connaissez-vous bien toutes les facettes de ce métier ? Spécialisations, avantages et inconvénients, salaire... Nous vous disons tout, afin que vous puissiez décider si vous êtes fait pour ce métier passionnant !

Niveau d'études

Aucun diplôme obligatoire.

Lieu d'exercice

En studio, chez le client ou à l'extérieur.

Salaire moyen

Entre 1000€ et 3000€ (très variable selon le lieu d'exercice et la spécialisation).

Qu'est-ce qu'un photographe animalier ?

Un photographe animalier est un professionnel de l'image dont le rôle consiste à prendre en photo des animaux domestiques ou sauvages. Il peut s'agir d'un photographe généraliste qui a décidé de se spécialiser dans la photographie animalière. Il arrive également qu'un passionné d'animaux développe une compétence en photographie et décide de devenir photographe animalier.

Plusieurs statuts sont possibles : salarié (dans une revue animalière par exemple), pigiste qui propose ses photos à la presse, ou encore freelance qui vend ses photos lui-même.

Le rôle du photographe animalier

Les missions du photographe animalier peuvent être très diverses en fonction de sa spécialité. Certains photographes d'animaux de compagnie travaillent pour des magazines ou des sites internet spécialisés dans les chats, les chiens... Dans ce cas, ils sont parfois libres de choisir le sujet de leurs photos, mais ils peuvent également travailler sur commande pour illustrer un article en particulier.

Le photographe d'animaux de compagnie peut également travailler directement pour les particuliers. Les propriétaires font appel à lui pour immortaliser leur compagnon, et se créer ainsi un souvenir qu'ils pourront conserver toute leur vie.

Le photographe de la faune sauvage, au-delà de l’aspect artistique de son travail, a un rôle de sensibilisation à la protection de la biodiversité. Par son travail, il crée un lien entre les humains et les animaux sauvages, parfois menacés de disparition. Il contribue à les faire connaître du grand public, et à sensibiliser celui-ci à leur protection. Il peut également, dans certains cas, participer à des programmes de recherche scientifique.

Tout photographe animalier se doit de respecter certaines règles éthiques. Il fait son maximum pour ne jamais faire de mal à un animal, et ne pas le déranger dans son milieu naturel, notamment en période de reproduction. Il doit également respecter l'environnement et ne pas laisser de traces de son passage.

Les différentes spécialisations du photographe animalier

Il est indispensable pour le photographe animalier d'avoir une bonne connaissance des animaux qu'il photographie. Il doit également maîtriser des techniques qui peuvent être très variées : photo studio, photo en extérieur au téléobjectif, photo d'animaux en mouvement, photo sous-marine, photo macro... Il est extrêmement difficile d'être bon dans tous ces domaines. C'est pourquoi de nombreux photographes animaliers décident de se spécialiser dans un domaine particulier.

1) La photographie d'animaux de compagnie

Le photographe pour animaux de compagnie a décidé de dédier son travail à nos petits compagnons. Chiens, chats, rongeurs, mais aussi chevaux : les animaux qui passent devant son objectif sont parfaitement habitués à la cohabitation avec des humains. Il photographie d'ailleurs souvent le maître avec son animal.

Le travail se fait en studio, à domicile, ou encore en extérieur pour des photos plus naturelles. Travailler avec des animaux de compagnie n'est pas forcément de tout repos ! Nos compagnons à poils, plumes ou écailles ne se montrent pas toujours coopératifs pour prendre la pose... C'est tout l'art du photographe de savoir les rassurer, les mettre en confiance et se faire oublier afin de pouvoir prendre les meilleurs clichés.

2) La photographie d'animaux sauvages

Devenir photographe animalier spécialisé en faune sauvage fait rêver ! On l'imagine juché dans un arbre au milieu de la savane pour photographier les lions qui viennent boire au milieu des zèbres... En fait, le photographe spécialisé en faune sauvage ne photographie pas que des animaux exotiques !

De nombreux animaux sauvages vivent dans nos campagnes et même au cœur des villes. Renards, cerfs, chevreuils, chamois, marmottes... Le photographe de faune sauvage n'a pas besoin d'aller à l'autre bout du monde pour immortaliser de magnifiques animaux !

3) La photographie d'oiseaux

Les passionnés d’ornithologie sont nombreux. Certains d'entre eux se spécialisent dans la photographie d'oiseaux. Le travail se fait souvent au téléobjectif, et nécessite de longs moments d'attente pour espérer voir un représentant de l'espèce recherchée. Les conditions de travail peuvent aussi être extrêmes : prise de vues depuis un deltaplane, ou encore accroché à une falaise...

4) La photographie d'animaux aquatiques

Une autre branche de la photographie animalière est la prise de vue sous-marine. Cela nécessite l'utilisation d'un matériel adapté, et de techniques particulières. Prendre des photos en plongée avec un appareil photo dans un caisson étanche, c'est tout un art !

Le photographe d'animaux marins peut travailler pour un magazine, mais il peut également participer à des programmes de recherche. En effet, dans certains cas, il est nécessaire d'obtenir de bonnes photos, pour identifier des individus suivis au cours de leur migration par exemple.

5) Une multitude de possibilités

Nous avons cité quelques-unes des spécialités possibles en photographie animalière. Mais il en existe de nombreuses autres. Certains photographes sont spécialisés dans les animaux d'élevage, pour les concours bovins par exemple. D'autres font un travail d'entomologiste en se consacrant aux insectes. Des professionnels photographient uniquement les animaux polaires, tandis que d'autres vont se spécialiser dans la faune des déserts... Les possibilités sont sans limites !

Où exerce-t-on en tant que photographe animalier ?

Le photographe spécialisé en animaux de compagnie travaille fréquemment en studio, ou tout du moins en intérieur. Mais il peut aussi prendre ses photos en extérieur. Le photographe d'animaux sauvages, quant à lui, dispose d'un espace de travail infini ! Mais traquer ces animaux dans leur milieu naturel implique de beaucoup se déplacer. Le photographe passe donc aussi beaucoup de temps dans des moyens de transport de toutes sortes.

Il est important d'avoir en tête que les prises de vue n'occupent qu'une petite partie du temps de travail du photographe. En effet, celui-ci doit effectuer une multitude d'autres tâches, de la préparation des shooting aux tâches administratives, en passant par la communication. Le photographe animalier, même spécialisé en faune sauvage, va donc souvent travailler... dans un bureau !

Journée type du photographe animalier

L'un des gros avantages du métier de photographe animalier, c'est justement qu'il n'y a pas de journée type ! Seuls les professionnels qui travaillent uniquement en studio peuvent avoir une véritable régularité. Pour les autres, le travail peut être extrêmement différent d'un jour à l'autre.

Nous l'avons dit, un photographe animalier a beaucoup de tâches différentes à accomplir. Une partie de son temps est bien sûr consacré aux prises de vues à proprement parler. Mais si le photographe ne fait que ça, il ne tirera jamais un salaire de son activité ! Afin de vivre réellement de sa passion, il doit entre autres :

  • préparer les shooting, organiser les trajets et les voyages ;
  • développer les photos s'il a choisi de travailler en argentique ;
  • sélectionner les clichés intéressants, les recadrer ;
  • retravailler les photos numériques ;
  • gérer sa communication : réseaux sociaux, blog ou site internet, salons, publicité, etc. ;
  • préparer des expositions, travailler sur des livres de photographies ;
  • entretenir son matériel, se former sur les nouveautés ;
  • apprendre de nouvelles techniques ;
  • se former sur les comportements et les modes de vie des animaux ;
  • gérer la partie administrative : devis, facturations...

Vous voyez que chaque journée du photographe animalier va être différente des autres !

Avantages du métier

Comme beaucoup de métiers en rapport avec la nature, celui de photographe animalier est passionnant. Travailler avec des animaux réserve des surprises permanentes, et si on les aime, on ne s'ennuie jamais !

De plus, il y a toujours moyen de progresser, aussi bien au niveau des techniques de photographie que dans la connaissance des comportements animaux. Photographier des animaux de compagnie permet, en outre, de nouer des contacts agréables avec les propriétaires. Quant à la photographie animalière en milieu sauvage, elle permet de travailler dans la nature et de rentrer en contact avec des animaux rares et magnifiques.

La plupart des adeptes de la photographie animalière travaillent à leur compte. Cela offre de nombreux avantages : flexibilité, liberté de se spécialiser comme on le souhaite et de pratiquer le métier comme on l'entend...

Inconvénients du métier

Devenir photographe animalier, ça fait rêver... Cependant, comme pour n'importe quel métier, il n'existe pas que des points positifs ! C'est aussi un métier contraignant, qui nécessite des investissements importants, et très concurrentiel.

Nous l'avons vu, être photographe animalier implique de gérer de nombreuses tâches très différentes. Cela peut être vu comme un avantage, mais il y a un revers à la médaille. En effet, il peut y avoir des périodes de travail très chargées. De plus, suivant la spécialité choisie, de nombreux voyages sont parfois nécessaires. Tout cela peut entraîner des difficultés à concilier vie professionnelle et vie familiale et sociale.

Dans le cas des reporters animaliers, le temps et les frais engagés pour organiser un voyage sont conséquents. Si, une fois sur place, le photographe ne parvient pas à obtenir les résultats espérés, le niveau de stress peut être important.

Ce n'est un secret pour personne, le bon matériel photo coûte très cher ! L'investissement financier pour s'équiper n'est donc pas à la portée de toutes les bourses. En outre, en raison du risque de vol et de casse, il est indispensable de bien s'assurer !

Enfin, comme les autres métiers de l’image, la profession de photographe animalier est très concurrentielle. L'activité peut mettre du temps à démarrer, et se faire connaître nécessite bien souvent de maîtriser les techniques de communication et de marketing. Mieux vaut être prêt à vivre avec un salaire modeste dans les premiers temps.

Suis-je fait pour ce métier ?

Le photographe animalier est avant tout un passionné. Pour réussir dans ce travail, il faut même être doublement passionné : par la photographie d'une part, et par les animaux d'autre part. Parmi les nombreuses qualités nécessaires, on peut citer :

  • la patience : pour obtenir le bon cliché, il faut parfois attendre longtemps !
  • d'excellents réflexes : le photographe animalier travaille avec des animaux, donc des sujets qui bougent ! Mieux vaut appuyer sur le déclencheur au bon moment pour prendre le sujet en pleine action ;
  • suivant la spécialité, une bonne condition physique : photographier des animaux sauvages dans leur milieu naturel implique souvent de marcher beaucoup, d'escalader...

Signalons aussi que, dans le domaine de la photographie animalière, un grand nombre de professionnels travaillent en freelance. Cela signifie qu'ils sont totalement indépendants, et gèrent leur activité dans tous ses aspects. Cela demande des compétences en gestion, en communication, en vente... Il est également nécessaire d'être organisé afin de concilier tous les aspects de l'activité.

Formation pour devenir photographe animalier

L'un des avantages de la profession de photographe animalier, c'est que c'est un métier avec les animaux sans diplôme obligatoire. En effet, il est parfaitement possible d'apprendre le métier en autodidacte. Cependant, il est également possible de passer un diplôme en photographie, accompagné éventuellement d'un diplôme dans le domaine animalier.

Se former au métier de photographe

Il existe différents diplômes de photographie, qui nécessitent un nombre d'années d'étude plus ou moins important.

  • BTM photographe. Le BTM, ou brevet technique des métiers, est un diplôme professionnel qui se prépare sous la forme de deux années d'alternance après un CAP. Il est délivré par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat. Il est possible de prolonger la formation par un BTS.
  • Bac pro photographie. Le cursus commence après la classe de troisième, et dure trois ans. Le bac pro comprend des matières générales telles que le français et les mathématiques, ainsi que des cours pratiques de photographie. Il donne des bases techniques, afin d'être capable de tenir le poste d'assistant-photographe. La plupart des titulaires rentrent directement dans le monde professionnel, mais il est également possible de poursuivre le cursus en BTS.
  • BTS photographie. Le diplôme se prépare en deux ans après le bac. L'enseignement technique est beaucoup plus poussé que pour le bac pro. Les titulaires du BTS peuvent prétendre à différents métiers, dont celui de photographe animalier.
  • Les grandes écoles de photographie. L’École nationale supérieure de la Photographie d'Arles et l’École nationale supérieure Louis Lumière (section photographie) délivrent des diplômes de photographe de niveau Master. L'admission dans ces écoles prestigieuses se fait au niveau BAC+2, sur dossier et concours. Le cursus dure ensuite trois ans. L’École nationale supérieure des Arts Décoratifs (ENSAD) propose également un Master de photographie. L'admission se fait après le bac, et le cursus dure cinq ans. L'école des Gobelins, quant à elle, délivre un bachelor de photographe en trois ans après le bac.

Suivre une formation animalière

Les formations évoquées précédemment préparent au métier de photographe, mais ne proposent pas de spécialisation en photographie animalière. Il peut donc être intéressant de compléter sa formation par un cursus dans le domaine animalier. En effet, prendre de bonnes photos d'animaux implique de connaître leur mode de vie, leurs réactions, et de savoir comment les approcher ou les manipuler.

Devenir photographe animalier en autodidacte

Il est tout à fait possible de faire sa place dans le domaine de la photographie animalière sans avoir de diplôme dans le domaine. Certains photographes sont totalement autodidactes, ou apprennent le métier directement auprès d'un professionnel.

De plus, il existe aujourd'hui de nombreuses formations en ligne, dont certaines sont d'excellente qualité. Plusieurs sites proposent des formations spécialisées dans la photographie animalière. Le gros avantage de ces formations est qu'elles peuvent être suivies à distance, et s'adapter à l'emploi du temps de chacun.

Avec de la motivation et de la persévérance, le photographe en herbe peut progresser et atteindre un excellent niveau. Avec le temps, il pourra se créer un book et faire connaître son travail. Il est donc parfaitement possible d'exercer ce métier avec les animaux sans diplôme de photographe !

Salaire, perspectives de carrière et d'évolution

Afin de vivre de leur passion, de nombreux amoureux de la nature espèrent trouver un métier avec les animaux bien payé. Mais est-ce le cas si l'on décide de se tourner vers la photographie animalière ? La réponse à cette question est loin d'être évidente.

En effet, le salaire d'un photographe est extrêmement dépendant de son statut, de sa spécialité, et de sa notoriété. Les postes de salariés à temps plein sont rares dans le domaine, et le salaire est relativement faible. Les photographes freelance, en revanche, peuvent très bien gagner leur vie. Cela nécessite toutefois d'excellentes compétences en marketing et communication, afin de se faire connaître et de valoriser son travail.

Le photographe animalier qui souhaite faire évoluer sa carrière a toujours la possibilité de se spécialiser plus précisément, ou au contraire de s'ouvrir à d'autres disciplines. L'une des évolutions possibles est de devenir professeur, que ce soit en présentiel, ou au travers de formations en ligne.

Questions courantes sur le métier de photographe animalier

Vous avez encore des questions sur le passionnant métier de photographe animalier ? Vous y trouverez peut-être une réponse ici !

Est-il possible de devenir photographe pour chat ?

Le photographe animalier peut choisir la spécialité qu'il désire. Il est donc parfaitement possible de devenir photographe pour chats ! Le petit félin est, avec le chien, l'un des deux animaux les plus représentés dans nos foyers. Compagnon mystérieux et fascinant, il fait souvent la fierté de ses heureux propriétaires.

C'est donc tout naturellement qu'ils souhaitent immortaliser sa beauté ! Se spécialiser dans la photographie de chats conduit à acquérir une connaissance plus précise de cet animal. Cela permet de mieux saisir les différentes expressions de l'animal, et de prendre de plus belles photos !

Combien d'années d'études faut-il pour être photographe animalier ?

Aucun diplôme n'est obligatoire pour devenir photographe animalier. Il est parfaitement possible de se former soi-même, et ce, à tout âge ! Cependant, il existe également des formations au métier de photographe, qui peuvent durer jusqu'à cinq ans après le bac.

Combien coûte un shooting photo chez un photographe animalier ?

Le prix d'une séance photo professionnelle pour un animal de compagnie varie d'une cinquantaine à une centaine d'euros. Il faut ensuite rajouter le prix du tirage professionnel pour les photos finalement choisies.

TOUTES LES FICHES MÉTIER

Rechercher 🔎

À propos 💬

Vous souhaitez en savoir plus sur Le Monde des Chats et son projet ?

Découvrir

Suivez-nous ! 😻

Soyez les premiers à lire nos articles !

À lire absolument... 📢

Vous êtes passionné par les chats et recherchez un lieu de partage ? Rejoignez-nous !